Imaginarium Index du Forum

Logement du groupe "Stricosus"
Aller à la page: <  1, 2, 3, 412, 13, 14  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mar 23 Oct 2012 - 21:01    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

-Je ne sais pas Vaan, je ne sais pas qui lui a fait plus de mal entre le Gouvernement ou Keva. Peut-être qu’une part de son esprit tente de se protéger contre son souvenir, ce serait un mécanisme logique, une manière d’échapper au souvenir s’il a été un traumatisme. Mais sinon, oui, à cause de ses yeux et la menace qu’ils présentent, il a peut-être été sujet à des expériences. Il semble ne pas avoir de bris majeur, simplement, parfois je ne sais pas pourquoi il souffre tant de ces transes par moment.

Alors qu’elle faisait couler le bain, son visage grave semblait penser.

-Elle était tout juste devant lui, derrière une vitre, après tout.

Regardant Vaan un moment, elle jeta un œil sur Mich ensuite.

-Je te laisse le déshabiller, si ça ne te fait rien. Il y a eu des moments où nous nous sommes vue de proche lui et moi, par défaut et nécessité je dirais. Mais si une personne de même sexe peut le faire, je trouve ça mieux et moins gênant pour lui. Si tu as réellement des soucis à l’installer, rappelle-moi quand il aura une serviette autour de la taille, je le déposerai dans le bain. Idem pour l’en sortir d’accord? Je reviens.

Pendant cet instant elle sortie de la chambre et tomba nez à nez avec Roxanne.

-Alors, son lit est une catastrophe?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 23 Oct 2012 - 21:01    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mar 23 Oct 2012 - 21:24    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

- Aide-moi juste pour le haut, avec ses bras, il faut être délicat.

Quand le haut fut retiré, Intoccabile quitta la salle de bain, me laissant seul avec super soldat. Je l'enroulait dans une serviette et tentai de le mettre dans le bain. J'y parvins seul, mais avec quelques difficultés. Ma tête se mit à tourner. Je m'agenouillai et lui tins la nuque pour le laver.

- Into ! il est dans le bain ! Je m'en charge c'est bon. Il va juste falloir m'aider à le sortir.

==============================


Je retirai les draps sales quand Intoccabile arriva.

- Oh oui... son lit est d'un crade ! Il n'y a vraiment qu'un homme pour ne pas penser à changer ses draps.


Je pris un drap que j'avais laissé par terre et le dépliai devant Intoccabile.

- En plus ils puent...

Je laissai le drap là où je l'avais abandonné et continuai de faire le lit. Je tirai les draps, les tendis au maximum. Le lit était fait presque symétriquement. Je remis l'oreiller quand j'entendis Vaan dire que Mich prenait son bain. J'attrapai les draps sales et m'apprêtai à aller les mettre sur la laveuse. J'allai franchir le seuil de la porte des appartements de Mich. Je me retournai finalement vers Intoccabile et dis :

- Vous avez dis expérience tout à l'heure ?

Mes yeux s'humidifièrent. Je repensais à ce que j'avais vu. Ils avaient fait des choses à Mich ?

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mer 24 Oct 2012 - 01:41    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

Entre Vaan qui lui rapportait la situation et Roxanne qui maugréait sur les draps de Mich, Into réalisa rapidement que la maison allait subitement être plus vivante avec les deux nouveaux venu.

-Merci Vaan, je ne serai pas loin, tu n’auras qu’à me le dire.

Porta ensuite tout son attention sur Roxanne, elle eut un petit sourire et tenta quand même de défendre l’honneur de son frère, le pauvre M-1012 était un homme soigné dans son genre.

-Il change habituellement scrupuleusement ses draps, ce n’est ce genre de garçon, regarde l’ordre scrupuleux de sa chambre. Non, c’est juste qu’il a donné plus que nécessaire ces derniers jours, il a passé ses nuits ici ou encore sur ma table d’opération, pas de temps pour respirer à peine est-il recousu qu’il s’ouvre de nouveau sur une nouvelle cause. C’est un acharné à la tâche, il a du cœur au ventre bien unique à notre génération.

