Imaginarium Index du Forum

[Secrets et Châtiments - Chapitre 2] Les terriers de la logeuse
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Secrets et Châtiments
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Maître de Jeu


Hors ligne





MessagePosté le: Mar 16 Avr 2013 - 18:46    Sujet du message: [Secrets et Châtiments - Chapitre 2] Les terriers de la logeuse Répondre en citant

Nathan, le jardinier d'Arhtur Ziegler, était un ancien garde-chasse. Si ses capacités àc onduire un tracteur-tondeuse pour entretenir le parc entourant le manoir lui avait permis d'avoir cet emploi, c'était surtout ses compétences de garde-chasse qui lui avait permis de garder son travail après l'affaire de la Faucheuse. Arthur Ziegler ne sortait presque plus de chez lui. Pas même dans son parc. L'entretien de l'immense espace vert n'était plus sa priorité. Nathan Adcock connaissait la foret entourant le domaine des Ziegler comme sa poche. Malgré la présence régulière de la police autour de la propriété, Arthur se sentait davantage en sécurité quand Nathan faisait son tour du domaine, fusil à l'épaule, chiens de chasse aux alentours.

La propriété des Ziegler était immense. Un petit cour d'eau la séparait au sud du cottage des Millers. Au nord, une route forestière délimitait clairement le domaine des Ziegler et une toute petite propriété où se trouvait un vieux pavillon de chasse.

Après avoir préparé le kiosque du parc pour son patron, Nathan faisait son inspection quotidienne. Il se trouvait au sud avec Winston, le Setter Anglais, et Churchill, le Beagle. Le fusil cassé et posé sur l'épaule, Nathan se promenait en sifflotant quand Churchill s'arrêta. Aux aguets, le chien attendait le signal de son maître pour foncer sur ce qui avait attiré son attention. Mais aucun signal ne fut donné. Au contraire. Nathan ne se sentant pas en danger, il se dirigea même vers la personne qu'il apercevait au loin.


Quand il fut suffisamment près pour être entendu, Nathan s'exclama :

- Diane ! Quel bon vent vous amène ici ma jolie ? Il est rare que ma ronde coïncide avec votre promenade.

Nathan sourit à Diane et tapota le flan de son cheval. Monsieur Montgomery et lui faisait partie du même club de chasse à cour. Alors la petite devenue Surintendante à Scotland Yard... il la connaissait depuis la chute de ses premières dents de lait.

- Comment va ton père ? Je ne le vois plus beaucoup depuis ton retour. Tu sais que tu lui manquais quand tu étais à Londres ? Il te faut être plus prudente quand tu veux venir promener dans ces bois. Arthur est inquiet et il me met tellement la pression que je pourrai blesser quelqu'un sans le vouloir lors de mes rondes. Tu devrais me téléphoner avant de passer dans les bois des Ziegler. Comme ça, je ne serai pas surpris. Quoi que... je ne risque pas de te blesser, Churchill voit tout le monde arriver avant moi. Hein, mon gros.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 16 Avr 2013 - 18:46    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mer 17 Avr 2013 - 05:35    Sujet du message: [Secrets et Châtiments - Chapitre 2] Les terriers de la logeuse Répondre en citant

Nathan était le genre d’homme que Diane respectait et aimait: un vrai, un dur. Enfant, elle avait tellement gambadé dans les bois d’Oxford qu’elle avait rencontré l’homme en question à plus d’une reprise. Sans parler que Montgomery père faisait partie du même club, il n’avait pas été surprenant que la petite Diane avait côtoyé cet homme plus d’une fois dans son enfance. Le petit bout en train avait été un monstre et même si elle portait à l’époque de petites robes couleurs herbes, elle n’avait rien d’une poupée, même enfant. Le sourire de Diane élargie en voyant l’homme, elle rayonnait. La présence de Nathan n’était pas seulement un sentiment de sécurité pour Arthur, Diane le savait en de bonnes mains si l’homme était là. Bon, il y avait la police… Mais n’étais-ce pas eux qui avaient conclu trop rapidement l’affaire? Puis la promesse familiale l’avait fait démissionner.

-Nathan! Répondit-elle avec ce ton de voix qui rappelle la petite peste qui voguait la forêt en quête de trésors perdu.

Débarquant agilement de son cheval, elle attacha la bride à un arbre pour s’offrir un gros câlin de cet ours des bois dont elle gardait encore une certaine adoration de son enfance.

