Imaginarium Index du Forum

Réunion du comité Azur
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Sam 15 Sep 2012 - 23:22    Sujet du message: Réunion du comité Azur Répondre en citant

Se tournant d’un coup sec comme d’un petit bond, elle avait les bras derrière elle et une mine avec des yeux ronds de : « prise en flagrant délit ».Voilà qu’il s’imaginait que cette manière de faire était une critique à son talent, mais il n’en était rien du tout! Quelle bonne raison de s’organiser toute seule? Aucune! Alors elle patina.

-N.non! Ce n’est pas ça, simplement, tu étais occupé au téléphone et j’ai commencé à.. et puis, comme je termine ce que je commence. C’est alors que le coup de téléphone avait cessé et je n’avais pas terminé alors je m’étais dépêchée.

Être obstiné devait être un gêne Stricosus en fait.

-Je ne voulais pas déranger avec ça, tout simplement.

Les bras toujours derrière elle, aussi subtil qu’une affiche luminescente dans la nuit, elle attrapa de son bras intacte une lingette bien rougit. À vrai dire, il y avait de petite traces un peu partout et la manche de son autre bras était, elle rougit. Elle le fixait donc avec ses yeux ronds innocents, ne bougeant plus. C’est que la mademoiselle antique nécessitait de l’aide même si elle ne se l’avouait pas.

-Mais si ça ne te dérange pas d’aider, c’est rien, vraiment, mais si tu y tiens…

D’un autre coté, elle vraiment ne « pas vouloir l’embêter avec ses problèmes » alors que elle, ID, aidait toute la ville sans regarder pour elle-même.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 15 Sep 2012 - 23:22    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Sam 15 Sep 2012 - 23:36    Sujet du message: Réunion du comité Azur Répondre en citant

J'observai la salle de bain. Quel carnage.

- Que cachez-vous derrière votre dos mademoiselle Intoccabile ? Allez ! montre-moi vos mains ! exigeai-je, sourire aux lèvres, avec un air de vieux prof réprimandant son élève.

Je fouillais sans permission dans les affaires d'Intoccabile et trouvai une paire de gants en latex. Je les enfilai et frappai dans mes mains.


- Aller hop ! Montre-moi ta plaie.

Cette fois-ci, pas de sourire, pas de blague. Juste mon air de médecin sérieux et autoritaire.

- Tu fais assez de chose seule, depuis bien trop longtemps. Laisse-moi t'aider comme je le peux. Repose-toi sur moi autant qu'il te le faudra. Nous sommes fait pour ça.

Je la fixai avec mes yeux hérités d'elle, en quelque sorte.

- Je serai intransigeant sur une chose : ne jamais dire que Mich ou toi me déranger quand il s'agit de blessures. Quelque soit leur gravité. C'est peut-être la seule chose que je serai capable de vous apporter. Si jamais je ne fais pas l'affaire dans un autre domaine, je peux bien user de cet atout chaque fois que je peux non ? Et là, je peux ! Quel veine tu as ! Je ne suis plus au téléphone !

L'humeur revenait. Dur de rester sérieux avec la tête qu’elle faisait.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Dim 16 Sep 2012 - 02:43    Sujet du message: Réunion du comité Azur Répondre en citant

Accolée au mur, prise en flagrant délit, Intoccabile fini par montrer le haut de son bras qu’une balle avait fait une éraflure plutôt généreuse. À en voir les marques et la manière que ceci s’était ré-ouvert, il était à parier qu’Intoccabile avait mal fait son bandage. Mais… Nous parlons bien de la femme qui a ramener M-1012 des morts et l’a soigné comme un charme. Donc. Elle avait logiquement saboté ses propres soins. Lisant dans les yeux de Vaan son résonnement lors de la lecture de la plaie, elle se fit petite, gardant ses yeux ronds innocents. Visiblement, ce genre de situation ne lui était pas inconnu et elle se préparait presque à recevoir un savon. N’était-ce pas Mich, Mikael de son temps, qui lui avait un jour dis que si elle pouvait lancer un sport extrême, ce serait l’oublie d’elle-même? Là-dedans, elle était une championne née. Oublier de manger quand elle travaille, oublier de dormir, oublier de se lever de son bureau à une heure raisonnable pour aller dormir dans un lit, oublier de prendre soin de soi-même, oublié de… Bref, on se fait un tableau.