Il y avait en effet une différence de besoin et de confort entre des gens qui avaient connu la paix et grandit dans la guerre. Même en changeant de milieu, l’humain s’adaptait relativement rapidement aux changements et à la baisse de besoin. Fixant celle-ci en retour d’une manière protectrice, peut-être même un peu maternelle mais si elle n’était pas tout à fait une Stricosus, Into tenta d’apaiser Roxanne tout en restant franche.

-Je ne sais pas Roxanne, il n’a jamais voulu me parler de ce qui se passe là-bas à l’Académie des Clones, je n’ai rien su retirer, peut-être le pourras-tu? Son état actuel n’est pas issu de ça à mon avis, Mich a une mémoire qui lui revient progressivement de son ancienne vie. Peut-être… Peut-être pourrais-tu lui en parler pour les expériences? Moi il ne dira rien, il a probablement trop peur que je remonte en haut faire tout sauter et risquer ma vie à la fois dans le processus. Il semble te porter une amitié naturelle, instinctive. Lui et moi, on partage trop de deuils et de regrets similaires, je crois qu’il évite de broyer du noir avec moi. Allez, va, avec un peu de chance il sera conscient à la sortie du bain et vous pourrez parler un peu de tout et de rien.

Passant tout juste à coté d’elle pour saisir le nécessaire à habiller Mich dans les tirroires, elle lui murmura.

-Il a tenté de t’appeler pour te rassurer après s’être fait manger, mais il a perdu conscience dans le processus, ne lui remet pas ça sur le nez, il a fait de son mieux.

Un sourire un peu taquin, elle cogna deux petits coups à la porte de la salle de bain et la main frêle d’Intoccabile déposa sur le comptoir intérieur des vêtements confortable pour dormir. Quand Vaan eu terminé de laver le candidat, elle rentra pour l’aider à le sortir du bain, ressortie le temps qu’il habille le bas, rentra à nouveau pour l’aider à habiller le haut et transporta finalement Mich à son lit.

-Tu es un gros boulet parfois, Mich, je te l’ai dit ça? Tu pèses vraiment lourd pour une personne.

Un « mhhhhh » plus ou moins là sorti du clone, un peu grognon. Le « précieux » refaisait surface. Placé comme il faut dans son lit, il cligna mollement des yeux. Les paumes vers le plafond, les bras placé de manière sécuritaire, il semblait serein,

-Quelle journée…

-Tu te reposes jusqu'à nouvel ordre, pas de push-up demain matin.

Michellotto fronça les sourcils à cette directive.

-Ce n'est pas une proposition, tu vas te reposer Lieutenant Mikael Lavinen! C'est un ordre directe. Ajouta-elle avec un index sévère vers le nez de celui-ci.

-À vos ordres Générale Stricosus, vous me pardonnerez de ne pas faire le salue, je me repose les bras, ajouta-t-il avec une pointe de moquerie.

-Très bien. Bon... Ça me fait songer Vaan que je vais te montrer où remplir ton matériel médical, tu peux venir avec moi.

Tant pis pour Mich, il se faisait maintenant laisser avec la petite tempête, il était à sa merci.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mer 24 Oct 2012 - 13:47    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

Je souris, mais brièvement. Intoccabile me parla de table d'opération.

- Il est souvent blessé comme ça ? demandai-je. J'ai vu aux informations, quand vous étiez tous les trois contre les mutants, qu'il était toujours là pour prendre les coups des autres.

Je regardai les draps que j'avais dans les bras et soupirai. Cela me rendait un peu triste car je me disais que rien d'autre n'animait Mich. Rien à part protéger et défendre. Finalement, quand elle me révéla qu'il avait tenté de m'appeler, je relevai la tête et affichai un large sourire.

