Imaginarium Index du Forum

Festival Robotique (Évènement)
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mad


Hors ligne





MessagePosté le: Mer 8 Aoû 2012 - 19:57    Sujet du message: Festival Robotique (Évènement) Répondre en citant

Le Festival de robotique, événement annuel auquel Ed avait déjà participé plusieurs fois depuis qu'elle avait descendu les classes sociales en même temps que les niveaux.

Déambulant parmi la foule, la fille ne se sentait pas des plus à son aise. Pour tout dire, elle ressentait même des impressions contradictoires. Partagée à la fois entre la crainte et l'enthousiasme, Ed avait surtout peur d'être reconnue. Chose toutefois peu probable ; son bandana ainsi que sa capuche relevée sur sa tête lui dissimulaient une bonne partie du visage. Seuls ses yeux restaient visibles par tous. Mais, petite et frêle, la fille se faufilait habilement entre les personnes, telle une ombre qui passe et que l'on oublie. Elle avait appris à se dissimuler, à passer inaperçue. Mais malgré la crainte permanente que jamais elle ne réussissait à totalement faire disparaître, Ed était plutôt contente d'être au Festival.


Plutôt mais pas totalement. Encore une fois, sentiments contradictoires se mêlaient à ses pensées alors que le fille passait devant l'arène. Ed n'était pas violente -ou très peu- et approuvait encore moins la violence. Surtout celle gratuite. Surtout celle donnée en spectacle comme c'était le cas avec les combats de robots. Bien que divertissant, ce qu'elle reconnaissait volontiers, ce spectacle lui rappelait de trop mauvais souvenirs. Un seul en réalité : celui qui l'avait poussé à fuir la haute société.

Les mains dans les poches, bras dissimulés sous son poncho -pour une fois, Ed était venue à pieds, sans son skateboard-, la fille cligna rapidement les yeux pour chasser mauvais souvenirs et larmes qui étaient quelque peu montées. Elle devait se concentrer ; elle était en mission. Bien que n'appréciant qu'en partie le Festival, Ed avait accepté la requête de Jack. La fille avait vu l'état grave et préoccupant de la mutante Persephone et après la mission avortée dans le dépotoir, elle voyait la demande de son ami comme une sorte d'expiatoire. Au fond, Ed s'en voulait de ne pas avoir put faire plus pour la bande d'Amanita. Elle avait dut partir rapidement, laissant en plan ceux qu'elle était venue aider. Elle aurait aimé en faire d'avantage mais c'était comme ça. Protéger la vie des membres des Enfants de la Liberté placés sous sa responsabilité était aussi son devoir. Puis Jack ne lui en voulait pas.
Ainsi, quand son ami lui avait demandé de trouver "Il Rosso", Ed avait de suite accepté. C'était la moindre des choses pour la pauvre Persephone. Et Jack, au vu de la mine que sa camarade tirait, pensait qu'un peu de détente ne lui ferait pas de mal. Il lui avait même offert quelques crédits -très peu ; c'était avant tout pour le geste- pour l'encourager à se changer les idées.


Forte de ses cinquante crédits, dont une majeure partie avait été puisée dans ses économies personnelles, Ed se retrouvait donc en plein milieu de la foule, du bruit, de la fête. Et bien qu'essayant vraiment de voir le côté amusant du Festival, la fille n'oubliait pas qu'elle avait pour mission de trouver Vaan Adiel, surnommé "Il Rosso".

*Un urgentiste... *, songea t-elle en avançant entre les gens présents.

Parmi autant de personnes, il ne serait pas aisé d'en trouver une particulière. D'autant moins lorsque l'on ne connait pas la personne en question et ne sait que tout juste à quoi elle ressemble. Jack lui avait seulement fournit une petite photographie pour l'aider dans ses recherches. Mais après tout, cet homme était urgentiste, c'était un départ car, dans un tel monde, les blessés, évanouissements, malaises, etc n'allaient sûrement pas se faire rares. Voilà un moyen de trouver celui qu'elle cherchait, plus rapide que de comparer chaque personne à la petite photo. Il lui suffisait de repérer un quelconque individu mal-en-point ou un accident.

