Imaginarium Index du Forum

Tête dure ne suffit pas toujours

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Sam 21 Juil 2012 - 14:40    Sujet du message: Tête dure ne suffit pas toujours Répondre en citant

Jour 3
Milieu de matinée
    

- Les deux héros arrivaient sur le lieu de l'accident grâce au  sublime sens de l'orientation de l'ambulancier au volant...

Depuis que nous étions sortit de l'hôpital, Marshall narait notre conduite expresse.

- Ton sublime sens de l'orientation ? rappelle-moi combien de temps tu avais mis pour ne plus te perdre dans l'hôpital quand tu as commencé à bosser, lui dis-je en lui rappelant ce souvenir douloureux.

Marshall éclata de rire.


- T'es vraiment un salaud quand tu t'y mets, tu caches bien ton jeu Vaan, tu caches un sale gars derrière tes yeux bleus.

Il pointa un index accusateur vers moi et fit "pchit pchit", comme si il repoussait le mauvais sort.

- Enfoiré, me dit-il en riant.

Je riais aussi mais nous reprîmes notre sérieux. Au loin une voiture dans un réverbère. Une troupe de badauds curieux. La police était là pour les tenir éloigné et faire la circulation. Du moins, un policier en chef humain et son armada de clone...

Nous nous garions ni trop loin, ni trop prêt.

Marshall alla voir la victime, moi j'allais m'assurer auprès d'un policier qu'il n'y avait pas d'autre blessé.
J'étais assez pressé, on sait jamais, si un piéton avait été un peu bousculé...
- Vaan Adiel, des urgences, dis-je en tendant la main au policier en chef humain. Y a-t-il d'autre blessé ?

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 21 Juil 2012 - 14:40    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Sam 21 Juil 2012 - 15:00    Sujet du message: Tête dure ne suffit pas toujours Répondre en citant

Le chef de police, le seul qui n’avait pas la visière baissé, se tourna vers Vaan. Mâchant son cure-dent vers le coté, il salua du chef pour commencer la description de l’état de la scène.

-Seulement ce pauvre type, il a tenté d’éviter un passant à ce que l’on m’a dit. Les gens n’ont pas toujours l’esprit clair dans ce quartier-ci, si vous comprenez ce que je veux dire. Le passant n’a pas été revue, probablement qu’il a été effrayé de la scène, ce n’est pas du jolie!

Se retournant vers ses clones, il lança quelques ordres pour le maintien de la circulation et des piétons.

-Voici le rapport policier sur l’accident, dit-il en lui tendant une fiche dans une petite chemise à cet effet. Autre chose?

Pendant ce temps, une impression familière pu se faire sentir tranquillement pour Vaan. Le vide commençait à se remplir de nouveau et avec cette chaleur douce mais, en même temps si pleine. Implacablement pleine. Elle ne donnait pas le haut le cœur cependant, du moins pas pour le moment. Elle était… Magnétique. En haut de lui, à quelques bâtiments de là, se trouvait une fenêtre au dessus du cabaret de Vendel. À cette fenêtre, une femme semblait boire à une petite tasse blanche. Couverte d’une ample robe de chambre noire, ses mains blanches dépassant des grands manches évasés, son visage restait cependant dans l’ombre d’un rideau velouté. Intoccabile avait le chic pour rester une ombre, une silhouette ou un mystère.

Mais voilà, de son perchoir, elle observait. Mais elle n’observait pas l’accident, non, elle l’observait lui. Il pouvait sentir son regard peser sur lui, le décortiquer, même de loin. Le lien était si fort, sa présence tout comme une vague brise créé par les corridors de vent des hauts bâtiments apportaient presque le parfum de celle-ci à Vaan. Un parfum étrange, inconnu, un peu végétal peut-être? Comme une pâte de fruit, mais en mieux. L’odeur était trop claire, trop limpide et à la fois si subtile, ce n’était pas le genre de chose que l’on sentait en Metropolis. D’ailleurs, personne ne semblait remarquer autour de lui l’effet d’Intoccabile.