- Je vais mettre ça à laver et ensuite je vais m'occuper de lui ! m'exclamai-je avec détermination.

Puis je tournai les talons et me précipitai dans la salle de bain commune pour mettre le tout dans la laveuse.

=======================================

 
- Le muscle pèse plus lourd que la graisse, dis-je à Into quand elle embêta Mich sur son poids. Notre Précieux est en muscle sec. C'est vrai que c'est trompeur. A le voir, on pourrait croire qu'une bourrasque pourrait le faire voler. Ha mais c'est vrai que Mich préfère sauter dans le vide pour voler.

Mich ironisait avec le salut. Il était suffisamment en forme pour plaisanter. Mais peut-être pas assez pour supporter la tempête qui allait venir rompre son repos.

- Courage Bro, la tornade va venir à la charge. Ha... tu peux pas combien je suis content que vous vous entendiez bien. Je suis soulagé. Je ne serai plus son seul et unique objet de défoulement.

Je me mis à rire et tapotai Mich sur le front.

- Elle ne te mangera pas.

Et je quittai la chambre pour suivre Intoccabile et voir où réapprovisionner mon stock médical. En sortant de la chambre, Roxanne passa en trombe et manqua de tomber. Elle changeait de vie. Pas de gaucherie !

======================================= 


Je retournai vers la chambre et manquai de m'étaler comme une crêpe dans la cuisine, en passant devant Vaan, qui venait de coucher Mich et qui suivait Intoccabile. J'avais tenté de ralentir pour lui demander comment allait Mich, sans grand succès puisque je me tordis la cheville. Celui-ci m'avait me rattrapa de justesse par le bras.


- Tout doux Roxanne, Mich ne va pas s'envoler. Il est privé de vol et de saut dans le vide jusqu'à nouvelle ordre, railla-t-il en me souriant chaleureusement.

Il me relâcha et me dit :

- Ménage-le, il est très fatigué.

Et il partit avec Intoccabile. Moi, je continuai plus doucement ma course. Je frappai doucement à la porte de sa chambre.

- Mich ? Tu dors ?

J’attendis d'être invitée à entrer.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mer 24 Oct 2012 - 14:24    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

Intoccabile était sortie du logement de Mich pour tout de suite tourner à droite vers une porte de sa section. Un petit couloir en premier faisait une sorte de « sas » avant l’univers d’ID, à première vue, un séjour banal avec une porte fermée sur la droite. À leur gauche plusieurs bibliothèque de matériel informatique. Elle traversa la jungle d’étagère pour déboucher dans un coin lecture paisible connexe à son aire de travail. C’est là que je plaisir commençais. L’endroit en question était spacieux et bien remplit : armoire, table d’opération, une tonne d’outils de mesure pour le sang et les fluides, un vrai laboratoire. Certaines machines ne disaient rien à Vaan mais une en particulier était exceptionelle. À première vue, ça ressemblait à une sorte de gros aquarium où un humain pouvait se coucher dedans et ça semblait également l’utilité de cette machine vue tous les films qui étaient dedans pour faire des intraveineuses. Cependant, quand on s’attardait au liquide, on avait l’impression de voir une vague argenté y dériver et si on regardait de vraiment proche, on rélisait que c’était une sorte de « poussière » qui bougeait en masse.

-C’est ma nano-cuve, une cuve de régénération basé sur la technologie Stricosus. À l’intérieur de cette cuve se trouve une légion de nano robot qui peut opérer le même travail que nos globules et plaquettes. Leur impact rend beaucoup plus rapide la guérison. À utiliser quand c’est nécessaire uniquement, refaire des nano-guérisseur est un travail de moine et je veux cette cuve active pour les situations critiques. C’est le genre d’engin qui vient à bout d’hémorragie dans des tissus qui ne se soignent pas bien tel que le foie, le cœur si la personne est encore vivante. Une machine d’urgence.

Se tournant vers les armoires, elle lui montra les réserves mises en ordre et où se servir, elle fini par approcher un petit panneau.

