Imaginarium Index du Forum

QG des enfants de la liberté, festival et mutante mourrante
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mer 1 Aoû 2012 - 02:19    Sujet du message: QG des enfants de la liberté, festival et mutante mourrante Répondre en citant

Jour 4
Matin


Ce matin là, tout était calme ou presque au QG des enfants de la liberté. Bien des membres escomptaient tenter de faire fortune avec les paris tandis que d’autres se reposaient. Une visite impromptue vînt déranger le calme de l’endroit. Amanita armé de ses larges verres fumés et d’une canne à la main se présenta en compagnie de Maverick. Dans leur automobile d’occasion qu’ils avaient bricolé afin qu’elle parvienne à les mener ici, Perséphone gisait pratiquement inerte sur la banquette arrière. Jack, s’étant présenté rapidement pour savoir comment les choses allaient pour Amanita fit déplacer deux de ses gaillards avec un brancard pour rentrer la mutante : Amanita demandait de l’aide, une sorte de « conclusion » au soutient qu’ils avaient donné. Bien entendu, Jack se sentait encore coupable pour la mission inachevée, il ne pouvait pas refuser une demande aussi simple, celle de trouver un docteur pour la mutante. Il promit donc de faire son mieux à Amanita et celle-ci repartit comme elle était venue, en ayant gros sur les bras avec les mutants monstrueux, l’armée et ses blessés moins graves.

Perséphone était couchée sur le brancard au milieu du QG, les yeux fermés, l’air fragile. Sa peau avait une texture étrange, coloré, trop satiné pour être une peau normale, un peu comme du pétale de fleur. Elle sentait la végétation aussi, pas une odeur de fleur mais bien de feuille, une odeur vive mais subtile, intéressante et qui faisait tant changement avec celle artificielle de Metropolis. Ce parfum était inconnu à tous les rebelles, évidemment, aucun d’eux n’avait jamais été en contacte avec une vrai plante, même pas Ed qui provient du quartier riche.

Pensif, Jack s’éloigna pour appeler le joker dans sa manche, sachant ID bien intentionné envers les êtres de ce genre et lui demanda un tuyau. Le tuyau qu’il reçu fût étrange, quoiqu’intéressant : Vaan Adiel. Un petit nouveau, un gars qui était vert dans le domaine de la rébellion et qui avait encore à faire du chemin pour s’épanouir. De base, il était urgentiste mais un bon pratiquant au dire de M-1012. Soigner Perséphone était une belle occasion de tester ses compétences et ses valeurs morales. Soit. Il allait donc choisir une personne pour aller pêcher ce poisson. Son regard observa la gallerie un instant puis s’arrêta sur Ed. Oui, Ed allait être parfaite pour ce genre de boulot, Vaan Adiel était une personne du niveau 6, se faire approcher sans manière n’était peut-être pas le meilleur choix. Approchant de son bras droit, Jack s’appuya sur le mur.


-Envie d’une petite mission Ed? Une mission solo cette fois, j’ai besoin de ton savoir faire particulier.

Un sourire en coin moqueur, il croisa les bras en attendant la réponse.


Dernière édition par Gemini le Dim 7 Oct 2012 - 14:32; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 1 Aoû 2012 - 02:19    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mer 15 Aoû 2012 - 15:20    Sujet du message: QG des enfants de la liberté, festival et mutante mourrante Répondre en citant

Jour 4
Midi



Lorsque le trio rentra, les members des enfants de la liberté étaient ici et là, deux femmes rebelle veillant sur la mutante qui avait été couché dans un lit de fortune dans un coin de la pièce. Les gens saluèrent leur chef, Ed et regardèrent un peu Vaan pour ensuite retourner à leur occupation diverse : fabrication de bandage à partir de vieux draps, élaboration de carte, évaluation des ressources alimentaire à disposition. L’endroit fourmillait d’activité et d’activité plutôt pacifique en réalité. Bien que l’extérieure du bâtiment semblait délabré, lugubre et abandonné, le QG se trouvait quelques étage en dessous, au 3e sous-sol. Sur leur chemin, ils avaient croisé plusieurs faux junkie qui montaient la garde, comme si l’endroit était simplement une place de la pire espèce. Une fille qui avait un cache-œil médical qui semble imbibé de pue releva le cache-œil, dévoilant un œil parfaitement sain et que tout ça, était, bien entendu un leurre. Elle fit un petit clin d’œil à Vaan avant de reprendre sa position mortifiée. Somme toute, les enfants étaient plutôt des petits rusés que des gens violent.

