Imaginarium Index du Forum

Logement du groupe "Stricosus"
Aller à la page: <  1, 2, 3, … 12, 13, 14  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mar 23 Oct 2012 - 14:50    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

De retour dans sa chambre, Mich retira sa unique afin de constater les dégâts à ses bras. Voler dans le ciel demandait beaucoup d’effort aux bras et évidemment, certains point de suture avaient sauté. Rapidement, ne désirant pas trainer plus qu’il le faut puisqu’il avait un léger saignement plus abondant maintenant que la pression de la combine n’était plus, il s’enroula des serviettes autour des bras pour se dirriger vers le cabinet à Vaan. Au passage, il fit un sourire rassurant à Roxanne, (pour ce que ça peut aider quand une personne passe avec des bras aussi blessé et saignant) et fila à l’intérieur de la porte du logement de Vaan et tourna à droite pour le cabinet.

-Eh bien docteur, je crains que les dégâts soient ce qu’ils sont, je suis à vous!

Prenant place sur un petit tabouret auprès d’une table de travail il plaça ses bras comprimé par le tissu dessus. Il ne restait plus qu’à Vaan à faire aller ses doigts sur les plaies pour refermer ce qui avait été ouvert.

-Pas trop mal à la tête? C’est Vendel qui t’a ramené sur ses épaules puis Into qui t’a trainé comme une biche jusqu’à ici puisque mes bras étaient un peu fatigué.

=============================================================

Des pas léger et feutré immergèrent du hall non-loin un moment après le passage de Mich. Une femme pâle aux cheveux noirs bouclé et aux yeux azur lui souriait calmement. Sur sa joue était tatoué un 4 à l’envers. Les mains jointes avec calme elle ouvrit les bras en montrant l’endroit. Sa silouhette était relativement frêle en apparence, simplement habillé d'une longue robe noire très épurée sans artifice, une allure très "mature" ou sage jusqu'à une certaine limite.

-Bienvenue chez moi, Roxanne. Premièrement, je sais bien que les nouvelles me décrivent comme un homme, mais n’est-ce pas une manière de plus de les tromper?

Ses propros n’étaient pas tout à fait clair, elle vînt d’asseoir devant elle, son regard azur étant pareil à celui de Vaan et de Mich, peut-être même plus intense?

-ID, Intoccabile, j’ai beaucoup de nom. Peut-être même que Mich m’appellera par erreur Maria. C’est à moitié une erreur. Tu t’es embarquée dans toute une histoire tu sais? Mais j’ouvre toujours les bras aux gens avec le cœur à la bonne place. Si tu as des questions, je peux répondre à beaucoup. Peut-être que des questions m’aiderait à mieux t’expliquer tout ça. Maintenant que tu nous as les trois en face et sachant ta passion pour les couleurs, je me doute que tu as remarqué pour les yeux azurs.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 23 Oct 2012 - 14:50    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mar 23 Oct 2012 - 15:11    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

Je regardai les bras de Mich. Je ne grattai le menton et pris le nécessaire pour nettoyer et recoudre les plaies.

- Décidément, quand Roxanne est dans ton espace vital, tes plaies s'ouvrent de nouveau. Tu sais Mich, jamais deux sans trois !

Je commençai mon travail. Tout en m'activant, j'ajoutai :

- Je me sens bien ici. Va falloir que j'aille remercier Into pour sa rapidité à me faire disparaitre. Ho et merci à toi d'avoir ramené ce qui m'est précieux.

Je fis une pause avec le fil. Finalement, je continuai à coudre et à parler :

- Je parle des livres et des photos. C'est tout ce qui me reste de l'incendie qui les a tué. Mes parents et ma grand-mère... Into t'a dit que c'est le gouvernement qui les a fait tuer ? trois Stricosus d'un coup, il a dû jubiler l’autre, là-haut !

Je m'attaquai au deuxième bras.

- Comment c'est passé votre excursion au niveau 6 ?

=============================================
 

Je laissai tomber mon crayon en la voyant arriver. Je restai bouche bée. Et ses yeux. Les mêmes en plus... bleu ? Je regardai la femme. Intoccabile ? ID ? Maria ?

