Imaginarium Index du Forum

Logement du groupe "Stricosus"
Aller à la page: <  1, 2, 38, 9, 1012, 13, 14  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 1 Nov 2012 - 14:33    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

Le clone souriait en coin en voyant les accusations fuser vers Vaan, ça l’étonnait à peine, lui et Intoccabile avaient le même genre de trempe workoholic. D’ailleurs, Intoccabile voyait-elle en Vaan l’héritier de son savoir? C’était à parier en fait et Maria allait probablement en faire de même à son réveil.

-Oh oui, je vais bien, ne t’étonne pas de nos chamailles de clones, nous en profitons un peu. Après tout, nous sommes des gens normaux dans nos souvenirs alors on explore un peu ces « super pouvoir ». De plus, nous avons le don de se chercher de la sorte, elle me dit toujours que je suis un affreux gamin détestable le matin et moi je lui dis qu’elle est un rat de labo. Si je vais si bien c’est grâce à elle en bonne partie, j’aurais probablement été beaucoup mieux que hier, mais cet état est exceptionnel. Mhhh, tu peux joindre la brigade, Roxanne. Toi aussi Vaan, mais avec un suivit assidût de ton comportement "criminel".

Mich murmura à son tour en réponse à Roxanne :

-Ce doit être qui t’a ramené à ta chambre puisqu’elle m’a piqué dans mon sommeil pour que je me soigne plus rapidement.

Il passa le sujet des rêves, une part d’eux était une chose dont il ne parlait pas. Certes, il n’avait pas eu le contrôle de ses actes pendant qu’il était à l’Organisation, mais il en ressentait quand même beaucoup de malaise et de honte à dire qu’il a été un boucher, un tueur, un tortionnaire et ainsi de suite. Non, il ne désirait pas parler de ça spécialement.

=======

Ficelée par une main experte, Intoccabile gigotait fébrilement sur son lit pour ne pas rester couchée là. Le contact traitre de l’oreiller tentait de lui dire qu’elle était fatiguée alors qu’elle en pensait tout le contraire. Chaque secondes dans cet environnement doux et moelleux était un pas de plus vers la perte : dormir. Il était le matin, ce n’est plus le temps de dormir le matin! Le sommeil devait aller aux jours suivant, point barre. Se redressant après effort sur ses genoux et la tête contre le mur, elle se contracta en serrant les dents. Elle n’utilisait pas toujours ses capacités au maximum, bien que ce corps spécialement fait par ses soins pouvaient probablement concurrencer aisément M-1012 ou encore les parasites de Vendel. La corde craqua puis céda dans un petit claquement sonore après un effort suivit d’un grognement de celle-ci. Libre! Elle était libre!

Se massant les poignets, elle mijota un moment sa vengeance. Il ne fallait pas faire trop de grabuge, les deux autres étaient là et pourraient être blessé. Elle choisit donc ses armes : la même corde, dans lequel elle fit une série de nœud en avance et elle retourna à pas de loup dans la salle commune. Finalement, elle obtempéra pour le moment, la vengeance se mange froid.

-C’est quoi ce regard méfiant, je suis bien plus raisonnable que toi.

Le petit éclat malin dans la pupille ne disait pas la même chose. Passant proche des deux amis, elle alla prendre place dans le divan avec Vaan pour voir les nouvelles.

-Je me demande s’ils ont aimé ma pyrotechnie…

Éventuellement, les nouvelles arrivèrent, parlant d’un souci de système de chauffage et de tragédie pour deux logements et deux personnes : Vaan Adiel et Roxanne Buttler. La femme des nouvelles parla un moment, expliquant que des enquêtes sera fait sur la compagnie qui fabriquait ces modules de chauffage et on invita même le père de Roxanne à s’exprimer aux nouvelles… Allait-il pleurer sa fille?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 1 Nov 2012 - 14:33    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Jeu 1 Nov 2012 - 15:05    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

Into s'assit à côté de moi. Je tournai la tête vers elle et lui sourit.

- Bonjour Into, bien dormi ? demandai-je avec un grand sourire, en bon soldat de la brigade "Mich". Un petit déjeuner ?