-La voilà, dit Jack en le conduisant auprès de la blessée.

Lorsqu’ils approchèrent, la senteur d’herbe se fit très présente. La femme plante semblait consciente et fiévreuse, son visage fin, relativement féérique, semble crispé de douleur ou de malaise. De grosses gouttelettes perlaient de son front satiné, très blanc et parsemé de tâche rose ou verte pâle, un peu comme les motifs d’une fleur. Les femmes avait mise celle-ci en sous-vêtement pour pouvoir la panser à grandeur du mieux qu’elles pouvaient, ayant levé un petit paravent de fortune entre cet emplacement et le reste de la salle commune. Le « sang » qui imbibait les pansements était étrange, translucide, peut-être vaguement laiteux, il faisait songer à une sorte de lymphe. La plupart des mutants gardaient du sang rouge, du sang de mammifère, mais celle-ci non. Elle était réellement un cas à part. Ses lèvres étaient d’un vert pastel très saturé et également très gercée, elle était déshydratée. De plus, quand elle entre-ouvrit ses yeux, ce fut deux iris vert pastel sans pupille, à moins que c’étais deux énorme pupille verte pastel qui regarda Vaan et Jack. Elle esquissa un bref sourire, après quoi ses yeux se refermèrent délicatement, reprenant son état d’agonie la respiration haletante.


Signe de base :
Fièvre forte
Rythme cardiaque inconstant
Respiration ardue
Elle est somme toute « mourante »
Plaie qui ne cautérise pas naturellement
Peau terriblement mince et fragile
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mer 15 Aoû 2012 - 15:31    Sujet du message: QG des enfants de la liberté, festival et mutante mourrante Répondre en citant

Je m'approchai doucement vers elle. Il ne fallait pas la brusquer. Je m'accroupis à ses côtés et dis :

- Bonjour, je suis Vaan Adiel. Je serai votre médecin pour les heures à venir probablement, ajoutai-je en la dévisageant de haut en bas, en m'attardant sur les blessures, et non sur sa plastique. Je vais devoir vous manipuler, vous ausculter. Si jamais je vous fais mal, ce sera contre ma volonté. Je vous demanderai donc de me le dire et de m'en excuser.

Je m'assis finalement à côté du lit de fortune. Mon visage était à hauteur du sien. Je posai mon sac à côté de moi et en sortit une barre protéinée. Le genre de nourriture du niveau 6, pour sportif ou homme à  grande activité.

- Mangez un peu, lui conseillai-je en lui donnant la barre. Cela vous fera du bien. Pendant ce temps, nous allons parler à votre rythme. On va commencer par les formes d'usage, avant le fond médical.

Cela allait surtout m'aider à me faire accepter d'elle et de ce que je pourrai lui faire. Se faire presque tripoter par un humain inconnu, cela ne devait pas lui plaire.

- Alors comme ça, vous vous appelez Perséphone ? C'est jolie... très jolie. Parlez moi un peu de vous, de l'environnement dans lequel vous vivez habituellement... De vos habitudes alimentaires... De tout ce qui vous vient à l'esprit.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mer 15 Aoû 2012 - 15:59    Sujet du message: QG des enfants de la liberté, festival et mutante mourrante Répondre en citant

Étrangement, elle ne semblait pas du tout hostile ou réticente à se faire toucher, voir elle s’avérait pratiquement plus « humaine » et chaleureuse que bien de « vrais » candidat humain. Elle prit la barre dans sa main pour l’observer mais ne croqua pas immédiatement.

