Imaginarium Index du Forum

Une valse de chaire mutante sous le chant des sirènes [Mission Vaan]
Aller à la page: <  1, 2, 312, 13, 1422, 23, 24  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mer 3 Oct 2012 - 14:20    Sujet du message: Une valse de chaire mutante sous le chant des sirènes [Mission Vaan] Répondre en citant

- Depuis le matin suivant? Celui où il est rentré déguisé ? Celui où il a passé la nuit chez Roxanne ? demandai-je pour m'assurer de bien suivre le fil de la conversation. Seulement deux jours ? J'avais l'impression à plus longtemps, à 3/4 jours. En tout cas, je ne doute pas de son humanité. J'ignore qui était son lui originel mais quand je le vois là, je n'ai aucun doute sur ce qu'il deviendra.

Je le regardai dormir comme une masse. Comment faisait-il ?! Moi je n'arrivai pas à trouver le sommeil. Il allait pourtant falloir dormir pour la journée suivante. Mais Intoccabile me mettait face à tellement de question et de sujets intéressants.

- Quand je l'ai soigné après l'attaque de l'orphelinat, il mentionnait son nom, dans des délires, révélai-je. En y repensant, moi qui ignorait tout de son histoire et de celle de Keva, ne sachant rien d'elle mais connaissant juste son nom, pour le maintenir dans un état lucide, pour éviter qu'il ne tombe inconscient, j'ai répété le nom de Keva. Cela le faisait réagir et lui permettait de rester un peu parmi nous. Si j'avais su la fin sombre de cette histoire, je me serai abstenu.

Intoccabile avait fait allusion au jour où elle me l'avait "volé".

- Tu sais, ce jour-là où tu as débarqué et embarqué Mich, je t'ai presque un brin détesté. Mich était le deuxième Stricosus que je voyais lors d'une intervention. Le premier est mort dans mes bras. Quand j'ai trouvé Mich et que tu me l'as pris, j'ai eu l'impression qu'on m'arrachait une troisième fois une partie de moi, de mon histoire.

Je lui adressai un sourire amusé et heureux.

- Si j'avais su que cela me mènerait à ce jour, j'aurai couru après ta moto.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 3 Oct 2012 - 14:20    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mer 3 Oct 2012 - 14:37    Sujet du message: Une valse de chaire mutante sous le chant des sirènes [Mission Vaan] Répondre en citant

Intoccabile rit un peu quand il dit qu’il lui aurait courru après et qu’il l’avait détesté sur le coup.

-Bien des gens me détestent au début, Vendel m’a donné un de ces coups de poing quand je l’ai sauvé sur le coup, ça m’avait complètement zoné, je suis tombée comme une roche. C’est que ses implants sont forts, ça le rend capable de plier une barre de fer à main nue. Enfin… Il m’a dit qu’il avait ouvert mon casque pour m’achever sur le coup de colère puis il avait eu la peur de sa vie en voyant une femme. Au moins, je m’en sors toujours bien après les premières impressions négatives.

Elle éclata de rire un peu plus fort, Mich laissant passer un grognement.


-Oh…


Reprenant le dessus, elle continua plus bas pour ne pas réveiller l’ours qui dormait non-loin.

-Mais ça ira Vaan, tu sais, il devra y faire face et tourner la page, ce n’est pas plus grave. J’ai mon lot de tristesse avec ça alors je repousse toujours, un peu, le sujet. Ce n’est pas mauvais que les autres lui en parle, moi je n’ai pas la force de le faire. Je me sens trahie tout comme lui, bien que j’accepte et comprends pourquoi elle l’a fait. Ce n’est pas toujours facile d’être ici et d’avoir laissé les gens que l’on aime en arrière.


Le sujet arrivait bien mais elle arrêta là, évidemment, aller plus loin n’était pas bon pour les soupçons et la couverture.


-Si Mich était une pipelette au téléphone, nous ne sommes pas vraiment mieux en ce moment. Je n’ai pas sommeil mais nous allons bien devoir dormir un jour!