Je lui proposai une des quatre barres nutritives que j'avais apporté au salon. Le flash info commença. Il parla de diverses choses importantes, comme les rebelles "méchants". Puis l'explosion au niveau 6, chose si rare, fut annoncé.


- Ha ! Voila ça parle de la résidence ! m’enthousiasmai-je.

Roxanne était dans la cuisine. Elle se décala un peu dans le milieu de la pièce commune pour voir l'écran de loin. Son père apparut à l'écran. Il était très sérieux. Comme je l'avais toujours connu. Voire sombre. Mais je ne dénotais aucune tristesse dans son regard. Plutôt de la colère.

"C'est un terrible accident. Terrible. Deux morts quand même. Un bon urgentiste et ma belle-fille. C'est regrettable que le piètre service de l'entreprise ait causé la mort de deux jeunes gens. Je ne compte pas en rester là. Les dégâts sur la résidence sont immenses. Tous mes locataires devront être relogés dans mes autres résidences, le temps d'évaluer l'ampleur des dégâts sur le bâtiment. Cela va couter cher à ma société immobilière. Je compte porter plainte contre l'entreprise ayant fait les travaux."

- Le salaud, lâchais-je. Excuse ma grossièreté Into, mais... c'est un salaud. Sa belle-fille ?

Ma réaction fut immédiate. Je m'étais levé d'un bond et m'étais tourné vers la cuisine. Mais quand je me retournai, je ne vis plus Roxanne. Où était-elle ?

============================================

Belle-fille. Belle-fille. Belle-fille.
Ce mot résonnait dans mon esprit. J'étais figée sur place. J'étais sensé être morte. Je m'attendais à un peu de larmes, à une tristesse. Ma tête se mit à me brûler. Mon cœur et mes yeux aussi. Je ne vis plus rien. J'avais les yeux embrumés. Mikael était dans la cuisine, là où je l'avais laissé pour voir la télé.

- Mik'... murmurai-je, la gorge serrée. Je suis pas... sa...

Je m'approchai de lui, tel un zombi, les yeux sur mes pieds.

- Il ne pense qu'à ses appartements.

Je levai la tête vers Mikael et laissai couler une larme.

- C'est pas mon...

Je collai ma tête contre Mikael et pleurait.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 1 Nov 2012 - 15:32    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

Intoccabile afficha un air malin un instant, comme si elle demandait du regard à Vaan s’il s’y mettait lui aussi.

-Je crois que mon casier judiciaire a été bien exposé, je ne peux pas nier aucune accusation, il a dit vrai, j’ai travaillé sur des nano-biote. Mais je n’avais pas sommeil! Où va le monde si je n’ai pas le droit à la science!?

Un faux air dramatique se fit sur le visage d’ID, au moins elle était d’humeur à blaguer. Mais son air sérieux revînt en écoutant les nouvelles et son visage prit une moue de dégoût sincère devant les paroles du père à Roxanne.

-Non ça va, c’est vraiment une ordure… Sa belle fille? Mhhh… Ça ne serait pas à écarter Vaan, dit-elle en chuchotant. Vue les relations familiales si mauvaise.

Intoccabile vit Mich s’esquiver du coin de l’œil avec Roxanne pour la consoler. Remarquant que Vaan la cherchait du regard, elle regarda celui-ci et lui dit tout bas :

-Roxanne s’est mise à pleurer, je crois que Mich l’a éloignée de la télévision pour la calmer.

Allait-il réclamer son territoire? Allait-il investiguer? Allait-il être jaloux? Allait-il simplement rester là? Elle restait encore perplexe face à la position de Vaan à propos de Roxanne, elle attendit sa réaction avec une certaine curiosité.