-Je n’y arriverai pas sans eau, dit-elle d’une voix qui aurait normalement appartenu à une petite fille tellement elle était petite et douce. Un son très enfantin mais c’étais une femme qui le regardait dans les yeux, elle n’avait le corps d’un enfant.

-Ne me mange… pas très b.ien le solide, il me faut soit mettre en p.urée les aliments nutritif solide ou me contenter de liquide. Je me n.ourris en part.ie en do.rmant au soleil qu.elques heures par jour. Je do.is faire les deux…

Elle eut un moment de faiblesse puis continua, son état grave ne lui permettant pas de parler si longtemps sans épuisement radical.

-Je vis dans le dépotoire avec mon c.lan, ma famille. Ils m’ont fait un endroit sur un vieux balcon en ruine où je p.peux prendre le soleil. Ne vous en f.aites pas, je ne vous crains pas ni vous répugne, habituellement, c’est l’inv.erse. Ainsi va le mon.de.

Oui, habituellement, les humains sont plus farouche que les gens rejetés, les « sortes » d’humains rejetés. Quoique, certains mutants pouvaient s’avéré méfiant après mauvais traitement, Perséphone gardait sa gentillesse.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mer 15 Aoû 2012 - 16:13    Sujet du message: QG des enfants de la liberté, festival et mutante mourrante Répondre en citant

- Le soleil ? C'est... ta source d'énergie ?  demandai-je en utilisant finalement le tutoiement. Je ne te crains pas et tu ne me répugnes pas. Au contraire, je te trouve magnifique et... intéressante ! Ton odeur me rappelle une agréable soirée autour d'un thé avec une amie. Ta couleur me rappelle les tableaux dans la maison d'un autre ami. Et... ta particularité venue de l'ancien temps me rappelle quelqu'un... Oui, tu ne me répugnes pas. Au contraire, je te trouve très plaisante.

En disant quelqu'un, je pensais surtout à tous les Stricosus. Je me tournai vers Jack et lui dis :

- Ce que je vais dire peut sembler insensé mais... elle serait drôlement bien chez moi. Je suis au niveau 6, le soleil on en a plus qu'ici. En plus, chez moi, j'ai des puits de lumière. Le soleil tout en étant cachée aux yeux de tous...


Ce n'était qu'une idée farfelues comme une autre, alors je reportai mon attention sur Perséphone. Cette fois-ci je parlais tout en l'auscultant. Je commençai par lui toucher la peau. Elle semblait si fine, une membrane presque inexistante. Puis j'ouvris mon sac et sortit une boisson de couleur bleue. Elle était enrichie en vitamine. C'était les boissons utilisées lors des grosses journées de travail.

- Préfères-tu cela ? lui demandai-je en lui proposant la bouteille et en faisant glisser un doigt sur le liquide transparent qui suintait de ses plaies.

Je portai mon doigt à mon nez et le reniflai. J'hésitai à y gouter. Je me ravisai par précaution mais je mettais ma main à couper qu'il devait avoir un gout de plante.


- Jack... pouvez-vous me trouver dans votre bibliothèque, tout ce qui se rapporte de près ou de loin à la nature de l'ancien temps. Même si cela n'a pas de lien avec la botanique. Si le contenu parle ne serait-ce qu'un peu de la nature, cela me peut être qu'un plus.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mer 15 Aoû 2012 - 16:40    Sujet du message: QG des enfants de la liberté, festival et mutante mourrante Répondre en citant

Aux paroles de Vaan, Jack acquiesça et se retira un peu plus loin dans un des couloirs qui se connectait à la salle commune, pendant ce temps, Perséphone reprit parole.

-C’est gentil, vous êtes un peu spécial vous aussi, je crois. Elle n’expliqua pas d’avantage sa pensée, probablement que sa manière de réagir face à elle le rendait spécial.