Elle n’oubliait jamais un protégé, ça non! Mais elle s’oubliait assez elle-même pour ramener la balance. Aidant Vaan à remonter la manche tâché pour lui faire de la place, elle lui indiqua une table de travail médical où elle avait des outils stérile. S’il désirait la soigner, elle allait lui donner du matériel adéquat. Se soigner sur un coin de comptoir pour aller plus vite, c’étais son genre, mais elle n’allait pas donner cette peine à Vaan. Sortant de petits sachets qui contiennent des outils stériles, elle lui mit l’ensemble de ses outils, (de très bonne qualité d’ailleurs) sous les yeux. Il avait donc une environnement top qualité pour lui prodiguer des soins, c’était le début des tests pratiques.


-Nous avons tous nos petites bêtes et nos défauts, avoua-t-elle les yeux baissés. Moi c’est de ne jamais rien demander ou exiger. Je suis comme ça. Ça va probablement se reproduire et en toute honnêteté tu seras peut-être en colère après moi parfois. Mich sera probablement le premier à te dire que pour ma sécurité personnelle il est bon de me passer un savon de temps à autre car je veux en faire trop. Dommage, il n’existe pas de société de workoholic anonyme à Metropolis, dit-elle sur un ton de blague qui se voulait avec un fond de réalité.

Son regard se tourna vers son bureau qui avait dans le coin haut gauche un petit coussin qui faisait tâche sur le dit bureau. Objet mit là de sa propre intention pour quand elle s’écroule d’épuisement contre celui-ci après avoir travaillé longtemps.

-De petites tendances à me donner beaucoup oui, mais c’est ma raison d’être.

Histoire d’enterrer la hache de guerre et les soupçons protecteurs, ayant déjà jolie cœur Stricosus no1 sur le dos, elle lui servit son plus beau sourire. Déjà Mich sur son cas, elle ne désirait pas une alliance entre Vaan et Mich pour créer un syndicat ou une « société de protection des Intoccabile/Maria Stricosus ». Elle en serait à la fois le protagoniste et l’antagoniste, ironiquement.

Pour en revenir à la plaie, elle était plutôt vilaine. Des points de suture n'étaient pas à écarte pour certaines part et sinon un bon pansement et du repos de son bras était à exiger. Allait-elle se reposer? Ça, c'était à en douter fortement.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Dim 16 Sep 2012 - 06:34    Sujet du message: Réunion du comité Azur Répondre en citant

Mes yeux brillèrent comme ceux d'un enfant face à un jouet dernière génération, à la mode, indispensable pour une vie d'enfant quoi...
Comme Intoccabile était toujours d'humeur blagueuse malgré ses cachoterie, j'en profitai pour dire avec amusement :


- Vilaine maman Stricosus qui voulait me priver de jouer avec tout ça !

Je m'approchai des outils en agitant le bout de mes doigts comme un pervers sur un magazine féminin. Mais difficile de rester amusant quand la situation ne l'était pas. Et mes doigts ne tenaient pas longtemps la cadence forcée que je leur imposais pour s'agiter. Si mes mots étaient d'un ton jovial et pas sérieux, mon visage se teintait de mes trois mots directeurs : Calme, Réflexion et Assurance. Mon visage se durcissait même, pouvant paraitre trop sérieux pour certaine personne. Mais pour ne pas être trop sévère avec elle, je me contentais d'une nouvelle petite réplique amusante.

- Mich me donnera des cours te passer de beaux savons si cela se réitère trop souvent.

Là j'eus un petit rire que je tentais de retenir. Dur de réprimander celle qui m'avait trouvé et aidé à me trouver.

- Dis-moi si je te fais mal, ordonnai-je gentiment en saisissant une compresse désinfectante pour nettoyer le sang qui avait coulé lors de la tentative de changement de pansement.

Je nettoyais la plaie sans lui adresser un regard pour vérifier si je faisais mal ou non. Je scrutais la plaie.