- L’organisation et les médias trompent tout le monde, alors les tromper n'est qu'un bon retour des choses. Sinon, je dois vous appeler comment ? Intoccabile ? ID ? Madame ?

J'attrapai discrètement la boulette de papier et la chiffonnai mieux. Je fermai mon carnet sans finir mon dessin du saut avec Mich.

- En effet, j'aime les couleurs. Et celle de vos yeux, à tous les trois, elle est juste incroyable !
m'exclamai-je. Introuvable sur les palettes. Pourquoi ? Comment l'avez-vous eu ? Mich ou Vaan, je en sais plus, l'un d'eux m'a dit que c'était un truc de famille... Je veux comprends...

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mar 23 Oct 2012 - 15:47    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant


-Jamais deux sans trois? Je préfère ne pas la faire évanouir trop souvent, les sensations fortes ne semblent pas son plat du jour.


Il sourit en coin à cette mention.

-Je crois que je vais me reposer un peu demain et ce soir, je suis lessivé, complètement. Pour tes affaires, ce n’est rien, Into savait exactement où aller d’une manière ou d’une autre. Ce genre de chose est précieux, c’était naturel. Elle m’en avait à peine glissé un mot, mais ça ne m’étonne pas qu’ils ont été tués. Il nous a en haine, je n’ose même pas imaginer ce qu’il ferait avec Into s’il lui mettait la main dessus. Ce serait innommable et bien loin d’une mort rassurante. Cet homme est malade et obsessif. L’excursion a bien été en somme, ID a veillé à tout. Nous nous sommes jeté du toit et nous avons plané vers le bas juste un peu avant l’explosion, tout sera très propre.

Regardant ses bras se faire recoudre, il observa autour puis dit :

-Tu te sens bien ici? Tu es tout juste à coté de la tanière du loup, l’autre coté du mur de ta chambre, c’est le bureau d’ID. Toi qui ressentais le vide, tu risques de t’endormir tous les soirs avec sa présence à proximité.

===========================================================

-Madame?

Elle rit de bon cœur, un rire très clair et doux.

-Non, Into fera l’affaire. Tu verras, tu comprendras tout le mépris dans les noms une fois que tout ça sera expliqué. Viens, dit-elle en se levant pour se diriger vers un espace de divan avec une petite table au centre, prenons place confortablement, l’explication sera d’une certaine longueur. Si je suis une femme, c’est que je cache le mieux que je peux mon identité au Président. Mon ennemi mortel se serait trop facilement douté de qui je suis tout comme je m’obstine à faire des choses des lesquels mon talent n’est pas le plus fort, tel que le piratage informatique.

L’étoile, ou plutôt sa copie identique, prit place dans le divan face à Roxanne et sembla rassembler ses idées.

-L’histoire de ces yeux remonte à la Grande Guerre. Comment faire une synthèse de tout ça. À l’époque, il y avait un Gouvernement démocratique. Le Président actuel, il y a environs 300 ans, était le chef militaire du Gouvernement. En dessous de nous, il y avait plusieurs couches de villes : Decapolis tout en bas, Cosmopolis puis Acropolis et finalement Metropolis. Les villes suspendu dans les montagnes ont été construite pour échapper à l’oxy-toxine, mais la toxine a fini par monter et toucher les couches de ville une par une. Il y a 300 ans, c’est Acropolis qui a commencé à pourrir à cause de l’Oxy-toxine, ce n’était qu’une question de temps avant que le peuple d’Acropolis entier aurait besoin de se ruer vers le haut pour survivre. Le Gouvernement a commencé à tenter de sélectionner ceux qui auraient le droit, de la révolte a éclaté, évidemment. Les élites intellectuelles de l’époque ont tous été choisi, évidemment. Pourtant, ils ont préféré s’exclure vers l’intérieur de la montagne, en sureté de la toxine et trouver un moyen pour préserver le peuple sans prendre de place plus haut eux-mêmes. Mais, les choses ont changé, les révoltes prenaient tellement d’ampleur que le Gouvernement n’avait plus d’emprise et pour reprendre le calme sur la ville, le Président actuel a fait un putsch pour devenir dictateur et remettre l’ordre. Le goût du pouvoir a fait son chemin, il était un maniaque sanglant et perfide. Il a tué beaucoup dans Acropolis afin d’empêcher la monté clandestine vers Metropolis. Bref…

Elle prit une pause, songeant au reste, puis continua.