-Je vais bien! Et vous? Ça me fait toujours étrange de vous voir au service de monsieur Ziegler. D’ailleurs…

Le visage de celle-ci pris une teinte plus sombre, l’acier trempé de la jeune femme prenait vaguement le dessus un moment.

-C’est le journal d’aujourd’hui qui m’amène ici, je suis inquiète pour Arthur. Je sais que Scotland s’en charge mais je connais ces malades mieux que personne et je ne suis pas rassurée du tout! D’ailleurs, ne mentionnez pas mes visites à papa ou Thomas, ils me feraient le sermon de ma vie puisque je ne décroche pas de l’affaire.

L’air buté, peut-être un peu boudeur, elle empoigna la bride pour tenir son étalon tranquille.

-J’appellerai les prochaines fois, promis. Cette fois était un coup d’impulsion après la lecture du journal… Comment va-t-il? Je ne me sens pas compétente à bien y repenser, plusieurs innocents vivent dans la terreur et ça ne serait pas le cas si j’avais été assez alerte pour empêcher Scotland de mettre en taule juste la pointe de l’iceberg.

L’enfant candide avait tellement grandit sans parler de sa carrure très athlétique et le regard de guerrier qui s’imprimait de temps à autre dans son visage. Pourtant, il y avait dans des bouilles une part de la petite sauvageonne qui avait fait parler bien d’elle dans le village. Exaltée, vivante, l’accident de son frère l’avait rendu très taciturne et elle s’était finalement exilé à Londres dans un travail d’une exigence extrême. Mais qui était Diane maintenant? La guerrière qui s’était forgé à Londres? L’esprit libre des bois d’Oxford ou un mélange des deux?
Revenir en haut
Maître de Jeu


Hors ligne





MessagePosté le: Mer 24 Avr 2013 - 15:02    Sujet du message: [Secrets et Châtiments - Chapitre 2] Les terriers de la logeuse Répondre en citant

- Je vais bien. La routine. Jardiner et surveiller le parc et les forêts de monsieur Ziegler. C'est étrange oui qu'il me garde. Mais mon talent de garde-chasse font que je suis à son service. Il paye bien en plus.

Diane lui parla brièvement du journal. Ha... le journal et ses mauvaises nouvelles. Il veillait, avec Suzanne, à ce qu'aucune mauvaise nouvelle n'entre dans le manoir Ziegler.

- Suzanne et moi sommes aussi inquiet. Il ne quitte presque plus sa propriété. Il n'a pas mis les pieds à Londres en six mois. Motus et bouche cousue ton frère et ton père n'en sauront rien. Tu comptais aller voir Arthur aujourd'hui ? S'il voit la surintendante débarquer chez lui toute seule, il va nous faire un malaise. Il est encore plus méfiant qu'avant. Mais le fait qu'il ait été une future victime de la Faucheuse fait fuir les paparazzi maintenant. Ils doivent avoir peur de croiser la Faucheuse dans ces bois. Un mal pour un bien. Avant, je pouvais en chasser un toutes les semaines. Y en a un qui avait même planté une tente. Churchill lui avait fait sa fête. Là, en six mois il n'y en a eu qu'un seul. Les policiers se font discrets autour du manoir donc c'est pas un mal. Des rondes tous les jours. Mais ils ne sont plus plantés 24 heures sur 24 devant la porte et sous la fenêtre d'Arthur. Il semble enfin respirer. Mais la présence de la colocataire de Chad Gordon chez lui n'est pas de tout repos pour notre écrivain. Lui qui est si calme. La petite Keller est une vraie tornade. Arthur s'était proposé de l'héberger. Je me demande s'il ne regrette pas. Si tu vas le voir, tu verras la colocataire de Chad Gordon ! Cela doit te mettre en joie. Rappelle-toi, tu es civil maintenant. Mais je ne dirai rien à Thomas et à ton père.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mer 24 Avr 2013 - 15:21    Sujet du message: [Secrets et Châtiments - Chapitre 2] Les terriers de la logeuse Répondre en citant

- Oxford est pourtant une grande ville. Certes pas comme Londres, mais c'est une ville étudiante, une ville de jeune. Vous ne vous y plaisez pas ? Si la campagne de la propriété vous pèse, je suis certain qu'un policier accepterait de vous accompagner pour du shopping, dit Arthur en se servant un verre de multifruit. Le calme ne fait pas de mal non plus. Cela permet de se ressourcer. Pour rien au monde je n'abandonnerai ce calme. C'est très productif la campagne. L'inspiration me vient plus facilement.