- Une blessure par balle ? demandai-je en retirant les dernières tâches de sang autour de la plaie. Fil, ajoutai-je pour moi-même, en parlant presque comme un robot et comme si une infirmière allait apparaitre pour me donner scalpel, écarteur ou autre instrument effrayant d'un bloc opératoire.

Mais en fait, je n'attendis pas. Tout en tenant du bout des doigts une compresse sur la plaie, comme pour éviter à Intoccabile de le faire et de lancer une nouvelle catastrophe médicale, je me contorsionnai pour attraper un fil afin de recoudre la partie la plus profonde. Mais plutôt que de commencer à recoudre, je cherchai du regard une seringue. Cette petite seringue que l'on trouvait toujours avec les paquets de fil chirurgicaux. La fameuse petite seringue qui anesthésiait la zone blessée.

- Tu n'as pas d'anesthésiant local ?
demandai-je avec stupéfaction. Tu veux quand même pas que je te recouse sans une petite anesthésie ? 

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Dim 16 Sep 2012 - 15:23    Sujet du message: Réunion du comité Azur Répondre en citant

À l’accusation de Vaan en tant que Maman Stricosus, elle lui rendit un sourire drôlement maternel. Elle n’avait jamais eu d’enfant, évidemment, si sa vie s’était avérée solitaire mais Vaan était un peu comme ça au fond, une part d’elle-même qui est projeté dans le futur, un regard adulte qui la regarde avec ses propres yeux. Appuyée contre la table, son regard s’arma même d’une certaine tendresse, le genre de regard que la mère de Vaan lui aurait servit probablement.

-Je ne suis pas une maman très sage, mais il y a mes enfants pour prendre soin de moi.

Vaan faisait danser ses doigts dans le vide devant les outils comme un gourmet le ferait devant un repas de qualité exceptionnelle. Il y avait en lui cette passion pour le domaine médical, ce feu pour sa profession. Il héritait bien du titre Stricosus, ils avaient tous été des passionnés et ça, plus que tout. Quand il avisa qu’il en parlerait à Mich si cela se reproduisait trop, elle eu une légère grimace : Ça n’allait pas être un cadeau si elle avait les deux autres sur le dos!

-Ohhh… tu n’as pas spécialement besoin d’en parler à Mich. Humph..

Mais elle pouffa un peu après cette phrase si évasive et si peu subtile, qu’elle trouvait sa tentative d’échapper à la vigilance bien vaine pour le moment. Par de petits gestes subtiles, elle l’assistait et l’aidait et bien que la plaie faisait évidemment un minimum mal, elle était curieuse de le voir à l’œuvre. Il est certain que ses coins de yeux ou encore sa bouche se plissa dans une petite grimace de douleur ici et là, on ne pouvait pas rester indiférent à une blessure de cette ampleur.

-Ne t’en fais pas, tu te débrouilles très bien, tu es plus doux que moi-même lorsque je me soigne de mon coté. Oui, c’est une balle qui m’a atteint au bras alors que je filais en moto du festival. Une chance que j’ai une bonne armure, elle n’avait pratiquement plus de vélocité, je n’ai eu qu’à la cueillir du bout de mes pinces dans la plaie, là, dit-elle en pointant la part la plus creuse de la ligne. Mais ils commencent à utiliser des balles perforantes contre moi, je dois ajuster mes affaires sinon je vais finir par me faire descendre.

Sa propre expression était devenue sérieuse et concentrée, le « rat de labo » avait pris le dessus et bien que tout ça fasse mal, elle était si curieuse et si détaché de sa propre personne que son bras devenait une sorte de cobaye pour elle.

-Je vais aider un peu, je ne suis quand même pas infirme, dit-elle en prenant en main la compresse d’une manière adéquate et assuré. Lorsque je ne me dépêche pas, je fais les choses dans le sens du monde.

Des anesthésiants, elle n’en avait pas encore remit dans sa trousse! Roulant les yeux, elle se tourna vers son laboratoire.