-Ces gens, dans la montagne, se faisaient appeler les Stricosus, les « sans couleur ». Nous ne portions jamais de couleur afin de démontrer notre neutralité politique. Mais quand la dictature est devenue trop violente, nous sommes devenus la rébellion la plus active contre le Gouvernement. C’est dans nos laboratoires que la technologie génétique a vus le jour à son meilleur. Pas comme les clones d’aujourd’hui, des être libre. Vois-tu… Là est la part un peu complexe à expliquer. Je suis un clone de Maria Stricosus, la femme qui a inventé ces technologies et celle qui était à la tête de ces gens de manière symbolique bien que mon père, « son père » était le réel président de ce mouvement. À un certain moment, nous avons été trahis et nos installations ont été dévoilées par un membre interne. Nous… Avons procédé à un suicide massif pour empêcher le président d’avoir accès à notre technologie, savoir ou talent. Il a eu le temps de voler en partie la technologie clone, mais pas à son plein potentiel. J’ai les souvenir de Maria, toute sa mémoire ou presque, alors il peut advenir que je me confonds avec elle comme Mich se confond avec Mikael. Nos gènes ont été modifié pour que nos yeux, le symbole de notre base, de notre étoile, Maria Stricosus, perdure les âges afin que nous puissions nous retrouver dans l’avenir. Moi, et mes copies, nous servons à retrouver les autres. Je crains être la seule copie qui ai survécu, les trois autres avant moi n’ont pas eu cette chance. Hors, somme toute, quand nous avons procédé au suicide massif, il y a eu quelques candidats qui se sont porté volontaire pour se fondre dans la société et perdurer le gène. Vaan est un descendant. Mich, c’est une histoire différente. Il était un militaire rebelle qui a acquis auprès de nous son droit d’appartenance, mais qui a été capturé par le Gouvernement. Visiblement, le vrai Mikael n’a jamais rien dit et ils ont tenté de le cloner puisqu’il était physiquement efficace. Il était supposé se réincarner dans ses descendants avec une mémoire qui se transfert. Au lieu de ça, c’est un clone qui s’est « réincarné » si nous pouvons dire ça ainsi. Si cette couleur n’est pas accessible, c’est que le président l’interdit a demi mot, c’est une couleur qui lui rappelle le regard de ses plus grands ennemis. C’est assez vaste à expliquer, mais est-ce que tu t’y retrouves un peu?
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mar 23 Oct 2012 - 17:54    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

- Elle s'est encore évanouie ?! m'étonnai-je, à moitié. Faut lui laisser le temps de s'y faire. Elle est jeune, elle n'a que 20 ans. A peine sortie des jupons de sa mère. Quoi que dans son cas, c'est à se demander si elle les a connu, les jupons de sa mère. Elle t'a déjà parlé des deux choses qui lui servent de parents ?

J'avais presque terminé son deuxième bras quand Mich me parla du saut.

- Ah ouais, elle a fait le grand saut dans tous les sens du terme.

Je ris quand il me parla de la proximité entre le stimuli de Into et de ce que j'avais appelé familièrement mon vide.


- Hé bien figure-toi que cela m'a bien aidé pour tirer Into de sous les débris du mur. Elle t'a raconté ? Je sais pas ce qui m'est passé par la tête. Avec Vendel et le robot, on retirait les débris et sans avoir pourquoi, une sorte d’intuition, j'ai tout simplement arrêté pour cherche son stimuli sous les débris. Je ne sais pas comment j'ai fais, ça a fonctionné et j'ai pu la localisé sous le tas. Maintenant, j'ai l'impression de bien moins ressentir son Stimuli. Il faut que je me concentre dessus. Peut-être m'y suis-je habitué ? Il me semble qu'elle m'avait dis que je m'y ferai. Elle m'a dit tellement de chose que certaines me semblent lointaines ou cachées par des plus importantes.