======

M-1012 avait accueillit son amie dans ses bras et à son insu son regard se fit mauvais. Le beau-père de Roxanne, ce salaud, si possible, allait payer ces mots. Mais, Roxanne pleurait et il fallait se douter que elle, elle l’avait aimé comme un enfant aime inconditionnellement ses parents, malgré la douleur et les tourments qu’il lui avait infligé. Il fit un effort titanesque pour ne pas grincer des dents, eh oui, ça lui arrivait d’être moins gentil. La tête de Roxanne contre lui, il pouvait sentir quelques larmes passer le tissu de son haut. Doucement, il passa un bras réconfortant et protecteur autour de son épaule, lui caressant les cheveux pour l’apaiser. D’une manière directe ou non, le geste de Roxanne lui revînt et il lui retourna à l’aide de fameux « Shhhh, shhhhh ». La proximité de cette télévision n’arrangeait rien, il l’entraina tranquillement hors de la vue de cette machine, vers son logement à elle. La tenant toujours en chemin, il essaya de trouver les mots juste pour la consoler, même un peu.

-Dis-toi au moins que ce salaud n’est pas ton père et que tu ne lui dois plus rien, en aucun cas, jamais. Il ne méritait pas ton affection et il ne mérite toujours pas tes larmes. Mh? Allez, shhhh…

Faisant une petite pause en chemin, rendu dans le couloir et loin des regards inquisiteur des deux intellos, il releva la tête de celle-ci vers la sienne. Cette bouille triste lui crevait le cœur, comment l’effacer??? Quitte à être un idiot, il tenta de la faire sourire, après tout, hormis la phrase précédente, il n’y avait pas grand-chose à dire.

-Je sais que tu aimes le rouge mais j’aimerais garder mes oreilles intactes aujourd’hui, si possibles. C’est évident que l’on ne pas peut sortir si nos couleurs ne fonctionnent pas bien : œil rouge, il faut en combinaison des oreilles rouges. Alors, tu vois, il faut sécher ces yeux par soucis artistique.

Suite à ces mots, il tenta un sourire maladroit. Malgré tout, sa mine un peu plus sérieuse revînt, il ajouta.

-Ne pleure pas pour une personne qui ne te pleure pas, c’est trop injuste.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Jeu 1 Nov 2012 - 15:50    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

Je me mettais presque sur la pointe des pieds pour voir où ils allaient. Roxanne pleurait. Je n'aimais pas ça. Heureusement, Mich était à côté et s'en était occupé. Il avait eu le bon réflexe en l'éloignant. Je fronçai les sourcils et fixai durement la porte de la chambre de Roxanne, où du moins, ce que je pouvais en voir. Elle était entre de bonnes mains, mais j'avais bien l'intention d'aller la voir après.

- Tu crois qu'on peut en savoir plus sur son père... beau-père ? demandai-je en fixant toujours la porte. Et sa mère aussi. Toi qui peut tout savoir sur qui tu le souhaites.

Je serrai les poings et me rassis.

-
J'ai jamais aimé ce type. Chaque fois que je la trouvais en pleurs devant chez moi, c'était à cause de lui.

Une envie de casser le nez de cet homme me prit. Pour la première fois, un sentiment de violence voulue monta en moi. J'avais une jambe qui bougeait frénétiquement et mes poings étaient toujours serrés. Je fixai Intoccabile avec détermination et une pointe de vengeance dans les yeux.

- Lui causer du tord serait un juste retour des choses.

=======================================
 

Je serrai Mikael.

- Je le déteste et pourtant, ça fait mal. J'en veux à maman. Je lui en veux...

Quand il m'obligea à le regarder dans les yeux, et qu'il me fit sa petite blagounette, j'esquissai un petit sourire accompagné d'un reniflement.

- Je suis contente d'être ici et d'être morte à leur yeux. Mais je suis déçue de sa réaction. Même si je le déteste, je suis déçue.

J'essuyai mes yeux et reniflai une dernière fois.

- On va promener quand ? demandai-je avec une moue triste.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Ven 2 Nov 2012 - 04:40    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

Subitement pensive, Intoccabile songea à l’affaire.