Nina était aussi déchainé que les premiers jours de son séjour chez Arthur. Elle parlait de la Faucheuse en faisant de grands gestes. Si elle savait ce que cela faisait d'être une future victime avérée de la Faucheuse. Arthur avait eu un des hommes du groupe à ses trousses. Zooey Maeli était morte par sa curiosité mal utilisée.

- Vous aiderez la police en restant calme et en évitant d'attirer la Faucheuse sur vous. Vous savez, votre colocataire, Chad Gordon, était le fiancé d'une des victimes de la Faucheuse. Il me tarde aussi que cette affaire cesse. Je me trouve dedans depuis assez longtemps pour en être épuisé. Avoir son nom sur les gros titres, cela va un instant, après on apprécie d'autant plus le calme de ma campagne.

Arthur savait de quoi il parlait. Son statut de romancier à succès ne lui avait pas apporté de très bonnes choses. Il avait été pourchassé par les paparazzi, dont un membre du groupe criminel de la Faucheuse. La liaison d'une de ses femmes avait fait la Une des magazines people.

Nina enchainait vite sur les sujets et un moyen pour faire les gros titres venait de lui traverser l'esprit. Une pièce de théâtre pour elle et écrite par Arthur. Celui-ci manqua de tomber à la renverse quand elle l'entendit s'exclamer sur cette idée.


- Heu... oui, je suis écrivain mais...

Arthur n'était pas scénariste. Il était romancier. Un romancier qui avait enfin perdu son syndrome de la page blanche. Un romancier sans éditeur parce qu'il le voulait. Son livre sur la Faucheuse pouvait s'arracher comme des petits pains et permettre le retour de sa gloire. Mais ne voulait plus avoir affaire à quoi que ce soit lié à la Faucheuse, à son ancienne éditrice qui s'était servie de lui pour l'approcher. Le manuscrit de son livre, "Secrets et Châtiments", allait surement moisir dans un coin de sa bibliothèque.

Arthur resta silencieux face à l'enthousiasme de Nina. Il se leva brusquement, la chaise vacilla.


- Non, répondit-il tout simplement. Je fais grève de l'écriture !

Quel beau mensonge ! Il ne faisait que cela, depuis que son inspiration lui était revenue. En quelques semaines, il avait écrit autant que durant l'année précédent l'arrivée de sa fichue page blanche.

- Je serai incapable d'écrire une pièce de théâtre. Je ne vous connais pas en plus. Comment voulez-vous que j'écrive quoi que ce soit pour vous.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Yonyon


Hors ligne





MessagePosté le: Mer 8 Mai 2013 - 02:59    Sujet du message: [Secrets et Châtiments - Chapitre 2] Les terriers de la logeuse Répondre en citant

La réponse d’Arthur fut sans appel, tel le couperet sanglant de cette belle matinée si bien partie. La brutalité de la réponse désarma Nina. L’histoire de la faucheuse emplissait mine de rien son esprit et elle tentait de tout faire pour oublier ne serait-ce qu’un instant et voir le côté positif de l’histoire. Mais avec ce rustre doublé d’un casanier, Nina devait redoubler d’efforts.

Les yeux habituellement pétillants de la jeune femme s’emplirent de larmes, devenant d’un bleu délavé, son menton trembla, le monde semblait s’écrouler autour d’elle, aspirée dans un tourbillon d’impuissance et de tristesse. Ne trouverait-elle pas l’once d’un soutien chez cet homme, pourtant dans la même situation qu’elle ?


- Vous êtes… Infect ! Commença-t-elle d’une voix tremblante. Un homme bourru comme vous ne mérite pas la reconnaissance d’une actrice telle que moi ! Gronda Nina, soudainement debout, main en l’air et index pointé vers le ciel. Vous faites grève de l’écriture ? Osez me répéter cela ! Vous ne faites que ça de toute la journée, écrire, me délaissant dans cette campagne si calme, comme vous aimez le répéter à tout va ! Un hôte ? Sachez que vous n’arrivez pas à la cheville de Chad. Vous l’avouez en disant ne pas me connaître ! Eh bien nous allons nous connaître ! Hop, hop, hop, allez changer vos charentaises pour vos chaussures de ville, si vous en avez, nous allons faire du shopping !

