Imaginarium Index du Forum

QG des enfants de la liberté, festival et mutante mourrante
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Ven 17 Aoû 2012 - 07:33    Sujet du message: QG des enfants de la liberté, festival et mutante mourrante Répondre en citant

Pas d'eau pure. En un sens, cela ne m'étonnait même pas.

- Hors de question de lui donner du nutrilide, dis-je. Néanmoins, je pense qu'on en trouvera plus facilement par chez moi.

*peut-être chez Roxanne ou chez les voisins. Si je demande à Roxanne de leur en quémander sans lui dire pourquoi, elle ne devrait pas refuser. Hmmh, elle va pas accepter, elle se laisse un peu moins faire et...* songeai-je.

Je lâchai un soupire. Penser à Roxanne n'était vraiment pas le bon moment. Ou plutôt, m'inquiéter pour elle n'était pas le bon moment. J'espérai juste que ce qu'elle me cachait ne l'avait pas mis dans de sales draps.

Puis, Jack me parla d'un passage d'ID. Un passage d'ID ? Un passage appartenant au réseau de galerie des Stricosus ? Un passage qui n'est pas sous le barrage de l'alerte déclenchée trois siècles plus tôt ? Qu'entendait-il par un "lien indiscutable" ? Était-il au courant pour les Stricosus et notre petit gène miracle ?


- Je ne puis décrire le lien entre ID et moi, déclarai-je. Particulier, certes, indiscutable... tout dépend de ce que vous entendez par là.

Je me tournai vers Jack avec un regard interrogateur. Que savait-il de nous ? Qu'est-ce que ID lui a dit et qu'est-ce qu'il lui a caché ? Puis mon attention se reporta sur Perséphone et cette histoire de cataplasme.

- Vous n'avez pas d'eau pure. Mais avez vous de la glaise ? Il y a bien des endroits inconnus de la population mais connus des rebelles qui n'ont plus le sol recouvert de béton et dont les flans de la montagne sont visible et accessible ?

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 17 Aoû 2012 - 07:33    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 23 Aoû 2012 - 18:26    Sujet du message: QG des enfants de la liberté, festival et mutante mourrante Répondre en citant

Jack sembla pensif un instant, le flanc de la montagne? C’étais si loin en dessous d’eux, Metropolis était assise sur une immense structure de béton au sommet, il n’y avait plus de flanc de montagne atteignable depuis bien longtemps. Hormis… hormis loin en dessous, où ID lui avait un jour mentionné une cité légendaire au cœur de la montagne. Une infrastructure qui descendait jusqu’en bas. Bien qu’il avait cherché, même descendu volontairement le Grand Escalier muni d’un masque à gaz pour descendre à Acropolis pour faire ses découvertes, il n’avait jamais vue une telle chose.

Acropolis, la ville figé dans le temps sous son épais brouillard d’oxy-toxine. Les bâtiments qui survivent ou s’effondrent selon leur matériaux. L’oxy-toxine était pratiquement devenu un tabou, un mythe et tout le monde la craignait, mais avaient-ils raison de le faire? Jack avait quelques découvertes surprenantes là-dessus bien qu’il s’était gardé des dévoilés. ID savait aussi la vraie nature de la toxine ou du moins ses vrais effets. Tout viendrait en temps. Tout serait dis en temps. Revenant à lui-même, ayant passé plusieurs minutes sous intense rélfexion, il dit à Vaan :


-Non, ce serait un peu utopique de songer que nous sommes si proche de la montagne, elle est bien loin en dessous de nous, il y a la plateforme de soutient de Metropolis qui est assise au sommet, plusieurs centaines de mètre de béton ou de matière synthétique que le temps nous a fait oublier leur conception. Comme les piliers, c’est indestructible. Mais des réseaux d’égouts descendent bas, très bas, jusqu’à Acropolis. On ne trouve pas le flanc de la montagne non-plu à Acropolis, du moins pour ce que je sache.

La destination d’Acropolis s’atteignait par le grand escalier et c’étais la condamnation à mort la plus fréquente. Que Jack sache une chose ou deux là-dessus, voir bien plus qu’il ne laisse paraître, s’avérait soit qu’il est une excellente bibliothèque ou que celui-ci soit invraisemblablement descendu en enfer pour remonter dans un autre enfer.

-Le mieux serait de se procurer cette matière dans les quartiers riches où il existe des boutiques d’artisanat. C’est le mieux que nous pouvons trouver je crois. Ça ne sera pas donné, je ne crois pas que le Clan d’Amanita ou nous même avons les moyens. Peut-être ID voudra bien investir, il qualifiait Perséphone de cas merveilleux.