-Cette zone nécessite une identification, c’est pour la sécurité des trop curieux. Pour l’instant, puisque Roxanne est maladroite, je préfère qu’elle n’ai pas accès à cette pièce. Tu auras la permission, laisse-moi programmer ton emprunte digitale au système.

Après un instant, elle invita celui-ci à déposer son index contre un petit moniteur, il avait maintenant accès.

-La porte du fond est mon bureau de recherche, j’y suis souvent. Quand je suis là, ces endroits sont souvent ouverts ou fermé si je travaille sur un projet très complexe. En mon absence, c’est toujours fermé puisque je travaille parfois avec du matériel dangereux. Bienvenue dans ma caverne l’apprenti.

Elle lui fit un sourire simple à ces mots.

=============================================

En entendant Roxanne, il releva un peu la tête, souriant en coin. Pourquoi se gênait-elle d’entrer?

-Tu peux entrer, ne te gêne pas, ça va bien.

Au lit, il semblait quand même un peu moins en forme que ce qu’il affirmait. Pourtant, l’éclat et la vie dans le regard était là. D’une main remplit de précaution, il tapota le lit auprès de lui.

-Alors, comment a été ta journée? Tu as envie de me montrer ce que tu as dessiné maintenant que nous avons le temps? D’ailleurs, je serais curieux de voir ce petit papier en boulette aussi.

Un sourire rusé s’étira dans son visage, Roxanne avait affaire à tout un morceau aussi.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mer 24 Oct 2012 - 14:40    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

L'univers de Intoccabile. Un univers agréable. Studieux. Digne d'une grande scientifique. Je la suivais comme un petit chien. Puis face à la cuve, je resta bouche bée. Je me penchai dans tous les sens, l'examinai sans toucher à rien.

- Ho oui, il faut laisser Deux mains gauches loin de tout ça ! C'est juste... fascinant !

Je me relevai et tendis une main pour l'empreinte.

- Je suis flatté d'avoir la permission de venir ici, dis-je en dressant un index, prêt pour le scanner. Je pourrai jeter un oeil dans quelques uns de tes livres ? demandai-je en scrutant les livres.

J'aurai pu en baver, rien qu'en m'imaginant feuilleter et enregistrer la moindre de ses informations scientifiques.


- Les livres médicaux surtout. Ce sont de vieux ouvrages je suppose ? J'aime les vieux livres de médecine. Dans ceux hérités de mon père et de mes ancêtres, il y en a que je connais par cœur. A force de les lire... Mais là, si j'avais autre chose à me mettre sous la dents... ça serait super !

Je parlais tout en dévorant les livres des yeux.

=========================================     


Mich m'invita à entrer. J'ouvris la porte et entrai. Il avait l'air fatigué mais il était toujours pareil. Je fis un pas quand il me parla de mes dessins.

- ha ! oui ! bonne idée ! m'écriai-je avec enthousiasme. Je vais les chercher de suite ! Ne bouge pas. Heu ouais... T'as pas vraiment le choix ! ajoutai-je en éclatant de rire.

Rire qui fut interrompu quand il me parla de la boulette de papier. 

- Une boulette ? Quelle boulette ?

Son sourire en disait long. Il avait vu la boulette. Pas possible de lui cacher la boulette. Et si il la voyait, il y avait fort à parier que Vaan fut mis ensuite au courant. Je ne voulais pas inquiéter Vaan avec mes cauchemars. du moins, pas l'inquiéter davantage.

- Hmmh je sais pas pour la boulette. On verra si tu es sage !

Je tournai les talons et allai dans la cuisine chercher mon calepin, j'enfournai la boulette dans une poche, je fis un détour dans mon appartement pour prendre les deux portraits et je rejoignis Mich. Cette fois-ci, j'entrai directement. De toute façon, j'avais laissé la porte ouverte. Et je la laissai encore ouverte. Je m'approchai de lui et m'assis sur le bord du lit.