Le policier lui, attendait toujours et Intoccabile continuait son observation.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Sam 21 Juil 2012 - 15:19    Sujet du message: Tête dure ne suffit pas toujours Répondre en citant

Je pris le rapport. Je le lus attentivement. L'accident allait être vite réglé. Vite ? ho oui, je venais de parler trop vite. Car le "vide" se remplissait très vite. Je levai le nez du papier et regardait autour de moi. Ce remplissage était tellement agréable. Et il ressemblait à celui que j'avais ressenti à l'hôpital, lorsque la sœur de Vendel en était sortit. Je regardai autour de moi, mais je ne voyais personne de familier.

- Merci, répondis-je au policier en lui rendant son papier, mais en gardant la copie qui m'était destinée.

Je rejoignis Marshall, avec un sourire béat aux lèvres. Il revenait du camion, avec la mallette des premiers soins. Quand il me vit, il sourit et lança :

- Toi, tu viens de voir une belle femme qui n'était pas insensible à ton charme. Aller Bro, raconte avant qu'on soit proche du fou du volant.

J'écarquillais les yeux et lui arracha la mallette des mains.

- Mais non ! y a rien ! Le policier en chef était un homme...

Et j’accélérai le pas en souriant encore plus. Cela sentait bon. Vraiment bon. Marshall me rattrapait.

- Tu trouves pas que ça sent bon dans cette rue ? lui demandai-je.

Marshall renifla et plissa le nez.

- Le carburant oui... la voiture en perd. Depuis quand tu aimes cette odeur toi ? Ha je le savais c'est bien une femme ! mais tu as encore dans le nez  l'odeur de la jolie femme qui te draguait ! T'es au taff Bro, pas de gringue au travail !

Sans un mot, le sourire aux lèvres, j'entrai dans le véhicule, du coté passager avant. Entre Marshall et moi, on avait nos habitudes. Il était prioritaire pour conduire, je l'étais pour les soins.

- Bonjour Monsieur, je vais m'occuper de vos premiers soins. Dites-moi votre nom s'il vous plais. Ainsi que votre âge... Où avez-vous le plus mal ?


 


J'ignorai si il m'avait répondu, j'étais comme hypnotisé par la sensation de plein et l'odeur envoutante. Marshall dut toussoter à deux reprises.

- Il faut la minerve, dis-je à Marshall, qui se précipita hors du véhicule de la victime pour l'attraper, car il l'avait posé sur le toit de la voiture de la victime.

En attendant le corset, je sentais l'air et souriait de plus belle. Tandis que Marshall avait le nez dehors, je lui demandai :


- Est-ce que tu vois un bâtiment avec le Wendigo d'écrit dessus ?

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Dim 22 Juil 2012 - 14:40    Sujet du message: Tête dure ne suffit pas toujours Répondre en citant

Toujours en pleine action et en train d’aider son confrère de travail, Marshall glissa un regard circulaire vers l’extérieure pour voir s’il voyait le nom « Wendigo ». Il le voyait, effectivement, à quelques bâtiments de là, au coin, le cabaret leur faisait face dans l’intersection. Avant de continuer là-dessus, il aida Vaan à mettre la victime sur une civière.

-Oui le bâtiment est là, à quelques rues dans l’intersection, Bro. Maintenant focus sur le travail, lâcha-t-il moqueusement, tout bas pour ne pas que le patient entende ça.

De nouveau la tête hors de l’auto, Marshall observa de nouveau le cabaret, pourquoi Vaan lui parlait d’un endroit où les filles se trémoussent pour les messieurs? C’est alors qu’il vit la silhouette élégante d’Intoccabile au 3e : sa main appuyée contre le rebord de la fenêtre tenait une tasse qui disparaissait parfois dans l’ombre d’un rideau velouté. Perplexe un instant, il réalisa après quelques secondes qu’ils étaient observé et bomba le torse.

-C’est alors que les deux héros avaient l’emprise que le conducteur élite remarqua la mystérieuse jeune femme qui les observait. Il n’y avait pas dire, les deux comparses avaient la cote. Marshall fit un coup de coude à son ami, dit-il en appuyant le geste à ses paroles, afin qu’il regarde la demoiselle qui les observait du lointain.

Riant de plus belle, Marshall prit l’initiative de pousser la civière vers le camion.