-Je n’avais pas encore terminé de remplir ma trousse, les seringues sont là-bas, tu verras le format est plutôt pratique. J’ai donné la plupart à Mich ou encore à des gens d’en bas, j’étais en train d’en refaire. Là-bas, les petites seringues jaunes dans en ampoule avec aiguille hypodermique. Très utile sur les champs de batailles, n’importe qui peut les utiliser. Les jaunes sont l’anesthésie complète et servent à faire perdre conscience au blessé, la dose que tu désires est les petites grises coté, la dose est beaucoup moins importante. Si tu te sens à l’aise avec les injections, prend simplement… Hmm…



Ouvrant ici et là les parts de son bureau, tiroir, armoire et autre, elle trouva une seringue stérile.

-Le bécher qui a le dessus fermé hermétiquement par un bouchon en butyle, c’est la même solution à l’intérieur. Nous pourrions garder les autres pour ceux qui ne sont pas très habile. Une injection sous-cutanée de 0.05mg devrait s’avérer suffisante. Les ampoules contiennent respectivement 0.5mg pour la grosse et 0.1mg pour la petite. La petite s’avère assez puissant pour une fracture ouverte. Alors, maintenant, fais aller ta magie, montres-moi ton savoir faire.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Dim 16 Sep 2012 - 15:52    Sujet du message: Réunion du comité Azur Répondre en citant

Que de matériel ! Après avoir écouté Intoccabile me donner les infos sur les produits, je fis mes "petites courses au supermarché". Je pris un plateau métallique et disposai dessus tout ce dont j'avais besoin. Je pris le bécher et une seringue graduée, une pochette contenant une aiguillée simple et des compresses avec le désinfectant pour nettoyer le sang qui pourrait couler durant mon travail.

- Bien. Assis-toi, tu seras mieux qu'en équilibre sur le coin de ton bureau. Et détends ton bras en le posant ici, dis-je en lui montrant le coin du bureau où elle avait posé ses fesses plus tôt.

Je pus alors commencer mon travail. Je pris la seringue et la passa dans un coton imbibé de désinfectant. Puis je la plantai dans le bouchon du bécher et retournai le tout pour que le liquide fut dans le haut du bécher. Je pris un peu plus que la dose préconisée par Intoccabile et en fis ressortir le trop plein dans le bécher. Seule solution pour éviter les bulles d'air dans la seringue.


- Allons-y, murmurai-je doucement en retirant la compresse que j'avais posé en attendant mon intervention.

Je désinfectais de nouveau le bras et piquai ci et là dans la plaie afin d'y injecter une petite dose des 0,05mg de produit un peu partout, de façon à ce que l'anesthésie fut égale partout. Puis, je pris le fil de suture auquel était attaché une aiguille courbée. Cette aiguillée était de qualité, je le voyais bien.

- Où trouves-tu tout ce matériel de qualité ? lui demandai-je en pinçant avec une main la plaie pour que les deux bords fussent rapprochés, presque collés.

Puis sans attendre de réponse, je plantai l'aiguillée dans un coin et tirai presque jusqu'au bout du fil, mais pas trop, pour avoir assez de longueur pour faire trois nœuds. Je fis mes petits nœuds, coupais le fil de l'aiguillée pour réitérer l’opération, point après point, sur tout son long de la partie profonde de la plaie. La partie à peine effleuraée pouvait se contenter sur pansement. Intoccabile s'en tirait avec 5 points de suture.


- A garder une semaine et au bout de 7 jours, à ne retirer que si c'est beau. Il va de soi que tu devras faire attention avec ton bras.

Je la regardai en levant simplement les yeux vers elle. Je savais au fond de moi que cela allait être impossible. Je mis une compresse propre et lui demandai :

- As-tu un filet tubulaire ? Ce sera plus agréable pour ton activité intense que le bandage.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Lun 17 Sep 2012 - 19:08    Sujet du message: Réunion du comité Azur Répondre en citant

Fouillant dans un autre tirroire pour lui passer un filet tubulaire, elle l’aida même à le placer à son mieux. La curiosité de Vaan était bien naturelle, son matériel et ses réserves d’outils étant plutôt étonnante. La réponse s’avérait plutôt simple, bien qu’inimaginable aux premier abord.