Nina avait parlé vite, et comme à son habitude avec une voix tonitruante. Elle avait fait le tour de la table passant de la tristesse, à la colère, puis revint à son énergie naturelle, enthousiaste et pleine d’entrain. Ce n’était pas le moment de se morfondre ou d’être pessimiste, elle signait sinon son arrêt de mort. Elle avait attrapé le bras d’Arthur, tentant de le tirer hors de la cuisine, la tête encore bouillonnante d’émotions et le souffle court de sa tirade. Elle avait peut être un peu exagéré sur certains points, mais cela réveillerait Arthur de sa léthargie. C’est ce qu’elle espérait tout du moins.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Jeu 9 Mai 2013 - 19:43    Sujet du message: [Secrets et Châtiments - Chapitre 2] Les terriers de la logeuse Répondre en citant

Arthur secoua négativement la tête. Encore une fois.

- Non je ne suis pas infect, ni bourru. Je suis las des caprices. Caprices des éditeurs, caprices des lecteurs... je n'écris plus que ce qui me fait envie. Mon travail sur Secrets et Châtiments m'a bouffé. Raconter l'histoire de la faucheuse a été épuisant. Je veux écrire ce qui me plait et me motive. Je refuse d'écrire quoi que ce soit en étant forcé. Je ne suis pas motivé pour écrire une pièce de théâtre.


Arthur afficha un sourire sarcastique en se disant qu'il allait avoir du mal de lui arriver à la cheville là où il était maintenant. Mais il évita tout commentaire pour ne pas froisser l'ancienne colocataire de Chad Gordon. Ancienne colocataire qui avait maintenant en tête de le faire sortir. Pour du shopping en plus ! Arthur ? Faire du lèche-vitrine ? Autant lui demander d'écrire son autobiographie. C'était mission impossible !

Arthur dégagea son bras de l'emprise de Nina.


- Non non non je ne fais pas les magasins. Si vous me forcez à entrer dans un magasin pour femme, je vous force à un après-midi complet chez mon libraire de livre ancien. Et je vous lirai une vieille Bible en latin !

Arthur se rassit et croisa les bras, posant les coudes sur le rebord de la table. Il ruminait. Quelle idée avait-il eu en invitant Nina.

- Si vous souhaitez sortir, venez alors avec moi. J'avais prévu de sortir aujourd'hui. Mais pas pour du shopping. Hors de question ! Venez et je vous montrerai ce qu'est une sortie ici.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Yonyon


Hors ligne





MessagePosté le: Lun 27 Mai 2013 - 12:00    Sujet du message: [Secrets et Châtiments - Chapitre 2] Les terriers de la logeuse Répondre en citant

Le second refus d’Arthur découragea un peu la jeune femme. Pourquoi refusait-il si abruptement ? Quelque chose devait lui faire peur. Ou pas. Le sourire qu’afficha Arthur avant qu’il ne se retire de l’emprise de Nina n’augurait pas de bonnes pensées. Un frisson parcouru Nina, ses yeux s’agrandirent d’incompréhension et elle se recula vivement.

Ce regard… Peut être qu’il la détestait ? Cela expliquerait pourquoi il voulait lui lire la Bible.


La lecture d’une bible ! En latin ! s’horrifia Nina stupéfaite. Et puis quoi encore ? Il ne sait pas ce qu’il rate avec une sortie shopping ! Et puis c’est encore les soldes !, se rappela-elle alors qu’Arthur rejoignait sa chaise.

Dépitée de rater cet événement si important à ses yeux, Nina se tourna, décidée à bouder dans sa chambre pour le reste de la journée. Elle allait passer le pas de la porte de la cuisine, lorsqu’elle entendit la proposition d’Arthur. Elle stoppa net sa marche et virevolta sur place.


- Une sortie ? Pour de vrai ? s’enthousiasma-t-elle. Ah, enfin, vous devenez sage !

Mais une image de papyrus et d’odeur de naphtaline ainsi que le sourire bizarre de l'auteur tout à l'heure lui indiqua de se méfier. Elle réfléchit quelques secondes, semblant peser ses mots.

- Très bien pour une sortie, cela nous fera du bien. Mais à une condition. Qu’il y ait du monde et un minimum d’animation. Cela sera un compromis entre vous et moi. Je ne pense pas que vous m’emmeniez en boite de nuit et je n’ai aucune envie d’aller dans une bibliothèque. En plus, si nous allons dans un endroit plein de monde, même pas besoin de gardes du corps, même s’ils sont mignons. La Faucheuse n’osera pas nous porter atteinte dans ses conditions. Surtout que notre sortie est imprévue !