Lorsque Vaan tourna son regard vers elle, grâce à l’aide de Marshall, Intoccabile ne sembla pas s’évader de sa visible activité. Sa main gantée avança un peu dans la lumière du jour, visible à celui-ci et elle fit un simple geste d’invitation de la main, comme si elle l’invitait à approcher. Comme l’avait dit Vendel, ce fameux moment était venu : L’invitation était lancée, il pouvait désormais lui rendre visite sans craindre les foudres du mafieux. Suite à ce geste, la main d’Intoccabile rejoint l’ombre de nouveau et la silhouette féminine plongée dans la pénombre se leva de son siège sur le rebord de la fenêtre pour disparaître à l’intérieur.


-Vaan… Vaan? Vaan! Disait Marshall juste auprès de lui.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Dim 22 Juil 2012 - 15:00    Sujet du message: Tête dure ne suffit pas toujours Répondre en citant

Le Wendigo était proche de nous, voila pourquoi mon "vide" me titillait. Intoccabile devait être près de l'accident. A moins qu'un autre Stricosus ne fusse là. Si cela avait été le cas, j'aurai la veine d'en trouver plusieurs en peu de jour alors que ma famille n'en avait trouvé aucun sur plusieurs dizaine d'année.

Puis Marshall reprit sa narration comique. Une mystérieuse femme qui nous observait ? Le blessé en avait au moins le sourire aux lèvre ! Moi, j'avais une montée de curiosité. Je ne pus m'empêcher de jeter un coup d’œil vers le Wendigo. Ce fut là que je la vis, à sa fenêtre. Intoccabile. Elle me regardait. Je la regardait. Et sa main qui m'appellait. Oui ! Elle m'invitait à la rejoindre. Quelle joie intense ! Mais quand je vis Intoccabile disparaitre, j'avais envie de crier et de la supplier de revenir à sa fenêtre. Ce fut Marshall qui me sortit de ma léthargie. Quand il cria mon nom à trois reprises, je me tournai vers lui dans un sursaut.


- Tu l'as vu toi aussi ! m'exclamai-je. Tu l'as vu...

Marshall hocha la tête de haut en bas et mon sourire réapparut. Le même sourire s'afficha sur mon visage.

- Ha... c'est elle qui te donnait le sourire tout à l'heure ?! fit remarquer Marshall. Elle t'a tapé dans l’œil la mystérieuse dame ? Le Wendigo... bizarre endroit. C'est pas là que tu passes trois soirées par semaine ? Tu m'avais parlé du bar où tu vois régulièrement un ami. C'est donc là. Compte pas sur moi pour t'accompagner un soir, j'en connais une qui n'appréciera pas, ajoutait-il en montrant son annulaire.

- Ouep, répondis-je en aidant Marshall à pousser la civière vers le camion. Et rassure-toi, j'ai pas l'intention de te le proposer. Elle risquerait de m'arracher les yeux.

- Tu parles ! elle les aime tes yeux ! Sale type vha !

Et nous rions. Le blessé, lui, ne riait plus car sa douleur, suite à son déplacement sur la civière, se réveillait. Une fois au camion, Marshall poussait sur la civière pour la faire glisser sur ses rails à l'arrière du véhicule. Moi, je fixais la façade du Wendigo. D'où j'étais, la fenêtre était encore plus petite, l'odeur d'Intoccabile était plus faible, mais sa présence dans mon "vide" était toujours aussi intense. Pourquoi avais-je pu sentir son parfum alors que j'étais si loin d'elle ? Marshall ferma les portes du camion et me rejoignit.

- Tu vas finir par baver, railla-t-il.

Je ne réagissais pas.

- Hé Vaan, ajouta-t-il en me bousculant un peu. On se réveille Bro !

- Ho... oui... désolée Marshall, c'est juste que...

Je regardai une dernière fois la fenêtre.

- Tu l'as dans la peau ? ajouta Marshall en riant.

Ho ! Si tu savais Marshall. Je ne l'ai pas dans la peau, je l'ai dans mon "vide". C'est tellement plus intense comme sensation...

Marshall monta dans le camion, coté conducteur et je fis de même côté passager. Nous ne pouvions attendre plus longtemps, il nous fallait amener le blesser à l'hôpital, mais j'aurai tellement aimer rester ici, au moins pour lui dire que je comptais la voir le soir même...

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:17    Sujet du message: Tête dure ne suffit pas toujours

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
© Design et Contexte général : Siana - crédits
Toutes reproductions (intégrales ou en partie) du contenu et du code sont interdites.