Imaginarium Index du Forum

Logement du groupe "Stricosus"
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 712, 13, 14  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Lun 29 Oct 2012 - 17:30    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

Into s’était assise à son bureau pour faire un rapport de la journée et des évènements. Tout allait bien jusqu’à preuve du contraire. La porte de son bureau étaient fermée, barrée et comme elle l’avait dit à Vaan, il y avait moyen de venir cogner. Puis, au fur et à mesure qu’elle écrivait, elle voyait de petite tâche d’humidité parsemée son papier. Elle en était au constat sur Roxanne. Le constat était positif, celle-ci n’avait rien de mal. Mais… Elle avait posé des questions très pertinentes.

Pourquoi elle? Pourquoi pas tous les autres? Pourquoi juste elle? Elle savait la question, mais l’injustice de cette survie, cette survie complète et solitaire était si lourde. Oui, elle avait des gens autour d’elle, mais ce n’est pas cette solitude qui faisait si mal. Elle revoyait sans cesse la ville de Stricosus mourir, elle et tous ses habitants, les enfants compris. Bien quelle tentait de continuer à écrire, le flot de larme passive coulait de manière plus en bon abondante. Il était inhumain d’être la seule à avoir été sauvé, c’était pratiquement si elle avait eu l’impression des avoir tué. Elle, Maria Stricosus, incapable de sauver à temps les siens, ses protégés? Elle, l’étoile, la scientifique génialissime, incapable d’avoir trouvé une solution correcte pour la survie de tous? Elle en avait pris toute les responsabilités, elle avait fait le choix d’être le sacrifice pour le futur et maintenant, ce n’était pas vraiment eux qui étaient à « plaindre » le deuil est pour les survivants. Était-elle lâche, était-elle incapable de vivre avec le deuil et la culpabilité de la mort de tous ceux qu’elle aimait et connaissait, de personne innocente et d’enfant? Elle ne se sentait pas particulière lâche, son désir de mourir se traduisait dans l’impression de ne pas appartenir à la réalité, de n’avoir rien ici réellement à quoi se rattacher, comme si elle était dans un autre monde ou pire encore, dans un cauchemar où le Gouvernement avait progressé, où le peuple avait oublié le sacrifice des siens. Éventuellement, elle fut incapable de garder le masque plus longtemps. La tête dans ses mains, une tristesse d’une amertume noire la consumant, elle pleura à chaude larme en silence dans son bureau, incognito. Son crayon avait tombé de sa main et il était à parier qu’elle ne reprendrait pas le dessus avant un moment. Les questions de Roxanne avait su ouvrir cette plaie grande ouverte avec la fameuse question : Pourquoi toi uniquement et pas tous les Stricosus? Elle se sentait infiniment coupable d’avoir survécu même si c’était ce qui avait été prévu, Maria aurait voulu mourir avec ceux qu’elle aimait.



========


-Pas toujours, non, juste… C’est comme s’il y avait une zone de noirceur. Il y a un point que mon esprit lutte. Les souvenirs plus commun ne me font rien, je ne sais pas entièrement ce que c’est, Into m’a dit que ça finirait par passer. Peut-être qu’en parler m’aide à me renforcir. Mais Into ne veut pas en parler avec moi, ça lui fait trop de mal. Je ne désire pas que Vaan s’inquiète avec ça non-plu. Tu sais, parfois je songes à me faire appeler Mikael de nouveau. Peut-être quand nous serons parti de la ville et que ça n’égalisera plus la série de clone. Car… en un sens, je me reconnais dans ce nom. Mikael Lavinen, c’était mon nom. Les souvenirs de ma famille sont facile mais douloureux pour le contexte tragique. Parfois, la nuit, je me réveille et je repense à ma cadette. Cette impression de l’avoir tuée me suis. Le jour que l’obus est tombé, elle voulait me suivre quand j’allais jouer avec les copains. Elle était un vrai pot de colle, je lui avais dis non. Si je n’avais pas été stupide, elle m’aurait suivit et aurait survécue. Mais… Elle aurait connu la guerre. Se serait-elle fait tuer voir pire encore?... Je ne sais pas, je crois que je devrais ne plus songer à cette culpabilité là, mais parfois, ca prend le dessus. Je n’aime plus la nuit comme avant, c’est une cage à souvenir, la noirceur nous laisse seul avec les souvenirs, c’est obsédant et douloureux.


Il sourit en coin, tentant de prendre une note positive.