-Une part de cet équipement me provient d’une capsule préessurisé qui avait été conservé avec moi. Tous les outils plus dur en métal viennent de là. Pour le reste, bandage ou matériel médical comme ce filet, ça m’est venu par acquisition, achat et autre. J’ai la capaciter d’hacker les fonds et il m’arrive de prendre une somme à certaines compagnies bien lugubre et bien condamnable de Metropolis. Je ne le fais pas trop souvent, histoire de rester invisible. Lorsque je me suis réveillée de mon sommeil artificielle, j’avais une base de matériel pour moi. J’ai fais le tour de d’autres endroit où la copie, un, deux et trois étaient supposé être mais il n’y avait plus rien. L’oxytoxine était rentré, probablement que les rats ou les mutants ont mangé mes autres copie, dit-elle le nez plissé.

Elle n’avait pas songé à une chose: l’évocation des rats. Des Rats!? Un animal?! Dans Metropolis!?

-Je ferai de mon mieux pour l’activité physique mais ce n’est pas gagné, l’Organisation n’est pas très généreux sur le temps. Bien que... Je pourrais tenter de moins les combattres quelques jours. Mhh. Ce serait à méditer. Nous pourrions nous réunir pour nous entrainer à la descente et commencer les recherches pour le métro. Ce serait à envisager. Entourée ainsi, j’échapperais probablement à ma propre nature de bourreau de travail si je vous guide et que vous m’aidez. Je pourrais également faire connaissance avec ton amie si elle se décide à faire le grand pas. Tu lui en parleras d’ailleurs, à son retour. Vivre dans nos conditions ne sera pas très agréable, il faut que tu y songes pour toi aussi. Quitter le luxe alimentaire, surtout. Ça deviendra probablement une synthèse de tablette nutritive et de nutrilide. Je m’arrangerai pour nous obtenir un peu mieux de temps à autre pour le moral. D’ailleurs, il faudra que je penses à notre réel futur QG. Les miens sont trop petit pour plusieurs personnes, nous risquons de tomber 4 dans les débuts et plus ensuite. Vendel a des comptes à régler avant de pouvoir s’y mettre réellement.

Une mine moqueuse traversa le visage d'Intoccabile puis elle glissa l'air de rien.

-J'imagine que ton amie aimerait beaucoup une chambre commune mais ce sera chambre séparé, "maman" le dit et l'exige.

Et suite à ces mots elle éclata de rire de manière assez espiègle.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Lun 17 Sep 2012 - 20:07    Sujet du message: Réunion du comité Azur Répondre en citant

Difficile de tout trouver.

- Je vois, et cela sera encore comme ça quand nous passerons tous dans l'ombre ? Demandai-je, intrigué. Et tu parles de rats... les rongeurs du passé ? Ici ? à Métropolis ? Comment cela se fait-il ?!

Je n'en avais jamais vu, des rats.

- Rassure-toi, je suis prêt à te suivre malgré la faim et les difficultés physiques et morales.

Je restai interloqué. Des rats. A Métropolis. Puis vint la petite plaisanterie concernant les chambres à part. Petite gène chez moi. Je ne devrais pas pourtant.

- Et pourquoi est-ce que cela serait autrement ? fis-je remarqué avec empressement.
En parlant de Roxanne, suis-je obligé de lui en parler moi-même ? Sa décision ne sera pas prise par le libre arbitre. Si je lui dis : j'y vais malgré la pauvreté, elle fera pareil. Je ne veux pas qu'elle nous rejoigne juste pour me filer. Je veux qu'elle le fasse de son propre chef. Sur sa volonté. Est-ce que...

Difficile de demander à Intoccabile de lui parler elle-même. Je soupirai doucement.

- Non. Laisse tomber tu as bien des soucis à gérer. Je tenterai de lui faire comprendre de choisir par rapport à elle et elle seule.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Lun 17 Sep 2012 - 20:21    Sujet du message: Réunion du comité Azur Répondre en citant

C’étais vrai, il voulait que le choix de Roxanne soit libre. Songeuse, sérieuse tout à coup, elle sembla méditer sur la question.