Je terminai le bras et lui mis des compresses et des filets tubulaires propres

- Fatigué ou non, je t'impose le repos. Je ne veux pas te recoudre une troisième fois pour ces blessures là, dis-je avec un brin de sévérité.

C'était le docteur qui parlait, et non le "frère" ou l'ami. Mais je repris rapidement un air bien plus détendu et pas sérieux.

- Oui, je me sens bien ici. Cela sent la "maison". Et puis je préfère partager un mur commun avec Into qu'avec Roxanne. Je te plains mon pauvre Mich. Cependant, je ne saurai pas si elle a toujours ses cauchemars. Va falloir que je lui touche deux mots à ce sujet... Une personne de plus à surveiller, soupirai-je. Il va falloir garder un œil sur Into et ses sombres pensées dangereuses, et faut que je veille aussi sur Roxanne et son pessimisme morbide.

===================================== 


L'appeler Into. Soit, alors j'écoutai Into. Elle m'expliqua beaucoup de chose. J'eus du mal à la suivre. Tout se mélangeait dans mon esprit. Mais dans l'ensemble, je pensais avoir saisi l'essentiel.

- Donc si je récapitule... Les gens d'en bas voulaient monter pour survivre et le gouvernement a fait son choix, sa sélection pour ne garder que les "bon" ? Vous êtes comme Mich alors ? Haaaaaaaa, ça explique pourquoi vous êtes bien conservée alors.

Oups, cela ne se disait peut-être pas.

- Non ! Enfin si ! Heu... je veux dire... si vous ne m'aviez pas dis que vous étiez aussi un clone, âgée de 300 ans avec votre plastique, je me serai posée des questions... héhé...

Je lâchai un petit rire nerveux. Je n'avais jamais ressenti un tel besoin de plaire et d'attirer l'affection ! Même avec Vaan, cela me semblait si facile d'attirer son attention et sa gentillesse. Mais là, j'avais l'impression d'être démunie de tout pouvoir de séduction. Je devais surement enchainer les bourdes. J'avais soudainement chaud. Je devais transpirer à grosses gouttes. Je lâchai un soupire et me ressaisis.


- Je continue... Alors Vaan est le descendant de ces génies sans couleur cachés dans la montagne ? Vaan aime beaucoup le blanc, dis-je en souriant naturellement, ce qui détonait avec mon attitude un peu gênée. En plus il est intelligent. Heu... que voulez-vous dire par vous et les autres clones servez à retrouver les autres ? Les trois autres avant vous ? Vous êtes la quatrième... d'où le...

Je pointai sa marque du doigt.

- Le 4 ? Maintenant je comprends pourquoi je ne trouve jamais ce bleu. Hmmh...

Je souris, mes épaules tressautèrent. Je me mis à rire de bon cœur. Je ris seule, franchement, fortement. J'en avais les larmes aux yeux.

- Désolée mais une idiotie vient de me traverser l'esprit. J'imaginai un beau dessin peint uniquement dans le même bleu. Un beau dessin tagué dans une des rues des commerces de luxes. Ce serait drôle d'imaginer la tête du Président, mais extrêmement provoquant...

Je repris mon souffle.

- Des idioties, il n'y a que ça qui me passe par la tête. Ho vous verrez que je suis avec deux mains gauches. Je ne suis douée que pour l'art. Sinon je pense m'y retrouver. Et, donc... Mich, Vaan et vous êtes des... Stricosus ? C'est ça ? C'est quoi exactement ? Que voulez-vous dire concernant Mich et l'acquisition de son droit d’appartenance ? Pourquoi seulement vous a été clonée ? Pourquoi pas tout les Stricosus ? 

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mar 23 Oct 2012 - 18:41    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

-Mais Vaan, Vendel a le même âge qu’elle. Ça ne veut rien dire tu sais, je suis rentré jeune dans l’armée. C’est juste une question d’environnement, elle était dans une cage d’or. Mais oui, elle s’y fera, l’âme se forge à la dureté et la terreur ou même l’horreur. Sans jamais s’y habituer, on fini par mieux y résister. Tu auras peut-être tes moments de terreur aussi quand nous descendrons, voir, nous en aurons tous. Je crois qu’ID, d’un sens, appréhende ça.