*Ou d'en provoquer un... *
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 8 Aoû 2012 - 19:57    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mer 8 Aoû 2012 - 20:24    Sujet du message: Festival Robotique (Évènement) Répondre en citant

Pendant ce temps, le panneau d’affichage se mit en action et il afficha le futur combat :

Centurion VS Titan


La foule était en extase, le début du festival commençait bien : deux rival de toujours qui se mesurent un à l’autre. Il fallait dire que l’Organisation avait le chic de jumeler ensemble de temps à autre les ennemis qui donnent des sensations fortes ou qui ont une certaine historique de rivalité. Dans le cas présent, les deux premiers quarts étaient de ce genre : Centurion et Titan ainsi que Jacky et Daïmio.

Vendel
Ayant encore le temps, Vendel descendit de son robot pour aller dans l’ère VIP du Wendigo. Il n’avait pas spécialement remarqué la scène avec son Rossignol, Il Rosso et les deux filles. Lorsque le gorille lui glissa un mot de ne pas s’étonner de la présence d’une étrangère, il acquiesça en silence et s’alluma un cigare. Il était pratiquement sobre pour avoir de meilleurs réflexes mais ça lui faisait un peu mal. Pas trop, une chance, Il Rosso lui avait fait une livraison dernièrement. Le regard dans le lointain, il ne remarqua pas immédiatement la « joyeuse » cohorte, ni l’ex petite rouge qu’il avait chassé de son bureau. Il s’était approché de River avec un regard protecteur cependant, vérifié son état en silence, comme un gardien un peu bourrue. D’ailleurs, être sobre rendait ses traits plus détendu, étonnamment, il semblait moins de mauvaise humeur, plutôt mélancolique. Quoiqu’il en soit, son regard donnait toujours aussi froid dans le dos quand il regardait les étrangers tenter de venir visiter ses petites vedettes. Une des danseuses passa pour lui rajuste son col gentiment, chose qu’il remercia d’un simple baisemain, se sentant fantasque aujourd’hui, il faut croire. Vendel avait ses jours affectueux, surtout après les mauvais évènements, comme s’il réalisait qu’il pouvait perdre cette drôle de famille que formait ces filles et les gorilles qui lui étaient proche. Proche, un grand monde, il ne fallait pas laisser les gens trop approcher, trop dangereux pour eux. Son regard s’attarda finalement sur Roxanne qu’il fixa avec une pointe d’interrogation calme. Il inspira 3 bonnes, longues bouffé qu’il souffla en cercle à sa droite puis après une petite gorgé, il dit :

-Ah, tu es plus ravissante comme ça, je ne vois plus l’intérêt de t’appeler gamine.

Ce fut tout, il tourna les talons pour retourner à ses gorilles et ressortir vers l’arène. Ce cher Vendel, toujours aussi imprévisible.

Pour Ed (et peut-être bien Vaan):
Un homme à la droite d’Ed commença un malaise, un vieil homme, il venait de réaliser qu’il s’était fait voler sa carte. Pas trop loin, un voyous s’enfuyait en courant. Une personne masqué d’un foulard parti à la suite du voyous, probablement pour aider le vieillard.


La mise pour Centurio et titan :

Titan : 5.5 Centurion 1.5
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mer 8 Aoû 2012 - 21:04    Sujet du message: Festival Robotique (Évènement) Répondre en citant

Je regardai ce fameux Vendel. Quand je le vis s'approcher de moi, je sentis la réflexion piquante arriver. Il me scrutais, c'était flippant ! Et je n'avais pas la force et l'envie d'attaquer la première. J'étais démoralisée. J'étais dans ma phase mélancolie. Sauf que, contre toute attente, ce ne fut pas une méchanceté. Mais plutôt... un compliment. Oui, je le pris comme tel.

- Merci, répondis-je simplement. C'est gentil.