Elle termina sa phrase avec un sourire simple, s’enroulant un peu plus dans sa couverture de nouveau.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mer 3 Oct 2012 - 14:49    Sujet du message: Une valse de chaire mutante sous le chant des sirènes [Mission Vaan] Répondre en citant

- Houla ! attention... je ne t'ai pas toujours détesté. A ton arrivé sur le devant de la scène, je t'ai trouvé très louable. Je t'aimais bien. C'est quand ton m'a volé mon Mich, dis-je en pouffant aux mots "mon Mich". Mais je te pardonne ton vol car tu nous l'as réparé ! ajoutai-je en riant. Vendel a du se sentir bien mal en voyant sous ton casque.

Je remontai la couverture à mon tour.

- Oui, il va falloir. Mais pourtant, malgré la journée que nous avons eu, je ne me sens pas fatigué. Il faut que je trouve le sommeil sinon demain sera une journée difficile.

Je m'étirai et m'enfonçai dans mon oreiller. Je regardai le plafond et demandai :

- Dis-moi, lors du thé, tu m'avais dis savoir certaine chose sur moi non ? C'est tout ce qui est contenu dans les dossiers de l'organisation c'est ça ? que fichent-ils sur moi ?

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mer 3 Oct 2012 - 15:03    Sujet du message: Une valse de chaire mutante sous le chant des sirènes [Mission Vaan] Répondre en citant

À l’évocation de la fiche, ID acquiesça.

-Une part de ce que je sais vient de là, oui, ta fiche est très bien. Il y a écrit que tu es un citoyen modèle, rien à reprocher. Tu as étudié, tu as intégré le système. Il y avait un code sur l’accident de tes parents, probablement que cet accident avait été assigné à un tueur à gage. Vois-tu, le gouvernement souhaite avoir des nôtres à sa disposition pour que celui-ci fasse les découvertes scientifique et redonne de plein gré le savoir, travaille pour eux. C’est probablement pourquoi ta famille, déjà fidèle à la bonne cause, a été éliminée. Ils t’ont gardé, toi, en vie, avec ton grand-père qui était dans une tranche intéressante de la société pour eux. Cet homme, s’il aimait ta grand-mère, a dût vivre avec une forme d’amertume, de doute. Mais c’est dur de se lever contre eux quand nous n’avons pas d’appuis. Enfin, je ne me mêlerai pas de ça. Tout ça pour dire que, ils se sont désintéressé de toi en voyant que tu ne performais pas spécialement, ton père avait donné un bon conseil. Ce genre de dossier est personnel au président et quelques-uns de ses agents les plus proche, les Stricosus est une chose oublié. Mais Lui il se souvient, nettement, de nous et il nous hait toujours autant. Le reste je l’ai su en t’espionnant à distance, je ne pouvais pas approcher tu allais le sentir. D’ailleurs mon première approche a été éprouvante, le stimulus à son plein potentiel t’a rendu malade.

Plissant le nez, elle cala aussi sa tête dans son oreiller.

-Mais je n’avais pas le choix, j’avais songé te faire une approche progressive mais la trouvaille et la mort de M-1012 m’avait mise au pied du mur. Je devais agir et je devais agir Vite. J’en ai plus appris en t’observant de loin pour le coté moral.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mer 3 Oct 2012 - 15:21    Sujet du message: Une valse de chaire mutante sous le chant des sirènes [Mission Vaan] Répondre en citant

Mes lèvres s'étirèrent largement. Un voile de fierté s'afficha sur mon visage quand elle m'annonça que mon père avait été de bon conseil.

- Oui il l'aimait. Ils ont grandis ensemble. Ma grand-mère a été adoptée par les parents de mon grand-père. Ils se sont vraiment aimé. Il a été triste de sa perte. Même de celle de ma mère. Mais il ne le montrait pas. Il ne montrait rien de tout façon. Tiens, ça me fait penser à une chose... l'adoption de ma grand-mère alors qu'elle avait une dizaine d'année bien passée a-t-elle pu être organisée par le Président, afin de contrôler un Stricosus ?

Je me tournai sur le coté pour la voir et continuai :

- Je vais finir par te faire une liste de toutes mes questions et te les soumettre une fois par semaine. Car chaque fois que tu veux avoir des questions, j'en ai aucune et quand j'en ai, soit tu n'es pas là, soit c'est pas le moment. Comme maintenant, nous devrions chercher le repos. En plus de moi, il y aura Roxanne, qui ne te lâchera pas avec ses questions. Tu vas être gâtée ! Elle est pire que moi. J'imagine déjà sa première : pourquoi vous avez tous les trois les mêmes yeux ? Elle est fasciné par nos yeux. Pendant un temps, elle cherchait des lentilles de couleur avec ce même bleu pour être comme moi.