-Alors je suis bien satisfait de mon service anti-cauchemar, ça rendra mes nuits meilleures.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 29 Oct 2012 - 17:30    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Lun 29 Oct 2012 - 17:42    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

Je serrai la main de Mich en lui souriant avec affection. Je ne comprenais que trop bien sa pensée sur la noirceur de la nuit. Certes, ma vie n'était pas chaotique comme la sienne. Mais je savais ce qu'il voulait dire par obsédant et douloureux. La nuit, ce qu'on refoulait ressortait sans crier gare. Les maux revenaient encore plus forts. Comme si la noirceur de la nuit s'ajoutait à leur propre noirceur. Cela me rendait triste de voir Mich ainsi. Je fis la moue. Mais une idée me vint et me rendit le sourire.

- Tu veux faire des dessins ? Je te prendrai tes boulettes,
proposai-je en riant, mais tout en étant sérieuse dans ma proposition. Les dessins, ça aide. Peut-être que tu préfères l'écrire ? Comme dans une sorte de journal intime. Hmmh pour un homme, journal intime ça sonne mal. Un journal de bord ? Et ensuite, tu fais des boulettes des pages et tu me les donnes. Je peux dessiner des visages venant de souvenir pour toi si tu veux. Tu me les décris et je les dessinerai. Si cela peut t'aider.
L'idée de reprendre son vrai nom m'enthousiasma.

- Mikael est nettement plus beau que Michellotto. Ton nouveau nom me fait penser à une marque de gâteau !

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Lun 29 Oct 2012 - 18:04    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

M-1012 rit à la Remarque de Roxanne à propos de son nom. Pour sa part il ne l’avait pas détesté, Vendel n’avait traduit que son nom en Italien.

-C’est la version Italienne de mon prénom, tout simplement. Ça restait mon prénom tout en étant différent. Au début, le prénom Mikael me faisait un drôle d’effet, un peu comme certains souvenirs, maintenant ça va. Si tu le veux, quand nous sommes les deux, tu peux m’appeler Mikael. Moi ça ne dérange pas au fond. Je reprendrai mon nom pour les autres une fois que l’on aura quitté Metropolis, ça les empêchera de songer à tout le négatif qui puisse s’en découler à cause de Metropolis. Je ne suis pas très doué en dessin, je pourrais peut-être tenter l’écris? En parlant tout simplement fait du bien cependant, je ne me sens pas… comment dire, étudié avec toi. Je crois qu’Into sait une chose et ne veux pas m’en parler, elle a également peur que ça me revienne. Quoi? Je n’en ai aucune idée. Je peux te le partager verbalement, je tenterai à l’écris aussi tiens. Pas aujourd’hui cependant, j’ai vraiment les bras en bouillie, tellement que tu me battrais à une guerre de pouce : une chose que je suis normalement imbattable.

Il rit un peu à la mention de guerre de pouce, il rendait le moment de sérieux plus léger à sa manière, sans diminuer la gravité de la chose. C’étais le genre d’approche de celui-ci : Sérieux qui tente de voir le positif malgré tout.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Lun 29 Oct 2012 - 19:07    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

Je levai un sourcil. Une traduction de son prénom ? Vendel aurait du choisir une autre traduction. Moi, j'étais autorisée à continuer de l'appeler Mikael. J'en fus réjouie et flattée.

- C'est vrai !? m'exclamai-je avec une grande joie. Merci ! Rassure-toi je ne t’étudierai pas. Je suis pas douée pour ça.

Je me rassis normalement tout en me dandinant sur place et en lui souriant bêtement.

- Mikael Mikael Mikael, répétai-je. Je m'y ferai vite ! Mikael !

Soudainement, j'étais comme montée sur ressort quand il parla de guerre de pouce. Brusquement, je levai mes pouces et les agitai sous son nez.

- Quand tu auras retrouvé la mobilité de tes bras, je te mettrai une raclée !

Je baissai mes pouces et regardai Mikael en souriant. Finalement, je lâchai un soupire. Ce n'"était pas une fausse joie mais le voir tout ramolli me cassait toute poussée d'énergie.J e soulevai le bout d'un des espèces de filets qui recouvrait son bras le plus proche de moi. Je me penchai et regardai les compresses. Je lui lâchai le bras et dis :

- Pourquoi tu ne guéris pas aussi vite que pour ton dos ? Tu n'as plus rien au dos hein ?

Je me levai et le forçai à montrer sa nuque. En véritable inspectrice des soins finis, je le réinstallai confortablement en lui rembourrant son oreiller. Je restai debout à côté du lit, les poings fermés sur les hanches et je le dévisageai.

- Dis-moi quand est-ce que je te verrai entier et pas avec un bobo en cours de cicatrisation ?