Et je lui offris un bref sourire. Pas aussi explicite qu'avec "Ami de Vaan". Mais il était tout de même franc et honnête. Décidément, Vaan avait des amis bien étranges et pas si mauvais que ça. J'enviai soudainement Vaan. Ce que je voulais maintenant, ce n'était pas simplement Vaan, mais je voulais vivre avec lui, sa vie, dans son cercle à lui.

Je souriais un peu. Sans vraiment le vouloir et le savoir. L'attitude d'Amy m'importait moins.


=======================================   


Roxanne me faisait de la peine. J'avais de plus en plus de mal à apprécier cette fille rose synthétique. Pauvre Roxanne. J'avais du mal à me concentrer. Je pensais à son attitude. Comment avait-elle fait pour me cacher pendant deux ans cette mélancolie et ce calme ? Elle qui était si guillerette. Trop même. Elle était fatigante. Mais se forcer ainsi pendant deux ans devait la fatiguer encore plus que son attitude ne pouvait le faire sur moi. Un sentiment de culpabilité m'envahit soudainement. Comment avais-je être aussi aveugle ? Moi ?! Ne pas voir son malêtre alors que je vivais la même chose il y a encore 3 jours. Était-ce ça qu'elle essayait de me faire comprendre et deviner ? Voulait-elle que je remarque sa mélancolie ? Était-ce un appel au secours long de deux ans ?

Les coudes sur les genoux, le visage plongé dans mes mains, je me torturais l'esprit pour une fille de 20 ans, que j'ai ignoré, presque dénigré pendant deux ans. Une fille qui cherchait surement mon aide. Quel mauvais urgentiste je faisais. Pire ! Quel mauvais Stricosus je faisais !

Le bipeur me tira de ma torture. Un malaise ? Bien. Allons-y !
Marshall avait la position du malade sur son calepin. Je le suivais donc jusqu'au milieu d'une foule immense. Heureusement que les gens se poussaient sur notre passage forcé. A moins que se fut nous qui les poussions...  Bref, nous passions !
Une fois sur place, c'était à moi de jouer. Non pas que Marshall ne fichait jamais rien mais... c'était notre rituel. Je commençais et il m'aidait ensuite. En gros, je donnais presque les ordres.

Je m'agenouillai à côté du patient et lui parlai en mettant ma main dans la sienne :

- Monsieur, Vaan Adiel, je suis urgentiste, on m'envoie pour vous. Monsieur ?

Pas de réaction. Marshall se baissa à côté de moi tout en surveillant les supporters autour de nous. Dans ce genre de festival, on assurait la sécurité des blessés, tout comme la notre. Je ne bougeai pas l'homme. Je ne pouvais pas lui mettre des tapes sur les joues. J'ignorai tout de lui, de son malaise. Marshall se chargea de trouver des témoins dans les badauds alentours. Mais la seul chose qu'il obtenue comme réponse fut qu'il était tout simplement tombé.

- De tout son haut ? demandai-je en me tournant vers la femme qui venait de répondre.

Oui, apparemment, c'était de tout son haut. La tête avait donc très bien pu heurter violemment le sol bétonné. Ne pas le secouer un peu était un bon réflexe. Marshall se chargea de déplier la civière portative d'urgence et de sortir la minerve de notre sacoche de secours. Pour ma part, je m'occupais de prévenir les collègues de notre arrivée en urgence avec la radio accrochée à la poche de mon uniforme.

-
Vaan Adiel, matricule 1109, nous arrivons avec un homme, d'une quarantaine d'année, taille moyenne, petite corpulence, probablement en état d’ébriété, dis-je, car son odeur en était la preuve. Il ne répond pas au stimuli. Potentiel risque de blessure à la tête. Il nous faut une équipe relai et une ambulance prête à l'amener à l"hôpital pour examens complémentaires.