Jack regarda un peu son groupe puis Vaan, il ne rajouta rien par rapport à leur lien mais son attitude semblait dire : C’est ni l’endroit ni le moment d’aborder ça.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Jeu 23 Aoû 2012 - 19:46    Sujet du message: QG des enfants de la liberté, festival et mutante mourrante Répondre en citant

Je regardai Perséphone avec inquiétude. Pas de glaise à portée de main. En fait, si. Il y en avait bien. Mais cela signifiait qu'il fallait parler à Roxanne. Cela signifiait que notre "petite mise au point" allait se faire plus tôt que prévu.

- Et bien... j'ai un contact qui...
commençai-je, un peu hésitant. En fait, c'est Roxanne, la jeune femme que j'ai voulu ramener au niveau 6.

Je ne devais pas cacher cela à Jack. Je lui devais la vérité concernant la potentielle révélation que j'allais faire à Roxanne.

- Elle ne sait rien de mes activités, du moins, elle se doute. Elle sait que je me doute qu'elle sait.

Je n'étais pas très clair dans mes propos, même pour moi-même. Il fallait dire que cette histoire n'était pas très clair pour moi non plus. Je ne savais comment l'expliquer. C'était nouveau pour moi. Une telle difficulté à me dire que Roxanne n'était pas celle que je croyais être. Qu'elle était bien différente de l'idée que je m'en faisais. Ma nouvelle idée était bien plus plaisante, mais terriblement effrayante. Et si elle ruinait tout ? Et si elle se jouait de nous ? J'avais presque envie que Intoccabile ou Mikael fussent là pour notre "conversation". Eux, ils sauraient voir si elle nous mentait. Moi, je ne voyais rien en elle. C'était probablement dû au fait qu'elle cachait sa véritable personnalité. Mais pourquoi ?

- C'est une artiste. Elle a l'habitude de ce genre de magasin. Elle en a peut-être chez elle. Voici ce que je vous propose. On amène Perséphone chez moi pour qu'elle profite du soleil du niveau 6. Cela lui fera du bien. Ensuite, je m'occupe de Roxanne et de la glaise. Cependant, il va falloir que quelqu'un reste chez moi avec Perséphone le temps que je règle le cas "Roxanne". Ensuite, pour l'eau pure, il y aura forcément un moyen d'en trouver là-haut. Cela vous convient-il ?

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 23 Aoû 2012 - 20:22    Sujet du message: QG des enfants de la liberté, festival et mutante mourrante Répondre en citant

Le chef rebelle marcha un moment en rond dans la pièce, pensif. Oui, c’étais probablement la meilleure solution. Levant une main il s’éloigna un instant avec une sorte de petit moniteur audio en main. Au travers des voix cloniques qui se ressemblaient toutes et des ordres de policier humain, Jack évaluait l’état du 5 niveau. Trop de chaos, encore beaucoup de soldat. Ce n’était pas bon pour eux, ils ne pouvaient réellement pas se permettre de passer par un chemin normal. Il fallait emprunter le chemin qu’ID lui avait montré, quitte à ce que celui-ci le condamne après qu’il sache que des membres non permis le connaissent. Il y avait lui-même, Ithaqua, Rosa, Michellotto, Amanita et ID qui le connaissaient. Les autres groupes de la résistance n’étaient pas aussi proche d’ID que les enfants de la liberté, (à leur insu) et la meute d’Amanita. Il y avait bien un groupe clonique mais il ne savait que peu sur eux, ID n’avait pas encore entré cette carte en jeu et c’étais mieux ainsi probablement.

-Très bien… Je prends Ed avec nous pour nous aider à transporter Perséphone, nous irons tous les 4, en comptant Perséphone, pas plus. Les gars, continua Jack en se tournant vers une troupe dans un autre coin de la pièce. Allez me chercher notre meilleur brancard, nous avons un bon chemin à faire.

Son regard bleu acier se tourna vers la pauvre créature qui souffrait à leur pied. Déposant un genou à terre, il passa une main apaisante sur le front de Perséphone pour calmer l’angoisse qui semblait la prendre dans cette semi conscience.

-Je fais confiance à votre jugement, c’est ce qu’Elle attend de vous.

Elle, oui, il avait dit « elle », mais avec une touche imperceptible qui pouvait accrocher à l’oreille de Vaan. Pour la majorité des gens ici, ils se disaient probablement qu’il parlait des Perséphone, mais en fait il parlait d’ID et de son petit secret sur la personne sous le déguisement. Chose que Vaan avait probablement compris lors de sa proximité avec ID, Intoccabile, au festival.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Jeu 23 Aoû 2012 - 20:32    Sujet du message: QG des enfants de la liberté, festival et mutante mourrante Répondre en citant

Je rangeai les affaires que j'avais sortit de mon sac et je le mis sur le dos.