Enfin, si Arthur n'était pas la Faucheuse. Son méchant sourire de tout à l'heure trainait encore dans l'esprit de la jeune femme. Mais entre une sortie hors de ce manoir et rester enfermée avec lui, elle préférait enfiler ses chaussures (lesquelles d'ailleurs?) et prendre le risque. Et puis, un peu d'adrénaline lui ferait du bien!

Elle attendait donc la proposition de sortie d'Arthur, accoudée du bras droit sur le pas de la porte de la cuisine la main dans les cheveux et l'autre sur la hanche, jambes croisées, telle une diva posant pour un magasine de haute couture. En effet, elle n'oubliait jamais la devise d'une future star : toujours prête pour ses fans et les paparazzis. Autant s'entraîner tout de suite!
Revenir en haut
Maître de Jeu


Hors ligne





MessagePosté le: Ven 31 Mai 2013 - 14:33    Sujet du message: [Secrets et Châtiments - Chapitre 2] Les terriers de la logeuse Répondre en citant

- Oui une sortie pour de vrai. Mais pas immédiatement. J'ai des choses à faire avant, dit-il en regardant l'heure.

Depuis l'histoire de la Faucheuse, les surveillances imposées à son garde forestier étaient plus nombreuses et les comptes-rendus étaient devenus obligatoires. Arthur exigeait à son employer de l'informer matin et soir de l'état de sa propriété. S'assurer qu'une clôture n'avait été vandalisée, qu'une trace d'effraction n'avait été constatée. Une surcharge de travail pour le garde forestier dont le salaire fut grandement augmenté. Arthur pouvait se le permettre.

Avant d'aller promener Nina, il devait aussi éplucher son courrier papier et électronique. Les éditeurs continuaient de l'assaillir de mails et de lettres. Arthur faisait vendre maintenant. Ces romans déjà publiés attiraient de nouveau les lecteurs. Même les ventes de ses premiers romans explosaient.


- Si vous avez besoin d'occupation, venez donc m'aider à ouvrir mon courrier.

Chaque jour, Arthur recevait son courrier dans un grand sac de jute. Lettres des éditeurs, courriers de lecteurs... il y en avait beaucoup à éplucher. Il n'y avait pas toujours de bonnes surprises. Parfois, les courriers étaient effrayants. Des gens qui voulaient le rencontrer pour vivre comme lui les horreurs de la Faucheuse. Des idiots !


- Ensuite nous irons quelque part. Il y aura du monde, de l'animation. Ce ne sera pas une bibliothèque. Nous allons nous rendre dans une librairie où un ami écrivain organise une séance d'autographe. Vous devez aimer cela, non ? Signer des autographes. Que diriez-vous de voir un professionnel en signer et ainsi apprendre pour quand vous serez célèbre.

Arthur s'avançait sur une voie qui ne pouvait que plaire à Nina : celle de la formation à sa célébrité future.

- Ouvrir le courrier des fans vous serait aussi bénéfique. Qu'en dites-vous ?
Revenir en haut
Yonyon


Hors ligne





MessagePosté le: Mer 12 Juin 2013 - 22:24    Sujet du message: [Secrets et Châtiments - Chapitre 2] Les terriers de la logeuse Répondre en citant

Ouvrir le courrier des fans d’Arthur ? La séance de dédicace ? Que de choses ! Nina réfléchit quelques secondes.


- Pour le courrier de vos fans, il me semble tout de même qu’il s’agit de quelque chose d’intime, non ? Je préfère vous laisser seul face à eux. Et puis, de toute façon, c’est vous l’écrivain. Concernant la séance de dédicace… Laissez-moi-y réfléchir ! Je vais monter dans ma chambre pour me rafraichir, vous n’aurez qu’à vous occuper de votre courrier pendant ce temps ? Allez, à tout à l’heure !

Nina manqua de crier hystériquement à peine sortie de la cuisine. Cette séance constituerait un premier exercice de style pour elle. Hors de question de faire l’enfant sage religieusement assise auprès de la star. Il faut prendre le taureau par les cornes, que diable ! Susciter, aguicher et provoquer la chance. Cette exposition, aux côtés de la star, est l’occasion rêvée, une mise en lumière parfaite pour se faire connaitre aux yeux du public !

La jeune femme remonta donc dans sa chambre, gravissant les marches 2 à 2. Elle ouvrit en trombe la porte de sa chambre, la tête haute, le bras en l’air et la main négligemment suspendue. Elle se dirigea d’un pas de mannequin des podiums vers sa salle de bain, sans même penser à fermer sa porte de chambre.