Puis je lâchai la radio pour aider Marshall à mettre sur la civière, le blessé équipé de la minerve. Puis, tout en portant chacun un bout de la civière, nous regagnions le poste de soin, où attendait une équipe chargée durant le festival de faire les aller-retour entre le site et l'hôpital.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Jeu 9 Aoû 2012 - 12:07    Sujet du message: Festival Robotique (Évènement) Répondre en citant

Quel ennui ! Il n'y avait rien à faire dans les coulisses. Vaan n'était pas repassé me voir. Même l'annonce du combat de robot ne m'avait pas rendu l'envie de m'amuser. Cependant, il me donnait l'occasion de m'éclipser des coulisses pour aller parier. Pour moi comme pour Vaan d'ailleurs. Quoi que Vaan voulait parier pour le robot de son ami Vendel. Mais moi, j'avais de quoi parier pour tous les combats. Autnt en profiter !

Je me levai donc de mon banc et quitta les coulisses. En passant devant les gardes du corps des artistes, je leur dis :


- Si vous pouviez prévenir la chanteuse que je m'absente quelques minutes... qu'elle ne me cherche pas trop.

Puis je partis pour me fondre dans la masse. Direction : les stands de pari ! J'étais bousculée de toute part ! Je n'aimais pas trop ça. Le contact physique avec des inconnus qu ne faisait pas toujours très propres sur eux. Être mêlée à des gens des niveaux inférieurs était un peu difficile pour moi. Mais, si je voulais vivre avec Vaan, comme Vaan. Il allait falloir m'y habituer...

Une fois arrivée, je pariais pour Centurion. Juste parce que sa pilote était drôlement bien habillée. Elle avait la classe ! Puis, il me fallait maintenant faire le chemin en sens inverse, afin de reprendre ma place dans les coulisses, sur le banc que l'on m'avait assigné. Vaan n'aurait pas aimé me voir vagabonder seule dans cette foule. Et je compris vite pourquoi. Tandis que j'attendais un espace pour me faufiler entre deux groupes en train de discuter, un gars plutôt louche me fixait bizarrement. Il me faisait froid dans le dos. Je tenais ma pochette, avec mes papiers et mes biens, fermement contre moi. Je n'osais pas le regarder. Je me déplaçais sur le côté, comme un crabe, pour me glisser entre ces deux groupes qui semblaient se moquer complètement de la place qu'ils prenaient au milieu du passage. Il me regardait encore ce vieux porc ! Pourquoi n'avais-je pas écouté Vaan et laissé mes fesses sur ce banc !?


[HJ : Roxanne fait un pari de 50 crédits sur Centurion]

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ginie


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 1 098
Mon rythme pour mes posts RP est: Moyen tout depend de l'irl

MessagePosté le: Jeu 9 Aoû 2012 - 12:55    Sujet du message: Festival Robotique (Évènement) Répondre en citant

Le straping de Vaan avait fait son effet je commençais déjà a ne presque plus sentir la douleur, je chantais installer confortablement décidément Vendel avait réellement pensée a tout.

Le temps de la pause était enfin arrivé, je quittais donc une nouvelle fois la scène pour retourner dans les coulisse et me reposer un petit moment, le public était chaud et de nouvelles danseuses étaient partie se positionner sur la scène pour leur plus grand bonheur.

Une fois dans les coulisse je regardais si Roxane était toujours assisse sur le banc où je l'avais laissée et quand je m'aperçus qu'elle n'y était pas je lançais légèrement inquiète :


-Oh, mais ce n'est pas possible où est-elle passée si je ne la retrouve pas Vaan va m'en vouloir surement, je regardais autour de moi et malheureusement je ne la voyais nulle part puis je vit approcher l'un de nos gardes du corps et il me dit :


-Mademoiselle River
disait-il je me mettais face a lui et lui demandais:


-Oui, que ce passe t-il
puis il continua en me disant :


-J'ai remarqué que vous cherchiez la jeune personne qui était installé sur ce banc,
je hochait la tête puis il continuas :


-Elle voulait que vous sachiez qu'elle était partie parier et qu'il ne fallait pas vous faire de souci
me dit-il, en entendant ces mots je fus soulagé elle était juste partie parier je remerciais le garde du corps qui retournas juste après à son poste puis je m'installais pour me reposer un peu jusqu'au retour de la jeune fille....