- D'abord, le dernier en date.

J'ouvris le calepin à la page du saut en parachute.

- Tada !!! m'exclamai-je en brandissant la page sous ses yeux.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mer 24 Oct 2012 - 15:17    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

Ah cette irréductible soif de savoir! Intoccabile sourit un peu plus aux yeux gourmands de Vaan.

-Tu peux lire ici ce que tu veux, mais je t’ai déjà placé une sélection dans la petite bibliothèque dans ta section. Tu peux commencer avec les livres d’ici avant, mais je te dirais que tu serais mieux de commencer avec ceux que je t’ai mit, ils vont t’introduire la matière et le vocabulaire Stricosus, eux ici te perfectionneront ou te feront aller plus loin. Je t’initierai aux machines présente ici également quoique tu en apprendras aussi dans les livres là-dessus. Bien important de ne jamais les sortir de cette pièce ou même du logement bien que je me dis que tu t’en doutes je préfère le spécifier.

Se passant une main dans les cheveux, un peu lasse de sa journée, elle regarda Vaan.

-On manque amèrement de loisir ici, probablement que Mich et moi nous changerons un peu de routine. Vous auriez envie de faire une activité particulière ce soir? Je pourrais faire un effort pour ne pas m’isoler dans mes travaux.

==========================================================


Au dessin, il se mit à rire et sourit, de bonne humeur.

-Le saut a été toute une expérience pour toi, n’est-ce pas? On retentera le coup un jour si tu as envie de refaire, mais je ne suis pas certain que tu as eu la piqûre.

Sa main se leva doucement, du bout des doigts, un peu maladroit à cause des bandages qui lui coupent du mouvement, il tenta de farfouiller dans les autres pages.

-Oh c’est vrai, je dois être sage.

Le regard taquin, il reposa sa main et la laissa montrer d’autres dessins.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mer 24 Oct 2012 - 15:32    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

J'acquiesçai aux paroles de Into.

- Je squatterai ton canapé pour les lire. Je vais commencer par ceux qui sont déjà mis à ma disposition. Je n'ai pas encore pris la peine de les regarder en profondeur car quand vous êtes arrivés, je venais de me réveiller et de trouver la cuisine. Ensuite il a fallu s'occuper de Mich.

Je regardai la machine une dernière fois.

- Ho oui ! J'ai bien envie d'apprendre à utiliser tes "jouets". Par contre, pour ce qui est d'un jeu, tu t'adresses à la mauvaise personne. Je te rappelle que les loisirs et moi, ça fit deux. Le soir, je suis habitué à la lecture. Par contre, Roxanne saura nous trouver une activité. C'est pas les idées d’amusementes qui lui manque. Et puis, lui demander de nous trouver un jeu sera l'occasion pour elle de se sentir "investie d'une mission". Elle va apprécier cela. Je te laisse le lui dire !

J'éclatai de rire.

- La connaissant, elle va même trouver quelque chose pour que Mich puisse aussi participer, malgré ses bras abimés.

====================================================

- Je sais pas... hmmh... peut-être que si tu me préviens, là je resauterai. Mais tout à l'heure j'ai été prise au dépourvu ! La chute libre a été assez mal supporté. Mais le parachute, c'était plus agréable !

Je levai le carnet pour l'éloigner des mains de Mich. Puis, finalement, je le rabaissai.


- Parce que tu me fais pitié avec ton air de chien battu, tu as droit de feuilleter tout seul et de faire toutes les critiques qui te viennent en tête. Je les accepterai !