- Très bien, dis-je simplement quand il donna ses ordres. Je vous suis.

Mais quand il dit sa dernière phrase, je ne pus m'empêcher de repenser au Stimuli lors du festival. J'avais ressenti Intoccabile, son Stimuli doux, agréable, réconfortant. Il s'était déclenché lorsque Id avait fait son apparition sur le devant de la scène, avant le guet-apens. Sur le moment, j'avais eu un doute et cela m'avait fais sortir précipitamment de l'espace où Ed et moi parlions. Mais en y réfléchissant bien, trop de hasard tuait le hasard. Intoccabile était faible lors de ma rencontre avec elle. Et cela c'était produit peu de temps après les attaques subies par ID à l'orphelinat. Et le Stimuli émit par Intoccabile pile au moment où ID fait son apparition avec le robot ? Puis, je songeai au journal télévisé, à la news reçue par mail. je ne pus m'empêcher de demander :


- Savez-vous comment elle va ? Et comment va... enfin... y a-t-il une preuve du contraire ?

Je demandai ça sans trop en dire. Je ne savais si je pouvais en dire plus. Car que savait donc Jack ? Je ne pouvais pas parler davantage. Alors ma question floue et énigmatique allait rester ainsi, sans informations supplémentaires. Après tout, si Jack savait, il comprendrait cette question.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mad


Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 23 Aoû 2012 - 21:55    Sujet du message: QG des enfants de la liberté, festival et mutante mourrante Répondre en citant

Ed allait les suivre et l'idée lui plaisait plutôt bien. Lorsque Jack avait quémandé un brancard, la fille était partie avec les quelques membres du QG pour les aider à le ramener. Gardant avec elle l'ouvrage sur les plantes, Ed le dissimula sous son vêtement, en le coinçant sous sa ceinture. Elle ne comptait pas le subtiliser, non, mais la proximité avec les livres -et dieu sait qu'elle en avait eu un grand nombre!- lui manquait. Le peu d'ouvrages qu'elle trouvait en ces bas niveaux était comme un trésor, un vraie joie pour elle. Alors en voyant ceux de Jack, elle n'avait pu s'empêcher de garder, au moins quelques temps, celui qu'elle avait eu en mains.

Loupant une partie de la conversation, Ed revint avec le brancard. A plusieurs, ils déposèrent doucement Persephone dessus puis la fille se redressa et fixa jack pour lui faire comprendre qu'elle était prête à partir.
Revenir en haut
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Ven 24 Aoû 2012 - 13:36    Sujet du message: QG des enfants de la liberté, festival et mutante mourrante Répondre en citant

Jack, acquiesçant au regard familier d’Ed, aida Vaan à mettre Perséphone sur le brancard. Il songea un moment, il valait mieux tenter de "déguiser" celle-ci ou du moins, tenter de le faire un peu. Il trouverait du matériel dans une des caches d’ID pour les niveaux supérieurs, ça il ne s’en formalisait pas, mais il fallait rester subtil dans les bas niveaux aussi. Sortant ce qui ressemble à un sac de morgue noir avec lesquels on entoure habituellement les civières ou les brancards, il fit signe que le sac était percé afin d’éviter à quiconque l’utilise l’asphyxie. Perséphone, installée et cachée à la vue des gens trop curieux, il fit signe à Ed de prendre l’autre coté avec lui et regarda ses membres.

-Gardez-bien le QG pendant que je suis absent, soyez sage les enfants, dit-il avec un sourire en coin, ceci étant un jeu de mot à l’humour questionnable. Breffff.

Dans la rue, Jack se dirigea de manière un peu « aléatoire » pour brouiller les pistes au début puis, il arriva finalement à une de ces énormes colonnes qui soutenait les niveaux supérieurs de Metropolis. Son regard balaya la zone, complètement déserte et il tâta le mur nu de sa main. La matière, grise, entre la pierre et le métal, était une sorte de substance synthétique qui pouvait résister les pires impacts. À ses doigts, une part de la surface « s’éveilla » finalement pour démontrer un écran plat fusionné au mur, écran qui semblait pratiquement apparaître dans la matière tant il était indétectable s’il n’est pas en fonction. Il posa chacun de ses doigts un après l’autre dans un long processus de validation, puis sa rétine fut scanné et finalement le un rayon alla faire un autre scan sur le coté gauche de son cou où un tatouage à l’encre invisible se dévoila sous le néon spécialisé de la porte : un scorpion ayant en son centre un triangle avec un cercle à l’intérieur, un symbole qui pouvait sembler familier à Vaan : Le vieux symbole Stricosus, probablement qu’il en avait déjà vue une esquisse avec sa grand-mère ou ses parents.