-C’est que je ne peux pas prendre le risque de me présenter à elle ainsi pour le moment. Je le pourrais peut-être sous le costume d’ID ou encore.... Ou encore nous pourrions envoyer Mich le faire, non? Quoique, le mieux serait moi sous la forme d’ID. Elle devra endurer de ne pas voir mon visage avant qu’elle ai vraiment franchit, ce n’est une chose que je peux donner à la légère. Sinon, pour répondre à ta question, oui, il y a des rats. Ces animaux ont survécu comme plusieurs d’ailleurs en bas je crois, ils ne sont pas artificiel, plusieurs ont dût périr par insuffisance respiratoire dans les premiers siècle mais d’autres ont dût survivre. Pour un animal, l’Oxy-toxine n’est pas plus mortelle que de respirer constamment un épais nuage de poussière. Ce n’est pas plus dangereux pour nous les humains normaux, non-robotisé... Simplement dans les niveaux inférieur il y a les rats et les mutants monstrueux. Les deux sont un danger immense, ces rats sont peut-être un mètre de large par trois de long si on ne compte pas le corps pour les adulte. Parfois plusieurs tête, de quatre à douzes pattes si on fait une moyenne. La plupart finissent par avoir une maladie qui est un dérivé du Rhabdoviridae Lyssavirus , autrement dis la « rage », une maladie de l’ancien monde souvent porté par les animaux mamifère de type vermine. Quand un rat née, on dirait que plusieurs fœtus on fusionné dans le ventre de la mère porteuse pour former un seul être difforme et monstrueux. Si les rats ont de base beaucoup de petits, ceux-là n’en ont que 1 ou 2 à la fois. Des créatures horribles. Ce n’est pas pour rien que personne ne remonte d’en bas Vaan, ils ont rarement la chance de survivre à leur première rencontre avec un rat ou un mutant. L’atmospère en bas ne permet l’utilisation d’un révolver ou d’une arme de métal, ça nous donne peu de chance contre ces êtres. Mais ils sont rndu à Acropolis, oui. Ils ont envahi progressivement au fur et à mesure que les villes sont abandonné. Il y en a peut-être dans les égoûts aussi, tout comme les mutants monstrueux. Les égoûts du niveau 0, évidemment. Pour en revenir à Roxanne, je veux bien lui en parler. Elle devra comprendre que je n’ai pas pu immédiatement lui accorder ma confiance et découvrir mon visage.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Lun 17 Sep 2012 - 20:36    Sujet du message: Réunion du comité Azur Répondre en citant

- C'est effrayant rien que d'en entendre parler. Mais bon. Il faut y passer hein ?

Je fus soulagé, je n'allais pas affronter Roxanne. Elle ne me faisait pas peur. Mais parfois, j'avais du mal à lui dire non. Surtout quand elle pleurait ou me faisait ses yeux de chien battus. Résultat, elle s'était retrouvé sur mon canapé pour une nuit, ou chez moi pour un repas. Et souvent, je ne la mettais pas à la porte quand elle faisait ses nombres incrustes.

- Je te préparerai le terrain s'il le faut, lui dire qu'elle aura de la visite. Quand tu veux, tu vas la voir. Faut lui faire la surprise, dis-je avec un brin de malice et de fourberie.

Cela me fit rire. Puis, je songeai au fait que j'avais eu moi aussi mon lot de mystère. J'avais d'abord eu le casque dans la rue, puis le voile noir d'Intoccabile, ainsi que le bon parfum et le thé, le vrai thé.


- C'est normal et logique qu'elle ne voit que ton casque. N'y ai-je pas eu le droit ? moi aussi ?

Je souris à Intoccabile et me levai de la chaise.

- Que disions-nous déjà ? Test et ensuite promenade ? Qu'as-tu prévu de me faire passer comme test ? Je sais pas pourquoi, je me sens d'attaque !

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:05    Sujet du message: Réunion du comité Azur

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 5 sur 6

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
© Design et Contexte général : Siana - crédits
Toutes reproductions (intégrales ou en partie) du contenu et du code sont interdites.