Je mis le carnet à sa hauteur. Il n'avait plus qu'à faire tourner les pages. Les pages suivantes étaient des portraits en noir et blanc. Uniquement des portraits. Il y en avait un de Perséphone, de Eagle, un de moi, un de Vaan et un de Mich. Le dessin de mes cauchemars, celui où je voyais les Stricosus morts et moi en tenu d'ID, la mémoire effacée, perdue, seule, avec mes parents et le président qui riaient... ce dessin était en boule dans ma poche.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mer 24 Oct 2012 - 16:01    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

-Je lui proposerai alors, je ne suis pas tant dans ce genre d’activité mais je crois que si nous lisons tous dans notre coin, elle se sentira peut-être pas à sa place et puis ça nous permettra de socialiser. Il y a bien entendu des soirs où je ferai mon ermite, la nature première revient en courant après tout! Je vais prend le temps de ranger un truc ou deux dans mon bureau, je vais vous rejoindre ensuite. Tu peux continuer à regarder ici, si tu as des questions, je suis tout juste dans la pièce annexe.

Intoccabile s’esquiva ensuite vers son antre de mystère, la porte restant entrebâillé, mais pas ouverte. La lueur de l’endroit était bleutée, va savoir ce qui s’y trouve. Cependant, elle n’avait pas expressément invité Vaan à visiter son bureau privé. Une touche de retenu, pour le moment, était peut-être de mise.

=========================================================

Le regard de Mich ne manquait rien, attentif, il semblait aimer les dessins.

-Je ne suis pas vraiment un artiste et je n’aime pas trop critiquer, j’aime apprécier les dessins comme ils sont. Si tu veux de la critique artistique, il faudra que tu demandes à Vendel, moi je serai probablement un simple spectateur qui semble toujours satisfait du produit.

Bien qu’il farfouillait tout ça, il ne trouvait pas de dessin chiffonné. Le regard inquisiteur, toujours aussi rusé, il lâcha le carnet pour la questionner du regard. Il ne dit rien, son expérience d’aîné lui avait appris que les mots n’étaient pas toujours utiles. Il ouvrit simplement la main devant elle, faisant signe de ses doigts d’y déposer ce qu’il désirait. Saura-t-elle résister à un regard azur insistant?
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mer 24 Oct 2012 - 16:13    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

- Pas d'autre question pour le moment, dis-je ne reculant vers la bibliothèque et en laissant Into dans son bureau.

A peine avait-elle franchi le seuil de la porte de son bureau que je me ruais sur la bibliothèque, regardant chaque titre de livre. Je m'arrêtai sur certain, passait plus rapidement sur d'autre, tellement leur nom était incroyablement incompréhensible. Surement du langage Stricosus.


====================================================

- Vendel ? Celui avec des cicatrices sur le visage et son air renfrogné comme ça ? demandai-je en imitant l'expression que j'avais vu sur le visage de Vendel, les rares fois où je l'avais croisé. Il s'y connait en art ?

J'étais agréablement étonnée et imaginai quel genre d'art pouvait 'intéresser. Mais la main de Mich me fit revenir à la réalité. Ho je connaissais ce genre de geste. C'était celui d'une personne qui attend quelque chose. Il me fixait avec ses yeux bleus Stricosus. J'esquissai un sourire gêné et ouvris le calepin sur une page qu'il n'avait pas vu, car elle était juste avant le dessin du grand saut. C'était la page de la caricature. Celle montrant Mich sous le frigo, Vaan en médecin aux seringues explosives et aux mutants morts par piqure.


- Tu as loupé celui-ci ! m'exclamai-je en lui montrant la caricature.

Mais sa main n'avait pas bougé et il me fixait toujours. Il ne fallait pas me faire ce regard là. C'était difficile d'y résister. Je regardai la main. Puis les yeux. La main et encore les yeux.

- C'est juste un cauchemar, je ne veux pas de "ha.." et de "ho...", quémandai-je en la sortant de la poche arrière de mon pantalon et en la mettant au dessus de sa main, à quelques centimètres.

Je la lui donnai sans vraiment le faire. Il allait devoir se la prendre et se débrouiller pour la défroisser.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:07    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 412, 13, 14  >
Page 3 sur 14

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
© Design et Contexte général : Siana - crédits
Toutes reproductions (intégrales ou en partie) du contenu et du code sont interdites.