-Je ne sais pas Vaan, je tente d’utiliser mes capacités à des buts louables. La vengeance, je peux la comprendre, mais je ne sais pas si c’est la bonne chose de tremper les mains là-dedans. Nos ennemis sont de vils créatures qui se laissent aisément porter par ce genre d’émotion, élèves-toi au-dessus de ça. Je peux hacker pour une bonne cause, mais les histoires de famille de Roxanne, hormis le fait qu’elle soit notre amie, ne diffèrent pas tant des milliers de tragédie dans Metropolis. Il y a un tas de gens qui souffrent ici, je ne pourrais pas me pencher sur chaque souci et chaque personne pour les venger. La vrai signature de la vengeance, si tu peux réussir à la contempler ainsi et t’en apaiser, c’est de faire tomber cette ville et ce président, de parachever notre œuvre. Si cet homme est un connard à la botte du président et un homme mauvais, il en souffrira. Sinon, outre ça, je tente de ne pas utiliser les capacités de Maria Stricosus à des œuvres trop personnelles. Ne te méprends pas sur mes mots, j’aime déjà Roxanne, mais nous devons d’être plus raisonnable qu’eux Vaan, nous ne sommes pas des bêtes stupide et sanguinaire comme eux. Je t’avais également dis que je ne ferais pas de traitement de faveur. Certes, j’ai tous les jours envie de faire payer beaucoup de gens, mais ce n’est pas ainsi que je mènerai ma mission à bien, mh? Je me dois aussi de retenir des envis de vengeance, car je dois donner l’exemple si je tente de l’expliquer. Laisse cette boîte à noirceur fermée, revenir là-dessus ne fera à Roxanne, de toute manière, que plus de mal. Elle est soulagée de tout cela maintenant qu’elle l’a quitté et cet ingrat lui a offert sur un plateau d’argent la meilleure excuse du monde de ne jamais regretter son saut vers le bas. Il ne faut pas frapper tous les chiens qui aboient, nous ne finirions jamais.

Le regard doux et grave d’Intoccabile s’attarda un moment dans celui de Vaan puis elle se redressa pour prendre une barre et la manger. Elle semblait attendre la réaction de son apprenti : allait-il comprendre ou allait-il se borner? Allait-il se plier à la raison ou allait-il aveuglément écouter la passion? Elle espérait évidement de lui que ces mots obtiennent une réflexion positive, un petit bout de sagesse de plus dans son nouvel élève.

=======

Frottant le dos, tentant à son mieux d’être un ami consolant, M-1012 écouta Roxanne s’exprimer.

-Je comprends, c’est disons très insultant aussi. Tant pis pour lui, il avait une chance d’avoir une des meilleures filles du monde et il était trop occupé à se planter ses propres pouces dans ses yeux. Que veux-tu, il existe tout un tas d’idiot dans ce monde.

Il lui sourit en coin puis enchaînait.

-Bientôt, quand tu seras mieux ou maintenant si tu le veux, je peux aller demander à Intoccabile du matériel. Désires-tu que je te laisse un moment pour aller lui demander?
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Ven 2 Nov 2012 - 08:07    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

Les épaules affaissées, les coudes sur les genoux, le visage entre les mains, je bougonnais contre moi-même.

- Mais comment ai-je pu ne pas m'intéresser plus tôt à la raison de ses chagrins ? Chaque fois elle pleurait à cause de son père. J'ai mis ça sur le fait qu'elle était une petite gamine pourrie gâtée qui faisait la vie dur à un père autoritaire, presque dictatorial.

Je me redressai et me tournai vers Intoccabile.

- Je sais que la vengeance n'est pas la solution. Et qu'on a des préoccupations plus nobles. Je ne sais pas comment t'expliquer, ni pourquoi... mais là tout de suite, ça me bouillonne à l'intérieur et j'ai vraiment qu'une envie, c'est de lui faire bouffer ses crédits par les trous de nez, à ce sale type. Cela me fait mal de la voir comme ça et de me dire que si j'avais été plus attentif et curieux d'elle, j'aurai pu lui épargner plus de souffrance. Apprendre ça comme ça... ma pauvre Roxanne.

Je respirai un grand coup et pris une barre pour m'occuper les mains.

- Tu ne peux quand même pas regarder si il fait des choses louches pour l'Organisation ? Après tout, les Buttler sont invités aux Grands Cocktails. Cela veut dire qu'ils ne sont pas n'importe qui. S'il te plait. Juste regarder. Et si ils sont liés, faire tomber le Président le fera tomber lui aussi.