[ HJ River parie 25 crédit sur blackjack]

_________________________________________________________________
Adam
Drumont Alexandra
Revenir en haut
Mad


Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 9 Aoû 2012 - 13:39    Sujet du message: Festival Robotique (Évènement) Répondre en citant

Ed se demandait comment provoquer un accident voir même une émeute -idée qui lui avait seulement traversée l'esprit-, quand un vieil homme commença à se sentir mal à deux pas d'elle. Il s'était, de plus, apparemment fait voler quelque chose à en juger par le voyou qui s'enfuyait à vive allure, un autre individus à ses trousses. Très vite, les secours furent sur place et, s'étant mise un peu à l'écart tout en restant suffisamment proche pour observer la scène, la fille les regarda à l’œuvre. Un jeune homme, urgentiste, s'occupa alors du vieillard au sol. Ed détaillait le médecin mais sa position, lointaine et de biais, ne l'aidait pas à bien voir le visage de l'homme. Il lui semblait toutefois que l'individu ressemblait à la photographie que Jack lui avait fournit. Ce fut quand le secouriste parla au vieil homme en se présentant qu'Ed sut qu'il s'agissait bien de celui qu'elle cherchait. Sacré coup de chance ! Elle penserait à parier sur le combat de robot d'ailleurs !

La confirmation de l'identité du jeune homme se fit quand ce-dernier prévint ses collègues. Ed en était désormais sûre, c'était bien le Vaan Adiel que Jack lui avait demandé de contacter. Mais à peine trouvé, déjà l'urgentiste avait disparut, emporté par la foule et emportant le vieillard blessé. Ed essaya de le suivre afin de savoir où il allait, mais la dense masse humaine autour d'elle empêchait sa progression. Finalement, la fille repéra une sorte de stand où les secours s'étaient installés.

Très bien, elle savait où le retrouver. Soupirant en se mêlant de nouveau aux badauds, la fille se disait que, de toute manière, elle ne pouvait se ramener comme ça devant l'inconnu et lui balancer de but en blanc -et devant tout le monde- que les Enfants de la Liberté le quémandaient. Elle se faisait en général discrète et ne comptait pas abandonner ses habitudes aujourd'hui. Il lui fallait donc un plan d'approche ; une idée pour pouvoir parler plus en privé avec ''Il Rosso''.

Traversant le festival, la fille arriva de nouveau près de l'arène de combats. Un match allait débuter et un homme, hélant les spectateurs, incitait à faire des paris. Sentant la chance avec elle, Ed s'approcha et misa 10 crédits sur Centurion. Ce n'était pas une grande joueuse, loin de là. La fille était même bien peu encline aux jeux d'argent pour n'avoir principalement connu que des jeux élaborés et raffinés dignes de la Haute société. Mais l'argent étant loin d'être une grande préoccupation pour elle ; Ed le laissait volontiers aux autres. Ainsi elle paria d'avantage pour le plaisir que pour gagner, et misa sur le nom -Centurion lui parlait plus que Titan- plutôt que par rapport à la cotte. Elle verrait bien de toute manière. Même si elle devait perdre d'ailleurs, la fille s'en fichait. Ayant eu trop de facilité durant sa vie passée, elle ne courait désormais plus après les crédits, préférant de loin vivre au jour le jour et avec les moyens du bord.


Alors que le combat débutait, Ed vit un peu plus loin sur sa gauche un homme vêtu comme le voyou qui avait spolié le vieillard de tout à l'heure. Si ce n'était lui, il lui ressemblait pas mal, mais Ed pouvait tout aussi bien se tromper. Peu importait toutefois et, souriant sous son bandana, la fille voyait là un autre moyen de s'approcher de Vaan Adiel.


''Et toi !
, lança t-elle alors au voyou, une fois qu'elle fut dans son dos, faisant ainsi se retourner l'individu. C'est pas bien de voler les vieux !''