Je me retenus de rire et à la place, je lâchai un bâillement.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mer 3 Oct 2012 - 15:42    Sujet du message: Une valse de chaire mutante sous le chant des sirènes [Mission Vaan] Répondre en citant

Le bâillement est une chose communicative, la preuve, lorsque Vaan bailla Intoccabile fit de même.

-C’est possible oui, il reconnait mon regard, nous nous sommes déjà défié dans le blanc des yeux, une fois, par écran. Il n’a pas oublié et il a surtout été révulsé d’horreur en nous voyant Tous avec mes yeux. Comme une seule unité indiscutable qui se lève vers lui. Changer ses yeux, ce n’est pas comme porter un badge, tu ne peux pas virer tes yeux comme tu changes ta chemise de coté. Ses mercenaires étaient bien moins fidèles que nous l’étions entre nous. Il a trouvé une faille cependant, malgré tout. Un homme qui n’avait pas encore fait le saut mais qui était des nôtres.

Riant un peu à la mention de Roxanne, elle afficha un regard plein de sérieux et un fond d’espièglerie dans ses traits.

-Je l’attendrai de pied ferme, nous verrons bien comment elle va réagir quand ID se présentera à elle. Après, elle va découvrir mon apparence une fois qu’elle aura fait le choix de faire le grand saut, pas avant. Il faut que je garde une base de précaution même si c’est pratiquement certain qu’elle acceptera.

Un autre bâillement suivit, ses yeux se fermant à demi par des intervalles réguliers.

-Je crois que je vais fermer les yeux un peu et tenter d’arrêter de faire ma pipelette, tu en dis quoi?
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mer 3 Oct 2012 - 16:03    Sujet du message: Une valse de chaire mutante sous le chant des sirènes [Mission Vaan] Répondre en citant

Je me remettais sur le dos et avait maintenant la couverture sous le menton.

- Une faille ? Le traitre ? demandai-je en baillant de nouveau. Quel genre de faille ?

Je me frottait le visage. La fatigue arrivait. Il suffisait simplement de se coucher et de monter la couette.

- Ce qui fascine Roxanne, c'est surtout la couleur en elle-même. Après tout, elle ignore ce que cela signifie réellement. Elle est juste en admiration face à ce bleu. Elle ne le trouve nul part. Elle est frustrée de ne pas pouvoir le peindre quand elle fait un portrait de moi. C'est son côté peintre qui réclame le besoin de connaitre et avoir toutes les couleurs. Cela doit venir du fait qu'elle a souvent eu la vision des couleurs altérées. Elle était daltonienne.

Nouveau bâillement. Je fermai aussi les yeux.

- Si tu la maternes comme tu le fais si gentiment avec nous, elle va s'accrocher à toi comme une sangsue. Elle n'a pas idée de ce qu'est une famille... ou même une relation sociale normale.

La couverture montée sous le nez, je commençai à me sentir léger et somnolant.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mer 3 Oct 2012 - 16:17    Sujet du message: Une valse de chaire mutante sous le chant des sirènes [Mission Vaan] Répondre en citant

Vaan n’eut pas de réponse particulière à ses mots, peut-être quelques murmures confu? La mine d’Intoccabile était maintenant détendue, à moitié enfouie dans ses couvertures. Le sommeil l’avait fauché, littéralement. Entre Mich qui dormait paisiblement dos à eux et Intoccabile qui dormait tout aussi calmement tournée vers Vaan, l’atmosphère s’armait d’une tendance soporifique.