====================================================

Je ne pus m'empêcher de sourire et de rougir quand Mikael me dit que j'étais une des meilleures filles du monde que mon père... beau-père aurait pu avoir.

- Tu sais... j'ai pas toujours été une des meilleures filles. J'ai fait pas mal de sales petits tours avec Amy. Parfois je trouvais ça vraiment mal de faire ce qu'on faisait mais à certaines occasions, cela me plaisait. Mais cela ne change rien au fait qu'il n'est qu'un sale monstre égoïste !

Je me dandinais devant Mikael en lui faisant des yeux de petite chose suppliante.

- Tout de suite ? Je veux demander avec toi ! Et aussi leur montrer, à Vaan et Intoccabile, comment je fais ! Oui ! Ils pourront voir que je sais faire autre chose que peindre ! Comme ça, on sera dehors dès l'ouverture des magasins !

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Ven 2 Nov 2012 - 14:29    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

En un sens, Intoccabile comprenait que la colère de Vaan n’était pas complètement contre le père, il semblait y avoir là-dedans une sorte de regret personnel. Simplement regarder s’il faisait des choses louches ou non n’était peut-être pas nécessaire, après tout, ça ne faisait aucune différence sauf, peut-être, rassurer Vaan sur la souffrance futur de l’homme en question. Son air toujours aussi sérieux au visage, reprenant parfois le flambeau de la mesure et de la modération malgré ses chamailles du matin avec Mich, elle resta sous méditation un instant. Elle ne semblait pas nécessaire pour ou contre, mais tout simplement en train de peser les pour ou contre comme une balance méthodique. Croquand dans sa barre après sa réflexion, elle reprit parole une fois la bouchée passée.

-Je peux aller voir et te dire si, oui ou non, il est impliqué dans des choses louches. Qu’il le soit, ou pas, n’est pas si utile à savoir d’une certaine manière : la fatalité fera que, s’il l’est, il soit puni dans la chute du Président. Si c’est un homme ingrat et méchant comme il en existe des milliers et qu’il n’a rien à se reprocher d’autre, alors, je n’intercèderai pas non-plu : ça arrive. Je ne serais pas plus brillante de frapper sur plus faible que moi, même si ce « plus faible » est une horrible petite chose mesquine et repoussante. Mais oui, si cette réponse de quelques mots peut t’apaiser, je peux regarder. Désires-tu toujours le savoir? Je dirai peu, mais je te dirai s’il est impliqué dans des activités condamnables ou pas.


Intoccabile y allait étape par étape, tentant de voir jusqu’à où allaient ou arrêtaient les désirs de Vaan. Allait-il continuer sa lutte, allait-il réaliser le coté moins utile de la chose? Allait-il se modérer et souhaiter uniquement s’apaiser dans le fait de savoir que cet homme aurait un retour de la balance tôt ou tard? Plus elle y songeait et plus elle avait l’impression que cette colère naissait principalement de lui-même et non totalement du père de Roxanne.

====


-Tous les enfants font des bêtises, tous les enfants normaux en tout cas. Sinon, Amy semblait une personne terriblement toxique à ce que j’ai compris. Tu n’as pas à t’en faire avec ça, tu es une bonne personne, moi je le dis.

Il gonfla le torse avec un faux air bourru.

-J’ai raison et je ne veux pas être contredis, sinon je me couche à terre et je fais une crise.

Cette menace n’était pas sérieuse et il ne put s’empêcher d’éclater de rire par la suite, l’image mentale étant trop ridicule.

- Viens, allons demander audience aux intellos, nous verrons bien si nous seront gracié d’une trousse pour se déguiser.

Pliant au regard de petite chose, il sourit affectueusement et se dirigea avec elle vers le salon où Intoccabile discutait avec Vaan.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Ven 2 Nov 2012 - 20:19    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

Je souris, plus détendu.