Se trouvant face au prétendu agresseur, Ed lui colla alors un coup de poing dans le visage, espérant assommer l'homme pour faire rappliquer les urgentistes ou leur amener directement le blessé. Ce qu'elle n'avait pas prévu, c'est l'échec de cette partie du plan et le violent coup de l'individu qui répliqua en retour. Ed se prit alors elle aussi un poing dans la mâchoire que l'homme doubla d'une large entaille qu'il lui fit dans le bras avec un petit couteau, déchirant en même temps une partie de son poncho, avant de s'enfuir.

Ed n'était pourtant pas une grande violente, mais les petits crimes, surtout ceux commis sur des êtres sans grandes défenses comme le vieillard, la répugnaient. D'autant que le voyou ne lui avait pas semblé être si déshérité que ça. Voler par besoin d'accord -elle-même l'avait déjà fait-, mais jamais les petits vieux sans défense !


Saignant et un peu gênée d'avoir attiré l'attention de quelques badauds autour d'eux, Ed n'en était pas moins fière d'avoir donné une leçon à cet homme. En espérant qu'il s'agissait bien du voyou de tout à l'heure, chose qu'elle ne pouvait vérifier à présent qu'il était partit. Mais la fille s'en moquait : son plan n'avait pas fonctionné comme prévu mais mieux ! Elle s'était elle-même blessée. Évitant le regard des passants et dissimulant sa plaie ouverte, la fille chercha des yeux le chemin vers le stand des urgentistes. Elle finit par le retrouver et arriver devant la tente où quelques personnes attendaient aussi.


[Ed : 10 crédits sur Centurion.]


Dernière édition par Mad le Jeu 9 Aoû 2012 - 21:25; édité 1 fois
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Jeu 9 Aoû 2012 - 19:43    Sujet du message: Festival Robotique (Évènement) Répondre en citant

L'homme venait tout juste de partir aux urgences que je retournai auprès d'autre blessé. Comme j'avais passé tout mon temps depuis mon arrivée à courir sur tout le festival avec Marshall, nous étions maintenant assignés au poste de soin, pour soigner ceux qui venaient d'eux même. Et la file était longue. Pourquoi tant de travail lors d'un jour sensé être un jour de paix et de festivité ? Pourquoi fallait-il toujours des gens pour se taper dessus ? Je ne comprenais pas.

En sortant prendre l'air quelques minutes, pause accordée entre le passage d'un poste à l'autre, je décidai de me poster près de la porte où les blessés venaient d'eux même afin d'avoir un tour d'horizon de ce qui nous attendait, les collègues et moi. Là, je pus voir que cela n'allait pas être de tout repos.


*Au moins, on va pas courir partout* me dis-je en m'éloignant de la porte pour aller jusqu'au bout de la file d'attente.

Certaines blessures étaient plus importantes. Alors en passant devant ceux-là, je leur disais de passer devant les autres, qui étaient moins blessés. Pour d'autre, je leur demandai d'entrer directement, sans attendre. Pourquoi attendaient-ils alors qu'ils étaient blessé à la tête ? Ralalala...

Bref, je continuai mon tour d'observation...

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mad


Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 9 Aoû 2012 - 21:00    Sujet du message: Festival Robotique (Évènement) Répondre en citant

Ed s'était mise à la suite de la longue file d'attente devant le stand des premiers secours. C'était fou de voir le nombre de personnes qui patientaient. D'ailleurs, la fille cherchait les blessures et autres "bobos" de certains sans forcément les trouver, se disant alors qu'ils n'avaient rien à faire là. Perdue -ou presque- dans ses pensées, se demandant comment elle allait aborder Vaan une fois devant lui, elle le vit alors sortir de la tente pour longer la queue formée devant.

Le suivant du regard un moment et jusqu'à ce qu'il arrive quasiment à sa hauteur Ed, sans trop avoir d'idée précise en tête, sortit alors de la file pour avancer de deux pas vers l'homme.


"Je pisse le sang, lui dit-elle en chuchotant tout en lui montrant discrètement sa plaie. Y'a pas moyen que tu me soignes maintenant ?"