Tirant un peu l’oreille, les portes ouvertes, il put entendre une fraction de la conversation au loin.

-Oh, Roxanne vient de rappeler à Into son âge en lui disant qu’elle est bien conservée. Mhh, j’ai remarqué que c’est une chose qui la fatigue beaucoup. Pas qu’elle est une femme qui le prend mal, mais c’est comme si le poids des années lui pesaient tant sur les épaules. C’est peut-être bien une de ses motivations à mourir, comme si elle se sentait désincarnée? Tu crois que l’on devrait mettre Roxanne au parfum pour ça? Je ne suis pas certain pour ma part, je crois qu’elle est peut-être un brin trop maladroite pour un problème du genre. Non… Mais question cauchemar, ne t’en fais pas, si je vois qu’elle a des soucis ça ne me dérangera pas de me lever et de cogner doucement pour voir si elle va bien. J’ai été un grand frère plutôt « gâté » dans mon ancienne vie, une famille large. J’ai bien l’intention d’être tranquille d’ici à être guéris. Je peux aider pour Roxanne, elle ne semble pas avoir de la misère à s’ouvrir à moi.


========================================================

Sa mine sérieuse était pensive, son visage exprimait de la douceur mais aussi, une sorte de poid immense dans ces beaux yeux azurs, de quoi de profond. Un soleil dans le sourire et un abîme dans les yeux, c’étais une manière de décrire Intoccabile quand elle parlait du passé ou y songeait.

-Je suis comme Mich, mais pas vraiment. Mich a été créé par le Gouvernement il y a une vingtaine d'année, moi je me suis réveillée en bas, dans Acropolis, il y a plusieurs mois après 300 ans. J’ai été cryogénisé, congelée dans un sommeil artificiel. La première clone est morte le jour du suicide massif, la seconde, sa machine a cessé et elle est morte à l’intérieur, la troisième sa machine a été écrasé, la part de ville qui contenait numéro 5 et numéro 6 est tombée. La vrai Maria dort toujours là-bas, au cœur de la ville Stricosus. Ma tâche est de la retrouver avec les survivants des nôtres et de descendre libérer Maria pour qu’elle puisse poursuivre l’œuvre de notre peuple en toute sureté. Pour ce qui est de Mich, il n’était pas de l’élite intellectuelle. Disons que son histoire a été vraiment compliquée à sa manière. Il y avait dans l’armée du Président, à l’époque, un régiment qui jouait double jeu. Mich en faisait partie en tant que Mikael, son lui original. Une fois, il a trouvé une de nous blessée et il a fait semblant de l’abattre. Il s’est barré avec elle et s’est aventurer dans notre secteur pour nous la redonner. Bon… en gros il s’est fait arrêter, questionner, emprisonné, la personne qu’il avait sauvée a plaidé en sa faveur et nous lui avons finalement accordé le droit de nous rejoindre. Nous sommes une famille mais c’est… un terme large. Ce n’est pas sanguin en général, c’est plutôt comme un clan qui considère les autres pratiquement comme des frères et sœur. Mais, certains d’entre nous étaient marié et avaient des…

Son visage se ternit soudain, sa voix devenant presque un murmure.

-Des enfants.

Un sourire triste étira ses traits, reprenant sur elle, elle reprit.

-Nous n’avions que six clone prêt et disponible quand l’attaque du Gouvernement à commencé dans la part supérieure notre complexe. C'étais comme un piège à rat, juste une part infime a pu se sauver à temps et puis tous les yeux azurs allaient être chassé et torturé. Nous avons fait le choix de mourir avec dignité plutôt que sous le scalpel. Nous les avons retenu un ou deux jours pendant lesquels nous avons opéré toutes les dispositions possibles pour donner au futur un espoir et cet espoir est la véritable génie des Stricosus, Maria. Ce n’est pas moi, je n’ai pas le tier de ses capacités intellectuelle. Je me suis créé avec des limites afin que si on me capture, dans l’avenir, je ne puisse pas avouer sous la torture. Une fois les clones préparés, numéro un a rejoint le père de Maria et nous avons diffusé notre suicide massif ainsi que la mort de l’armée que nous avions fait rentrer et tué avec nous-mêmes. Ce dispositif barrait également toute possibilité d’entrer à l’intérieur à moins d’avoir le bon ADN, le mien. Je suis, somme toute, une clé qui parle et qui est apte à partager la connaissance nécessaire. C’est vrai que 300 ans, c’est vieux, très très vieux, tu n’as pas tord Roxanne.