- Un oui ou un non me suffit. Je me moque du pourquoi et du comment. De savoir ce qu'il fait. Je veux juste savoir si il est dans de sales coups. La nature de ses activités, je m'en moque pas mal. Il me faut juste une raison de lui faire comprendre qu'elle ne doit pas pleurer à cause de ce type. Et j'aimerai le dire à Roxanne. Elle se sentira mieux. Enfin je crois.

Le doute s'installa. Peut-être qu'elle allait en pleurer davantage. Peut-être qu'elle s'en moquerait.

- Tu penses qu'elle se sentirait mieux si elle sait ?

==========================================


J'éclatai de rire quand il bomba le torse et me menaça de se rouler par terre comme un enfant pourri gâté. Son rire accompagnait le mien. Quand j'eus terminé de m'esclaffer, je lui souris et dis :

- Heureusement que je t'ai trouvé dans la cour de la résidence, sinon j'aurai loupé quelque chose ! Tu es un bon remède à ma tristesse.

Je m'accrochai au bras de Mikael. Bras dessus, bras dessous, je lui dis :

- Je suis certaine que Intoccabile soudoie Vaan pour entrer dans une brigade workaholic. Allons les déranger pour avoir nos déguisements !

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Dim 4 Nov 2012 - 15:58    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

Les doigts joint en une moue pensive, Intoccabile médita la chose un moment avant de se prononcer.

-Je crois que le mieux est de repousser cette part de sa vie au loin le plus vite possible. Elle pourrait bien porter involontairement sur ses épaules des crimes qu’elle n’a pas commis, des méfaits qui étaient proche d’elle à son insu et dont elle n’est nullement responsable. La touche sensible, c’est que la culpabilité viendra peut-être du fait qu’elle n’avait justement rien vue. Venir du haut semble déjà l’intimider un peu, elle ne se sent pas équipée pour être une membre active. Il vaudrait peut-être mieux ne pas lui donner encore plus de raison de déprécier l’environnement d’où elle vient et qui fait en sorte qu’elle se déprécie elle-même.

Les yeux plissés un moment, comme si elle faisait une révision de ses propos, elle finit par acquiescer à elle-même. Sa théorie lui convenait et semblait viable, elle ne voulait pas conseiller en mal son « apprenti ». Du moins de l’œil, elle vue les deux nouveaux « inséparable » revenir à la charge, Roxanne semblait déjà en meilleur état.

-Les pestes reviennent, attention, dit-elle à voix haute, donnant à Roxanne et Mich un sourire affectueux. Que mijotez-vous?

De leur coté, Mikael avait simplement pris l’initiative avec Roxanne de rejoindre les intellos qui concertaient à voix basse. Maintenant que Roxanne souriait, il voulait garder les idées noires au loin, inutile de broyer du noir.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Dim 4 Nov 2012 - 19:03    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

Je me retournai et vis une Roxanne amusée. Je me penchai vers Intoccabile.

- Tu as raison, pas besoin de lui faire plus de mal. Oublie ma demande stupide. Elle n'a pas besoin de ça. Elle a juste besoin de nous. Regarde-la, comme elle est heureuse, dis-je avec le sourire. Je le vois, elle l'est. Ho mais, je connais ce visage aussi, elle a quelque chose derrière la tête. Par contre, Mich semble tout aussi content qu'elle. Je sais pas si je dois trouver ça suspect ou pas... Tu n'as pas peur d'être ligotée de nouveau ?

Roxanne sautillait à côté de Mich.

- Intoccabile, Michounet a quelque chose à vous demander ! Aller Mich-Mich, n'est pas peur !
s'exclama-t-elle en riant. Souviens-toi que c'est pour la bonne cause. C'est pour sauvegarder notre besoin de détente.

Michounet, Mich-Mich... j'éclatai de rire. Mich était un aimant à surnom. Accrochée au bras de Mich, Roxanne devait se tenir fermement pour ne pas s'écrouler par terre, vidée de toute énergie par un rire joyeux.

- Alors Michouchou, tu as perdu ta langue ? demandai-je en retenant un rire.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:04    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 38, 9, 1012, 13, 14  >
Page 9 sur 14

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
© Design et Contexte général : Siana - crédits
Toutes reproductions (intégrales ou en partie) du contenu et du code sont interdites.