Les rouages cérébraux de Nina tournaient à une vitesse démentielle. Elle se voyait déjà en haut de l’affiche. La presse serait-elle présente ? C’était obligé, Arthur avait surement une renommé d’envergure mondiale pour être autant protégé !



*Crépitements de flashs*
Mimique faussement surprise, petit sourire aux lèvres et ses yeux bleus écarquillés.


Nina devrait profiter des caméras et des micros pour signaler son existence au monde ! Un moyen de se faire remarquer auprès su showbiz, de la presse people et de tout ce qui touche au succès rapide. Penser à un plan d’attaque.


*Crépitements de flashs*
Un baiser posé au creux de sa main fut envoyé dans un souffle aux fans par sa bouche aux lèvres pulpeuses.


Se faire passer pour la petite amie de l’écrivain, voire sa fille cachée ? Non, cela n’était pas honnête envers Arthur. Quoique, l’écrivain se trouvait être assez mignon pour son âge… Nina reprit ses esprits pour se retrouver face au miroir, le rouge aux joues, troublée par cette pensée. Elle secoua la tête.

- Non, mais c’est vraiment trop niant-niant ! se moqua la jeune femme, parlant à son reflet.


*Crépitements de flashs*
Mains à la taille, pose déhanchée, et clin d’œil en prime dans sa virtuelle robe de soirée à paillettes, elle faisait tomber de désir tous les photographes imaginaires présents dans la pièce.


Le succès. Son succès. Quoiqu’il en coûte, et ce, sans même réfléchir aux impératifs de discrétion demandés par la police. La vie est trop courte pour ne pas en profiter. Ne pas craindre la mort et se comporter comme une lionne et non comme une brebis.


*Crépitements de flashs*
Adieux aux paparazzis, yeux pétillants et sortie digne des plus grands.


Nina se regarda une dernière fois dans la glace, prête à affronter la séance de dédicaces. Retrouver Arthur maintenant.


- Arthuuuuuuuuuur ! Où êtes-vous ? J’ai pris ma décision! hurla presque Nina en passant la porte de sa chambre, enfilant son sac à main sur son épaule.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Ven 14 Juin 2013 - 13:16    Sujet du message: [Secrets et Châtiments - Chapitre 2] Les terriers de la logeuse Répondre en citant

Arthur avait profité de la fuite de Nina pour se détendre un peu dans son bureau. Il n'avait nullement l'intention de s'occuper de son courrier des lecteurs. Il avait Suzanne qui l'y aidait, ou plutôt qui le faisait. Il profita des longues minutes, presque de l'heure, de tranquillité pour réfléchir à un moyen de calme Nina dans la librairie. Il fallait à tout prix lui faire comprendre la situation, le danger qu'il a connu et dont il avait presque été la victime.

Malheureusement, les idées se faisaient rares. Il ne savait pas quoi faire. L'écrivain qu'ils allaient rencontrer lors de la séance d'autographe refuserait certainement de l'aider en voyant la tornade Nina. Il y avait bien une solution mais il hésitait à l'employer. Cela voulait signifiait faire remonter des souvenirs douloureux. Cette solution consistait à présenter Nina à la surintendante Montgomery, qui habitait non loin de la propriété.

Résigné, Arthur se voyait déjà céder sous la pression de Nina. Il commençait amèrement à regretter de l'avoir accueilli. Aider et faciliter la tâche de la police au détriment de son confort. En voilà une idée dont qu'il se serait bien gardé d'avoir !

Nina criait dans le couloir. Elle était prête. Lui non et il ne le serait jamais. Elle le cherchait. Lui se faisait tout petit dans sa bibliothèque. Pas de bruit, pas pris. Erreur. Nina le trouvait toujours.

Quand il entendit Suzanne indiquer à Nina qu'il se trouvait dans la bibliothèque, il ne put se retenir de penser au mot "traitresse". Ne pouvant se cacher plus longtemps, il quitta la bibliothèque et se planta au milieu du couloir. Il la vit avec son sac à main. Cela voulait tout dire.


- Je vous écoute, quelle est votre décision ?

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées


Dernière édition par Siana le Mar 9 Juil 2013 - 20:19; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:20    Sujet du message: [Secrets et Châtiments - Chapitre 2] Les terriers de la logeuse

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Secrets et Châtiments Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
© Design et Contexte général : Siana - crédits
Toutes reproductions (intégrales ou en partie) du contenu et du code sont interdites.