Son visage calme acquiesça par la suite comme si Roxanne avait dit une chose pleine de bon sens et en accordance avec une partie sombre de sa pensée. La vérité sortait en toute innocence, non? 300 c’est vieux, trop vieux…
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mar 23 Oct 2012 - 19:03    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

- Non non on ne  lui dit rien. D'une elle pourrait gaffer et de deux, Roxanne n'est pas des plus optimistes elle aussi. Si jamais elle fait un cauchemars, elle ne t'ouvrira pas la porte, elle va se terrer dans son chagrin et faire semblant de dormir.

J'approchai de la porte pour écouter à mon tour.

- Je soupçonne même Roxanne d'avoir eu la même pensée que Into. Je la soupçonne d'avoir voulu mourir, et ce plus d'une fois. Combien de fois je l'ai retrouvée anéantie sur le palier, à attendre que j'arrive. Et dès que j'apparaissais, elle devenait bruyante, extrêmement extraverti. Une sacrée comédienne. Je n'y ai vu que du feu jusqu'à, il y a quelques jours.

Je me concentrai sur la voix de Into.

- On dirait qu'elle parle de ton grand saut à toi...

=======================================

Je restai silencieuse. J'écoutai. J'inspirai profondément et expirai lentement quand elle parla de famille. Avec la mienne, je pouvais parler pendant des heures de l'inutilité du lien de sang.


- Je vois oui. Pas besoin de lien de sang pour former une famille. Je vois parfaitement ce que vous voulez dire. Mich a sauvé une des votre alors qu'il travaillait pour le Président ? Mich était déjà quelqu'un de bien alors, quand il était Mickael !

Une de ses phrases me choqua. Une clé ? Comment pouvait-elle se considérer ainsi ?

- Une clé ? Vous dites être... une clé ? Mais si vous dites être une clé, alors Mich en est une aussi ? Ho non ! Je ne trouve pas que Mich soit une clé. Il est bien trop humain pour être une clé !! Mich n'est pas une chose... alors pourquoi vous le seriez ? Une clé, c'est quelque chose qu'on utilise à sa guise. Une personne ne devrait pas être utilisée... Non il ne faut pas c'est trop...

"Douloureux et inhumain".

Cela me faisait mal au cœur d'entendre cela car cela me rappelait ce que mes parents faisaient de moi. Me formater et m'utiliser comme une brave fille obéissante. Je secouai négativement la tête. Je refusai l'idée qu'une personne puisse être une chose utilisable. C'était pour cela aussi, que je n'aimais pas les clones bien dressés.


Savoir que la vraie Maria Stricosus vivait encore m'interpella et me fit oublier cette histoire de clé.

- Elle est toujours vivante ? Cela fait 300 ans qu'elle est cachée ? Mais si je comprends bien, cela fait 300 ans que vous luttez contre le Président ? Pourquoi en 300 ans rien n'a changé ? Pourquoi personne d'autre, quelqu'un autre que les Stricosus, n'a rien fait contre lui ? Pourquoi les habitants l'ont laissé continuer et s'installer encore plus au Gouvernement ? Tout le monde n'est pas assez nombreux pour lui faire face ?

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mar 23 Oct 2012 - 19:19    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

Malheureusement, à l’écoute de sa propre « chute », Mich devînt subitement absent à l’évocation de « elle », nom qu’ID, visiblement, tentait d’éviter. Les pupilles dilatés de M-1012 en dire long sur la raison du silence de Mich, il était peut-être temps d’appeler Into pour le transporter au lit.