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Lun 29 Oct 2012 - 23:04    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

Grimaçant, il avoua malgré lui sa méthode pour avoir guéri le premier coup.

-J’ai utilisé deux manière qui aident énormément. J’ai utilisé la cuve dans le laboratoire d’ID, qui est ici et je me suis fait injecter des parasites d’humain+. Sincèrement, c’est très nocif, je comprends pourquoi les gens incompatible se tuent après s’être fait injecté, tu as l’impression d’être mangé de l’intérieur par les petits vers que tu reçois, le corps essai de rejeter. Ces deux choses-là combiné, j’ai fait une sorte d’overdose très toxique, Into ne veut pas me soigner de manière urgente à nouveau si je peux l’éviter. Mais demain, tu verras, j’irai déjà bien mieux. Je guéris quand même beaucoup plus vite qu’un humain standard. Sinon, je risque d’être entier chaque fois que je pars en mission et de revenir blessé ensuite. C’est mon devoir de prendre les coups pour les autres, je suis habile là-dedans.

Décidément, elle aimait beaucoup son réel prénom. D’une manière, se faire appeler ainsi lui faisait un baume : ça laissait l’horreur d’être un clone et d’avoir vécu comme un clone bien plus loin derrière lui.

-Gardons l’utilisation de mon prénom comme nos confidence, je ne veux pas qu’ils commencent à s’inquiéter trop sur mon cas. Je vais m’en sortir, je m’en sors toujours. La vie a eu plusieurs occasion de me briser et je suis encore là et souriant. Pour ce qui est du combat de pouce, tu peux rêver!

Silencieux un instant, il remarqua le calme de la maisonnée.

-Je crois que nous sommes les seuls éveillés.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Lun 29 Oct 2012 - 23:15    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

Je frissonnai quand il parla de se faire mange de l'intérieur.

- Dégoutant ! Et tu t'es injecté ces parasites ? Je croyais que c'était pour être fort. Je pensais pas que cela soignait les blessures.


Je me rassis sur le bord du lit en prenant soin de ne pas écraser son bras avec mes fesses. Il ne voulait pas les inquiéter mais il m'en parlait à moi. A moi l'inquiétude. Mais bon. Je pouvais tout à fait supporter cela.

- C'est toi qui peux rêver Mikael. Je gagnerai car j'ai une astuce pour battre tout le monde à tous les coups, dis-je en appuyant sur son nez avec un pouce. Je te dirai mon secret si j'ai pitié de toi après ta défaite.

Je tendis l'oreille à mon tour. Plus de bruit. Je me tournai pour voir par la porte laissée ouverte.

- Ils dorment déjà ? J'irai écouter à la porte de Vaan pour voir si il dort. Avec sa bosse, il faut qu'il dorme. Je suis pas fatiguée mais...

Mikael l'était peut-être et moi je faisais la java à côté de lui. Après tout, je n'avais pas fait grand chose ces derniers jours. J'avais lézardé chez Vaan. Mon arrivée chez les Stricosus ne m'avait pas demandé beaucoup d'effort. Mich et Intoccabile avaient tout fait. Je m'étais contentée de suivre.

- Tu veux peut-être dormir ? Il te faut du repos.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Lun 29 Oct 2012 - 23:47    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

-Si je pouvais ne pas dormir, je le ferais en toute franchise. Mais il est vrai que j’en aurai de besoin. Je suis relativement certain que tout le monde dort, mais tu peux aller vérifier à sa porte oui. La vermine augmente la rapidité de la régénération, c’est comme s’il y avait une équipe de plaquette de plus pour cicatriser, ça optimise le corps à sa manière. Je dirais que ça augmente le corps en termes de force et de régénération des tissus. Question rapidité, la force permet d’être plus performant mais il faut s’entrainer. Sérieusement, ce genre de chose est trop risqué. Les miens avaient une durée de vie limité, quand ils ont senti que leur heure était venue, ils sont devenu hostile à l’intérieur de mon être. Ne touche jamais à ça. Enfin!

Se replaçant un peu, il reprit.

-Si tu veux reprendre après, tu n’as qu’à revenir et si tu le veux, tu peux apporter un passe-temps. Je ne suis pas pressé d’aller faire des mauvais rêves et des hantises en toute franchise.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mar 30 Oct 2012 - 00:04    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

- Je n'y toucherai pas, promis-je en agitant mes mains en signe de résignation, même si je n'étais pas résignée puisque l'idée ne m'avait pas effleuré l'esprit. Je ne veux pas qu'on me mange de l'intérieur.