Ces mots furent ses derniers cependant, une vague de fièvre augmenta, la plongeant dans un petit délire. Elle murmurait parfois le nom « Amanita » comme une personne qui quémande sa mère alors qu’il souffre et plus souvent encore, elle demanda de manière suppliante « Eagle ». La situation était nette et malgré tout le positivisme qu’elle avait tenté de faire preuve devant Vaan, elle gémissait maintenant comme une personne qui sent la mort approcher et qui désire les gens qu’elle aime autour d’elle. Peu après, Jack revînt avec plusieurs livre dans un boîtier de métal qui était apte à être barré à clé, probablement pour protéger les ouvrages pendant un possible transport.

-Voici tout ce que j’ai, ce sont des antiquités auquel je tiens mais si cela peut vous aider à la soigner, je vous les prête. Les amis d’ID sont mes amis, je leur fais confiance.

Il sourit en coin puis se pencha sur la mutante avec une mine affligé.

-Son état empire… c’est inquiétant.

Il déposa une main protectrice sur la tête de la jeune femme et épongea son front pour ensuite le frotter de manière apaisante, bienfaitrice.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mer 15 Aoû 2012 - 16:48    Sujet du message: QG des enfants de la liberté, festival et mutante mourrante Répondre en citant

Je posai une main sur son front. La fièvre faisait une montée. Je fus interrompu par Jack qui m'apportait ses livres.

- Je vous remercie. Vous aidez ID, alors je me dois de vous aider car l'aider lui, c'est m'aider moi aussi, c'est nous aider tous.

Je regardai la pile de livre, puis je regardai la mourante. Je refixai les livres et dis :

- Ramenez toutes les personnes sachant lire ici. Que chacun prennent un livre et lise le sommaire, l'édito, le préambule, bref, tout ce qui peut donner des infos sur le contenu du livre. Le Synopsis. Tout. Et si on trouve rien, il faudra lire l'intégralité de chaque ouvrage.


Je prenais le pouls de Perséphone et ajoutai :

- Il serait bon de faire venir ses amis. Leur présence ne pourrait que la faire tenir. Je pense réellement que sa vie est proche de celle des plantes et non de celle des mammifères. Je vais vous dire ce qu'il faut chercher.

Je me relevai, me penchai au dessus de la bouche de la mutante pour écouter sa respiration.

- Il faut chercher toutes les informations parlant de plâtres, de cataplasme ou autre pâte à appliquer sur des plaies faites aux plantes. Regarder si il est dit comment les plantes cicatrisent sans pansement. Il faut aussi regarder si il est fait mention d'une substance fortifiante. Autre chose... Avez-vous un stock d'eau pure ? L'hydrater serait une bonne chose. Elle est une plante. Elle est naturel. Il lui faut de l'eau naturelle. De l'eau pure.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mad


Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 16 Aoû 2012 - 16:29    Sujet du message: QG des enfants de la liberté, festival et mutante mourrante Répondre en citant

Ed se tenait un peu à l'écart, se faisant discrète dans l'ombre du QG, observant la scène en silence. Elle trouvait intéressant la manière de procéder de Vaan. Jack avait en effet eu une bonne info à propos de cet urgentiste. mais la fille était surtout soulagée et détendue d'être de nouveau dans un environnement qu'elle connaissait et où elle pouvait se dissimuler facilement. L'escapade au niveau six l'avait pas mal chamboulée intérieurement. Heureusement que celle-ci avait été courte d'ailleurs et en compagnie de Jack. Seule, la fille se demandait comment cela se serait passé. Sans doute nettement moins bien...

Voir l'état inquiétant de Persephone n'était toutefois pas des plus réjouissant, et le spectacle que Vaan et la mutante offraient au G était loin d'être divertissant. Ed trouvait ça triste en fait. D'autant plus qu'elle se sentait, encore une fois, totalement inutile bien que juste à côté. Impuissante même, à ne pouvoir juste qu'observer la scène. Pour elle, ce type de situation était dérangeant et désagréable.