==================================================

Into eu un sourire affectueux à la réaction de Roxanne, qui étai très mignonne. Certes, il y avait de beaux principes et voilà une pensée qui était louable. Mais, Roxanne ni personne d’autre ne pouvait avoir une immersion dans la sensation qu’elle avait. Ces années, se savoir créé en ayant les souvenirs de son créateur, ces centaines de mort sur le cœur..? Pourquoi elle en fait n’est-ce pas? Pourquoi seulement elle? Une tonne d’enfant Stricosus qui avaient moins vécu qu’elle aurait eu largement plus le droit de vivre qu’elle si ce n’est d’un plan de vue technique, utile et nécessaire. Elle était nécessaire, un outil nécessaire et elle ne pouvait pas reculer devant cette tâche devant la mort de tout ceux qu’elle aimait. Elle blêmit un peu, vivre la rendait malade par moment, surtout quand elle s’enlisait trop loin dans ces pensées remplit de culpabilité, d’incertitude et de questionnement. Bref, le raisonnement de Roxanne était plus rhétorique que fonctionnel: qu'ils soient deux clone ne met pas leur utilité au même statut. La nature de leur être n'avait pas réellement de lien avec l'histoire de clé.

-Mich n’est pas une clé, en effet. Je ne l’incluais pas d’ailleurs. Il a toujours été une personne très très bien, je le respecte. Il est réellement comme un frère pour moi et l’avis est partagé. Sinon… Eh bien.. Le Gouvernement a ses moyens dissuasifs. De plus, as-tu remarqué tous ces clones de combat plus fort, plus rapide et plus adroit que les humains? Après nous avoir tué, il a eut tout le loisir de profiter de sa technologie volée. Il a commencé à faire des clones pour son armée personnelle, ne gardant qu’une poignée de soldat fidèle pour les contrôler. Plus de régiment rebelle dans un tel cas mh? Les gens normaux sont incapables de rivaliser. Malheureusement, la Grande Guerre a cessé il y a 300 ans et ne reprend que le jour où nous découvrirons Maria. Moi je ne lutte que depuis mon réveil. Entre temps, certains descendants sont restés dans les rebelles mais que faire? L’endoctrinement convainc le peuple que le Président est bon, l’éducation, le pouvoir militaire et s’il y avait encore des croyants, il serait probablement le chef religieux aussi. C’est à peine si le peuple du haut de la ville ne l’a pas en adoration. Non… Les descendants d’Acropolis, les gens « sales » et « miséreux » les « criminels » vivent en bas du niveau 5 et tout le monde s’en fichent d’eux. On ferme le niveau 5 quand il y a une brèche, on les laisse crever de faim. Voilà le problème Roxanne, les gens qui ont du pouvoir ne veulent pas changer ou ont peur de changer. De plus… Ils n’ont jamais rien connu d’autre alors? C’est ainsi. Mes copies précédentes étaient supposées se libérer avant moi, l’échec a retardé ma venue. Voir.. Elle a faillit ne jamais avoir lieu si on y songe bien. La vie nous donne une deuxième chance de renverser le Gouvernement et on fait de notre mieux.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mar 23 Oct 2012 - 19:30    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

- Mich ? ého ?

Je lui tapotai l'épaule. Pas de réaction. Ses yeux dilatés, j'avais vu la même chose avec Into et ses réminiscences.

- Et le voila partit. Qu'est-ce qui t'a fais partir cette fois ? Ton grand saut ?

Je savais qu'il ne me répondrait pas. Je l'attrapai sous les aisselles en passant un bras sous les siens et dans son dos. J'ouvris la porte un peu brutalement en la poussant du pied, afin de l'ouvrir en grand.

- Je vois oui. Je sais. Puisque j'étais tout aussi aveugle que tout le monde ou presque tout le monde. Faut dire qu'ils font bien les choses au Gouvernement. On se sent si bien, en sécurité en haut, dit Roxanne, un brin honteuse, même si elle savait qu'elle n'y était pour rien. Alors c'est pour ça le hackage ? Déjouer le Président par les médias ?

Je déboulai dans le salon en trainant Mich comme je pus.

- Into ! m'écriai-je. Mich nous fait une petite rêverie façon vie précédente...

Roxanne se leva d'un bond en voyant Mich complètement "hors service".

- Aide-moi Into, c'est qu'il fait son poids le bougre.

- Mich ? Qu'a-t-il ? demanda Roxanne avec une vive inquiétude. Il est malade ?