Elle y allait un peu à l'aveuglette, espérant que le médecin, en voyant sa blessure, la fasse passer avant les autres et s'occupe d'elle en la prenant à part. Si ça ne marchait pas -après tout elle n'était pas non plus au bord de la mort- la fille avait une autre idée en tête et en réserve pour capter l'attention du dénommé Adiel.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Jeu 9 Aoû 2012 - 21:13    Sujet du message: Festival Robotique (Évènement) Répondre en citant

Certaines blessures avaient surement une cause peut intelligente. Un enfant c'était blessé à la cheville en escaladant une rambarde de sécurité. Un homme s'était ouvert la main avec une bouteille cassée qui trainée par terre.

J'arrivai devant un blessé qui m'interpella qui, sur le moment, me stupéfia. Il devait être des niveaux inférieur, mais c'était son tutoiement qui me laissa bouche bée. Mais bon, il en fallait plus. Je m'approchai donc.


- Montrez-moi votre plaie, demandai-je en mettant les gains que j'avais toujours sur moi.

Je regardai son bras et dis :


- Cela ne semble pas bien profond. Mais vous saignez abondamment ! Êtes-vous hémophile ? Il faudrait nettoyer la plaie pour voir ça plus en profondeur...

Je me tus soudainement, j'étais plongé sur le bras de l'inconnu, à l'examiner. Malgré le sang, je voyais bien que la plaie était nette. Une chute ne pouvait pas avoir fait ça. Il ne semblait pas être blessée ailleurs. Une rixe aurait fait plus de dégât... Auto-mutilation ? Hmmh... le dessous des avant-bras était toujours mutilé, mais rarement le dessus, où la peau est plus épaisse.


- Comment vous êtes-vous fait cela ?

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées


Dernière édition par Siana le Jeu 9 Aoû 2012 - 21:20; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 9 Aoû 2012 - 21:19    Sujet du message: Festival Robotique (Évènement) Répondre en citant


Une forme masculine encapuchonnée s’interposa entre le vieux porc et Roxanne. Une légère odeur de fruit, bien subtile, avait effleuré celle-ci lorsque la forme en question avait coupé passage sur sa droite afin de s’interposer « par hasard ». L’inconnu, qui en était pas vraiment un, regarda Roxanne avec son regard Azur, le visage bien emmitouflé dans un foulard mince. Le porc pour sa part approcha, mais M-1012 qui avait fait son chemin entre l’attrapa par le collet. La fille du haut ne pouvait pas comprendre ce que M-1012 lui disait ni lire sur ses lèvres qui étaient caché, mais le pervers en question perdit une teinte ou deux de couleur d’épiderme. Un peu sec, le clone affranchit relâcha l’homme pour revenir vers Roxanne et l’entrainer vers l’endroit sécuritaire où elle était assise plus tôt. Ils passèrent devant un Vendel qui s’équipait proche de la sortie, occupé, il glissa quand même d’un ton moqueur :


-Michellotto, sauveur de la veuve et l’orphelin. Tu finiras par avoir des gros ennuis à force de tout surveiller ce qui orbite autour de leur vie.

M-1012 répondit simplement :

-Elle est une amie, c'est tout.

Hors donc, M-1012 avait maintenant un nom : Michellotto. Le clone affranchit, qui semblait visiblement pas inconnu à Vendel, s’arrêta au début de la zone sécure et lui dit simplement :

-Cette fois, c’est moi qui t’a rendu service. Je ne pensais pas te voir ici aujourd’hui… Oh… Un voyous a volé une bourse à un vieillard que Vaan soigne. La voici.

Délicatement, il prit une main à celle-ci pour déposer la bourse et refermer ses mains dessus.

-Je ne peux pas trop approcher les autorités, je ne préfère pas. Mais si tu lui remet, il sera probablement content et fier de ton bon geste.

À sa manière de plisser les yeux et pencher la tête, Roxanne pouvait aisément s’imagine le sourire en coin de M-1012 sous son foulard. D’ailleurs, pourquoi il trainait ici celui-là? C’est dangereux!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:21    Sujet du message: Festival Robotique (Évènement)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
Page 4 sur 10

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
© Design et Contexte général : Siana - crédits
Toutes reproductions (intégrales ou en partie) du contenu et du code sont interdites.