Mais Vaan s'était lancé dans un peu de botanique -situation oblige- et avait réquisitionner à la fois les ouvrages de Jack sur le sujet et les membres du QG pour l'aider dans sa tâche. Ed s'en voyait plutôt contente d'ailleurs, elle qui adorait lire ! C'est donc avec un certain plaisir -dissimulé par son "masque"-, et se sentant enfin moins passive que le fille prit le livre qu'on lui tendait, parcourant rapidement des doigts la couvertures avant de l'ouvrir au sommaire.

Un rapide coup d’œil la propulsa au chapitre sur les mastics. La fille lu les premières lignes avec attention, passa plus vite sur les suivantes jugées inintéressantes, sautant quelques pages pour les mêmes raisons et arriva enfin sur un passage qui pouvait s'avérer utile.


"Mastic de glaise, lu t-elle. C'est une sorte de cataplasme si je comprend bien. Ça pourrait -être utile non ?"
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Jeu 16 Aoû 2012 - 16:41    Sujet du message: QG des enfants de la liberté, festival et mutante mourrante Répondre en citant

Pendant que j'auscultai Perséphone, des rebelles lettrés feuilletaient les livres de Jack. Il y en avait tellement à lire ! Perséphone était une créature vraiment fascinante ! Sa peau était comme une membrane protectrice qui était suffisamment fine pour laisser passer eau, air et lumière, mais assez solide pour résister à des dégâts quelconque. Cependant, vu les plaies, ce qu'elle avait subi ne devait pas être tout rose. Pauvre petite.

- Alors ? est-ce possible d'avoir de l'eau pure ? demandai-je tout en prenant le rythme cardiaque de la blessée.

Puis, Ed sortit de son coin pour se joindre à nous. Et miracle ! Il avait trouvé quelque chose d'intéressant !


- Un mastic de glaise ? Un baume pour plante ? demandai-je en me tournant vers les rebelles et en quittant Perséphone des yeux. C'est plus qu'utile ! Ce sera mieux que faire des points de sutures et de poser des compresses. Sa peau a besoin de respirer. De plus, il va lui falloir de la lumière. Tout comme de l'eau pure. Qu'est-ce qui est dit exactement sur ce cataplasme ?

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 16 Aoû 2012 - 23:26    Sujet du message: QG des enfants de la liberté, festival et mutante mourrante Répondre en citant

À la question de Vaan à propos de l’eau Jack avait fait un signe négatif navré de la tête.

-C’est une denrée trop rare, ils en avaient mais leur cuve qui en contenait a été saccagé lors de l’agression contre les Pitchblack, le clan qui a été massacré. Nous n’en détenons pas nous-mêmes, nous nous contentons de nutrilide comme toute personne en dessous du niveau 5 le fait. Il n’y a que les mutants qui font des escapades pour en cambrioler pour leur survit s’ils ne sont pas apte à consommer le nutrilide. Je n’ai pas non-plu les finances d’en acheter. La déménager à votre niveau sera peut-être un peu difficile, le niveau 5 est actuellement sous des rixes violentes et il y a pas mal de douane frontière qui se sont levé pour intercepter ID. Mais ce serait, en un sens, le meilleur choix si vous avez des puits de lumière.

Tournant un peu en rond, il sembla pensif. Comment faire? Il y avait bien un passage mais celui-ci était une des antres d’ID. ID aurait probablement approuvé le geste sachant qui s’y engagerait et si c’étais pour sauver la femme plante.

-Je connais un endroit par où passer, mais nous ne pourrons pas être beaucoup. Je pourrai vous amener, vous, Vaan, toi Ed si tu le veux et la femme plante. Pas plus. C’est un lieu gardé secret et seulement quelques chefs de la résistance y ont accès mais puisque vous partagez avec ID un lien indiscutable, je ne pense pas que ça dérangerait.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:58    Sujet du message: QG des enfants de la liberté, festival et mutante mourrante

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
© Design et Contexte général : Siana - crédits
Toutes reproductions (intégrales ou en partie) du contenu et du code sont interdites.