Ceci était une chose que Jack n’exprimait pas spécialement, après tout, même à Ed, ils savaient tout deux des choses de l’autres mais chacun avaient leur petit jardin secret. Jack glissa un regard à Ed puis à Vaan et fit signe de reculer un brin. Une porte s’ouvrit devant eux, la surface de la grandeur d’une porte s’enfonçant puis glissant sur les cotés. Un ascenseur complètement blanc s’ouvrait à eux avec le symbole du triangle Stricosus sur le plancher. Malheureusement, l’ascenseur ne descendait pas, mais il avait dût servir pendant la Grande Guerre.


-Ne tardons pas.

Il entra, l’endroit étant assez profond et grand pour accueillir quelques civière et appuya sur les commandes du mur afin d’atteindre un endroit à mit chemin de leur destination : un des postes de repli qu’ID avait aménagé.

L’endroit était une pièce close, enfermé entièrement dans l’énorme pilier. Une machine ronronnait paresseusement dans un coin, probablement une machine pour recycler l’air puisque l’endroit était parfaitement hermétique. Il y avait un lit bien mit dans un coin, un bureau de travail avec beaucoup de paperasse, plan, esquisse. Sur le mur à leur droite, il y avait 6 emplacements à combinaison dont 2 vides. Les combinaisons étaient similaires à celle d’ID, bien que la sienne soit absente. Celle à l’extrême droite l’était aussi. Outre ça, celle à gauche complètement était une armure féminine qui portait le symbole Stricosus ainsi qu’une rose rouge, détail qui devait probablement s’illuminer quand elle est sous tension. La deuxième était idem mais doté d’un scorpion jaune. Après le vide de la combinaison d’ID, la suivante pu sembler familière, vaguement, le délinquant qui avait été vue aux nouvelles, Ithaqua, portait celle-ci. Il y avait eu modification cependant, le symbole Stricosus avait été ajouté ainsi qu’un flocon de neige simplifié. L’avant dernière combinaison, féminine, portait un pour sa part le symbole « biohazard » qui était si souvent assujetti aux mutants de couleur vert radioactif. La combinaison était incomplète, une part de celle-ci était encore en plein travail sur une table juxtaposé à ces remises. Hors, il fallait croire qu’ID préparait de quoi et que visiblement, à voir la 2e combine, Jack en savait de quoi.

Pour sa part, Jack tenta de ne pas attirer l’attention sur la chose et se dirigea plutôt vers un placard pour y trouver diverses combinaisons d’uniforme des hauteurs. ID semblait tout à fait passé maîtresse dans l’art du déguisement, elle devait avoir de bonnes raisons de le faire. Hormis le lit et les combinaisons en construction, il y avait également un minuscule laboratoire de médecine mais aucune expérience en cours dessus.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Ven 24 Aoû 2012 - 13:52    Sujet du message: QG des enfants de la liberté, festival et mutante mourrante Répondre en citant

Fouler du pied un sol probablement touché par mes ancêtres. Il n'y avait aucun mot pour décrire ce sentiment qui me donnait chaud au cœur et froid dans le dos. Pourquoi me donnait-il froid dans le dos ?
Peut-être parce qu'il me rapprochait davantage vers un combat qui allait devenir définitivement le mien.
ID... Intoccabile... était vraiment quelqu'un d'extraordinaire. Le symbole Stricosus se mêlant à d'autre me fit comprendre que les choses étaient bien plus avancées que je ne le pensais. Moi qui croyais arriver au début des choses. Avoir été a l'écart de tout ça me fit mal au cœur. Comment avais-je pu rester si longtemps en latence. Aveuglé par le confort qui m'entourait, probablement.

Mais maintenant j'en étais. J'y étais. Et sous mes pieds : le sol appartenant surement au fief des anciens Stricosus. Ce même fief où mon ancêtre, Vaan Marcuse, avait sacrifié sa vie pour aider les siens à mettre en marche le système de sécurité.

Les combinaisons étaient intéressantes, mais ce qui m'attira violemment, ce fut le laboratoire médical. Je m'approchai et ne pus m'empêcher de l'observer. Le médical, c'était mon élément. La médecine était comme une empreinte génétique en moi, un gène ancien. C'était LE truc des Adiel.