Jour 6
Petit Matin



Vaan pouvait entendre plus loin du bruit de ses deux comparses qui, d’une manière ou d’une autre, faisaient quand même pas mal de bruit. En effet, les deux clones étaient cote à cote pour opérer leur push-up, se narguant à voix basse, l’un et l’autre d’être des mauviettes. Dans ce moment « testo » des deux individus, ils suivirent avec des redressements assit et un peu de lutte à main nue. Mich avait largement le dessus cependant, probablement devenue le mentor d’Intoccabile sur certaines techniques plus poussé. Leur lit avait été défait pour créer une surface cousiné sous leur zone de pratique. Ce fut une Intoccabile au sol prise sous une clé de bras impitoyable qui remarqua le réveil deVaan. Difficilement, plaquée à terre sans ménagement, elle dit :


-B.Bon M.atin!

Suite à ces mots, sa main libre (celle cousu, M01912 faisant attention) frappa trois fois le sol, Mich relâchant immédiatement sa prise de fer. Pour sa part, il afficha un sourire de bonne humeur, s’épongeant le front avec une serviette. Il se contenta d’un simple : « Hey! »

Bon matin chez les Nouveaux Stricosus!
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mer 3 Oct 2012 - 16:28    Sujet du message: Une valse de chaire mutante sous le chant des sirènes [Mission Vaan] Répondre en citant

Assis sur mon lit, enroulé dans la couverture, un œil fermé l'autre ouvert, je les regardai s'entrainer. Je répondis d'un signe de main et me frottai l’œil fermé. Quand il fut ouvert, je dis :

- J'hésite entre deux choses. Soit investir mes grandes économies dans les caisses d'une association pour femme battue. Soit dans une association contre les hommes violents avec les femmes. Hmmh je vais ouvrir une fondation SOS Stricosus en danger. Comme si on était pas déjà une espèce presque disparu. Mich, si tu achèves notre dernière femelle, on va faire comment pour pérenniser l’espèce Stricosus ?... Bien... C'était la vanne de Vaan ! Bon matin à vous aussi !

Je me levai d'un bond en éclatant de rire, afin de les fuir et de ne pas le retrouver bloqué au sol, sous l'emprise de deux clés aux bras. Je me ruais vers des barres vitaminées et les agitai sous leur nez, presque comme un drapeau blanc. Les vannes de bon matin, avant une journée tuante dans tous les sens du terme, cela faisait du bien.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mer 3 Oct 2012 - 16:41    Sujet du message: Une valse de chaire mutante sous le chant des sirènes [Mission Vaan] Répondre en citant

-Une femel.!

Commença ID pour se faire interrompre par une main sur sa bouche, Mich la traitant tout à fait de manière détestable comme un grand frère le ferait sans aucune gêne.

-Mhh tu as raisons, c’est qu’elle devra porter la suite de notre es...GHR!

Un bon coup dans le diaphragme avait coupé court au délire de Mich, Intoccabile le poussant d’une jambe sur le coté, elle se saisit de la barre en regardant Vaan de toute sa hauteur.

-Autre chose à dire jeune homme? Dit-elle en démontrant un Mich le souffle court non-loin. Non? Très bien.

Un sourire malicieux étira ses lèvres et après elle mangea tranquillement auprès de Vaan. Mich, de son coté, entre l’étouffement, l’hilarité et la douleur, se redressa tant bien que mal pour ajouter une couche, effronté.

-Très jolie coup, tu as bien appris tes leçons chères apprentie.

Il leva une main vivement quant elle le darda de nouveau, en signe de paix.

-C’est bon, doucement, douuuucement. Paix, moi, toi, paix. Confrère, consœur, dit-il de manière « autochtone » en se désignant lui-même puis elle, rajoutant Encore une couche. Il éclata de rire

-Il est un cas perdu le matin, glissa Intoccabile à Vaan.

Bref, après cette interlude, les trois compagnon étaient assit autour de leur barre et des bouteilles de nutritive, le déjeuner se passait bien et le calme était revenue. Intoccabile, le regard maintenant sérieux, sortie son moniteur pour tenter de voir où ils pourraient se diriger en premier. Se tournant vers Vaan, elle lui dit :

-Alors, le plan du jour docteur? Tu es encore de corvé tactique aujourd’hui, eh oui.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:30    Sujet du message: Une valse de chaire mutante sous le chant des sirènes [Mission Vaan]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 312, 13, 1422, 23, 24  >
Page 13 sur 24

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
© Design et Contexte général : Siana - crédits
Toutes reproductions (intégrales ou en partie) du contenu et du code sont interdites.