Mikael m'incita presque à aller faire l'espionne. Je ne me fis pas prier. En deux temps trois mouvements, j'étais hors de sa chambre (dont je laissai encore la porte ouverte) pour aller écouter à celle de Vaan. L'oreille collée à la porte, je pus l'entendre ronfler aussi fort que le moteur de sa petite voiture. Je retournai voir Mikael et m'assis là où j'étais quelques secondes plus tôt.

- Il ronfle comme un moteur, lui dis-je sur un ton un peu moqueur. Il doit être très fatigué. Par contre, je n'ai pas de passe-temps. Je n'ai apporté que des vêtements, mes couleurs et un peu de musique. Il n'y a pas de jeu ici ? Des cartes, des jeux vidéos... rien ?

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mar 30 Oct 2012 - 00:17    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

L’air pensif, il songea longuement. Non, il n’y avait pratiquement rien ici, peut-être un jeu de carte?

-Je crois qu’il y a un jeu de carte dans la salle commune, mais si tu le veux, demain, tu me déguiseras et on ira acheter des passe-temps? Tu te déguiseras aussi, ça ne serait pas une mauvaise idée. J’irai bien demain, beaucoup mieux, je pourrai me promener avec toi. Qu’en dis-tu?

Il était arrivé depuis peu, passé la majorité de son temps à demi conscient ou très blessé. Les loisirs n’avaient pas eu lieu et Id n’était pas très friande de loisir.

-Aimerais-tu me parler de toi? Je parle de moi mais, nous avions à peine abordé ton sujet. Tu as pleurée quand nous sommes partie, as-tu envie de te vider le cœur un peu sur tes parents?
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mar 30 Oct 2012 - 00:38    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

Je souris. Un grand sourire. Long jusqu'aux oreilles. Les yeux brillants de joie. Non pas par rapport à l'idée de déguisement, quoi que cela me ravissait aussi. Mais parce qu'on allait pouvoir se promener et faire le plein de jeux.

- Ce serait génial ! De se promener hein, pas de te déguiser. Quoi que, je m'y amuserai ! Mais oui ! Je veux !  On va acheter des jeux pour tous les quatre.

Puis il me parla de mes parents. Je me crispai subitement. Mais je n'avais rien contre lui parle de moi. Il était mon ami après tout. Je pouvais lui parler.

- Ils n'ont rien de sensationnel. Du moins ma mère. Pour ce qui me sert de père c'est différent, répondis-je avec un brin de reproche. Mon père ne voit que par son travail, son argent et le Gouvernement. Et puis, je suis sujet de dispute entre mes parents. Enfin j'étais. Cela a cessé quand j'ai quitté leur maison pour m'installer dans un des appartements de mon père. Maman a cessé d'être là pour me défendre. A croire qu'elle ne voyait plus que par Floriane. Ma petite sœur. Elle a 11 ans. C'est le portrait craché de papa. Un vrai petit soldat. Bien dressée. Pire qu'un clone...

Je fis une pause, choquée par mes derniers mots.

- Non ! pas un clone ! Enfin... si mais... tu comprends ? Pas toi hein ! Bref, Papa dit, Flo obéit. Maman est ravie car elle a de bon écho de sa petite dernière. Papa a toujours préféré Flo et elle le lui rend bien. Je me suis même demandé si il était mon père. Mes parents se sont marié quelques semaines après leur rencontre. Et 8 mois après, j'étais là. Je ressemble beaucoup à ma mère, physiquement je veux dire. D'où mes doutes. Et puis depuis que je suis toute petite, il a été très distant avec moi, sévère. Plus qu'avec Flo. Pour moi, tout ce qu'il sait dire c'est "ça lui fera les pieds". L'appartement qui explose, ça lui fera les pieds à lui aussi,
grognais-je avec hargne.

Je sentais les larmes monter. Ma voix s'enraillait.

- J'ai jamais pu faire ce que je voulais. Toujours "Flo intelligente". " Flo si, Flo ça". "Roxanne, mais qu'est-ce que tu as encore derrière la tête ? Rien comme d'habitude". "Flo va à l'école, toi tu sais que gribouiller et encore, c'est moche". Quand j'ai pris l'appartement, j'ai pu vivre un peu plus comme je le voulais. Alors j'ai beaucoup fait la fête. Sortir, beaucoup. Cela faisait encore plus enrager mon père. Je crois que je ne cherchais que ça.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:07    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 712, 13, 14  >
Page 6 sur 14

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
© Design et Contexte général : Siana - crédits
Toutes reproductions (intégrales ou en partie) du contenu et du code sont interdites.