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mar 23 Oct 2012 - 20:19    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

À la vue de son compatriote tombé sous la transe, Intoccabile se leva. La robe n’était pas l’excellence pour transporter son ami mais elle s’en fichait un peu. Prenant le bas de sa robe pour la relever un peu et faire un nœud dedans afin d’avoir plus de marge de manœuvre, elle s’approcha de Vaan pour se mettre sous M-1012 et le souleva sur ses épaules comme une biche.

-Tu as été blessé à la tête aujourd’hui, une commotion quand même. Je ne désire pas que tu forces plus que ça, Ordre du médecin Vaan.

Et Vlan! Il n’était plus le seul médecin de l’endroit, lui aussi pouvait se faire mettre au repos forcé. Transformé en femme forte, son regard déterminé transporta la masse vers sa chambre.

-Vaan, j’aurai besoin de ton aide pour lui faire prendre un bain. Il ne mérite pas de rester dans cet état après avoir autant forcé. Après il faudra le mettre au lit. Il n’est pas malade Roxanne, il est juste dans un état particulier. Il vient tout juste de se libérer du Gouvernement. Je me demande parfois s’ils n’ont pas fait des expériences sur lui, il semble avoir beaucoup de misère à se souvenir d’évènement traumatisant et de les garder, ce qui lui cause ces crises si fréquente. Enfin..

Traînant de la patte un peu, Mich restant une masse difficile à gérer quand il est moue comme une guenille, elle arriva dans la chambre de M-1012. Une chambre rangée, militaire, à l’ordre et discipliné. Sa discipline le suivait comme une ombre qui témoigne de son passé.

-Roxanne, si tu veux nous aider, il faudrait changer ses draps. Il dort rarement indemne, je paris qu’ils sont tâché de sang et vue qu’il n’a pas beaucoup de temps pour simplement guérir, je doute qu’il a changé quoique ce soit. En organisant vos lieux de repos, je n’ai pas songé à faire sa chambre non-plu. Pourrais-tu prendre des draps propres dans la salle d’eau commune et les changer? Tu déposeras les draps sales sur la laveuse dans la salle d’eau.

Dans la salle de bain, elle déposa Mich le dos contre le bain et lui releva le visage pour le tapoter. Sa mine soucieuse se tourna vers Vaan, sans y songer, elle lui dit :

-Parfois j’ai l’impression qu’elle a blessé trop profond, son nouveau lui n’y arrive pas avec son souvenir. Il a zoné pendant que je parlais de son sauvetage c’est ça? Avoir su… Je n’aurais rien dis. Je suis inquiète.


Les draps pour leur part avait bien quelques tâches, rien de majeur mais on pouvait voir qu'il avait dormi blessé dans ce lit. Des draps neuf ne serait pas de refu.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mar 23 Oct 2012 - 20:40    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus" Répondre en citant

Into me prit Mich des bras. Je n'insistai pas, elle avait raison, j'avais besoin de repos.

- Bien docteur, dis-je en baillant. Allons donner le bain au Précieux.

Intoccabile amena Mich dans ses appartements. Je la suivis silencieusement pour l'aider à soigner Mich. Into avait à peine demandé à Roxanne de l'aide que celle-ci s'était précipité dans la salle de bain commune que Into lui montrait. Quand nous furent dans la salle de bain, je lui dis :

- Je viens de refaire ses points, va falloir faire attention à ses bras. Il a encore forcé dessus.

Tandis que nous nous occupions de Mich, nous pouvions entendre Roxanne changer les draps.

- C'est quand tu as parlé de son grand saut à lui, qu'il est partit, révélai-je à Intoccabile. Tu penses qu'ils lui ont fait quoi ? quel genre d'expérience ? Genre... essayer de lui voler ses souvenirs ? Après tout, il a été mis dans les clones défectueux ? Pourquoi d'ailleurs ? Parce qu'il a les yeux Stricosus ou parce qu'ils n'ont pas pu avoir ce qu'ils voulaient de lui ?

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:20    Sujet du message: Logement du groupe "Stricosus"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, … 12, 13, 14  >
Page 2 sur 14

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
© Design et Contexte général : Siana - crédits
Toutes reproductions (intégrales ou en partie) du contenu et du code sont interdites.