- Jack... vous n'avez pas répondu à ma question tout à l'heure, dis-je en me penchant sur un élément du minuscule laboratoire.

Je me disais que je n'allais pas avoir de réponse, et qu'il allait surement me presser pour arriver chez moi.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Ven 24 Aoû 2012 - 14:09    Sujet du message: QG des enfants de la liberté, festival et mutante mourrante Répondre en citant

Le regardant un instant, il sembla réfléchir puis secouer la tête pour lui-même.

-Je ne sais pas si elle va bien, je sais qu’ils n’ont pas mis la main dessus. Elle est très expérimentée, ce n’est pas sa première guerre à ce que mon impression dit. Mais c’est complexe et je n’ai pas eu le temps ni le droit d’en savoir plus. Elle réserve certaines vérités en premier à des gens comme toi, comme vous. Mais je crains que tu es dans les dernier, Vaan Adiel, le temps et le Gouvernement a eu le loisir de vous faire oublier, de décimer des familles pour faire disparaître le savoir. Probablement qu’elle te réserve beaucoup de chose et qu’au fil du temps tu seras plus proche de la réalité que nous, la « nouvelle génération ». Car c’est pourquoi nous avons été sélectionnés.

Il se releva avec deux uniformes de technicien d’infrastructure ainsi qu’une génératrice vide dans laquelle il installerait Perséphone pou la déplacer. Faisant un léger signe de menton vers le mur, il hésita un peu en regardant Ed, car il ne lui avait strictement rien dis de tout ça, il lâcha finalement.

-Nous avons été choisi les 5 car nous portions encore subconsciemment leur idéaux et la volonté de se battre contre l’oppresseur. Mais pas nécessairement se battre par la violence, non, se battre avec le cœur, l’âme toute entière pour des idéaux qui nous tiennent à cœur : la liberté et le droit à la vie. Il reste qu’elle nous écarte des situations les plus dangereuses, sauf Ithaqua. Elle n’en vient pas totalement à bout de lui et il est borné, très borné. Il se dit foutu d’avance de toute manière, il est très malade. Il reste qu’elle nous laisse parfois dans l’inconnue quand c’est trop dangereux, comme actuellement. Il y a bien ce clone, Michellotto, aussi, il est un peu apparu comme d’une boîte à surprise. Je n’ai pas tout compris de lui, mais je sais qu’il est différent de ses pairs, voir, à ce qu’ID dit, il est pratiquement l’original. Probablement que tu en sais plus que moi sur tout ça. J’aurais aimé te dire qu’elle va bien, mais je ne peux qu’espérer. Peut-être finira-t-elle par revenir ici blessée, ça ne serait pas la première fois. Il passe parfois des moments où nous la perdons de vue et où elle s’isole on ne sait où pour guérir. Ça la regarde elle et Ithaqua.

Sur ces mots il tendit l’uniforme à Ed.

-Il faut que tu quittes un peu tes vêtements de clodo, Ed, pas le choix, tu es trop louche comme ça pour les niveaux supérieur.

Lui-même enfila les siens.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Ven 24 Aoû 2012 - 14:26    Sujet du message: QG des enfants de la liberté, festival et mutante mourrante Répondre en citant

Décimer les familles. Ho oui... je voyais parfaitement de quoi il parlait.

- Je sais... ne pus-je m'empêcher de marmonner. Et je crois qu'aujourd'hui encore, cela se fait.

Je ne pus retenir une pensée pour l'étrange incendie dans lequel mes parents et ma grand-mère étaient décédés.

Borné et qui se disait foutu d'avance ? Vendel était bien plus impliqué que je ne le pensais. Michellotto devait être le nouveau nom de Mikael. Et cela ne pouvait venir que de Vendel ! Sacré Vendel. C'était tout lui.


- Foutu d'avance ? répétai-je en souriant, un brin amusé. Ho... la carne, ça résiste ! Michellotto ? Arf... il aurait pu lui trouver mieux que ça... j'ai connu Ven... heu Ithaqua bien plus inspiré. Je lui dois "Il Rosso".

Je ne pus m'empêcher de lâcher un petit rire amusé, pourtant la situation n'avait rien d'amusante. Je détachais mon attention de sur le laboratoire afin de la reporter sur Jack.

- Je suppose que le deuxième uniforme est pour moi ?

Si c'était bien le cas, j'allais le mettre sans sourciller afin de vite continuer notre route.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:20    Sujet du message: QG des enfants de la liberté, festival et mutante mourrante

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
© Design et Contexte général : Siana - crédits
Toutes reproductions (intégrales ou en partie) du contenu et du code sont interdites.