Imaginarium Index du Forum

Appartement de Lola
Aller à la page: 1, 2  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Daïa


Hors ligne





MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012 - 17:35    Sujet du message: Appartement de Lola Répondre en citant

L'appartement de Lola se trouve dans un immeuble oublié dans le quartier pauvre. Il se trouve au deuxième étage, fenêtre côté rue, si on peut dire ça. Lorsque vous arrivez devant la porte, rien que cette dernière vous donne envie de partir. En effet, la porte est assez vieille et pleines de griffures, de rayures, comme si un mutant fou s'était attaqué à la porte. Enfin bon, vous entrez quand même et découvrez une petit appartement, style chinois. C'est à dire, seulement deux pièces : la chambre et la salle de bain. Tout les murs sont peint en blanc, ce qui donne une impression que les pièces sont plus grandes. Quand vous entrez, à votre droite, une petite malle contenant le peu d'affaires de Lola avec une boites à bijoux. Un peu plus loin, un lit qui ne ressemble pas vraiment à un lit, mais plutôt à un tas de draps emmêlé. Lola est plutôt désordonnée. A part ces meubles, la chambre est totalement nue et impersonnelle. Il y avait tout de même quelques bougies et un briquet, piqué par-ci ou par-là, sur le parquet.

Passons à la salle de bain. Quand vous entrez, il y a un (très) petit lavabo en face de vous, les toilettes à gauches et la douche à droite. La salle d'eau reste cependant petite. Lola est très chanceuse, car sa douche fonctionne. Pas tout le temps, mais elle fonctionne, ce qui provoque la jalousie de certain dans l'immeuble. C'est une douche à l'italienne, c'est à dire, qu'il y a juste un trou dans le sol (qui est un peu creu autour de la canalisation) et un genre de muret pour la pudeur (si jamais quelqu'un entrait par effraction). Le lavabo est très basique, pareil pour les toilettes. Il n'y a pas besoin de les décrire. Vous remarquerez au dernier moment le tout petit miroir rond au dessus du lavabo, un petit luxe que Lola s'est permis avec ses économies.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012 - 17:35    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Daïa


Hors ligne





MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012 - 21:22    Sujet du message: Appartement de Lola Répondre en citant

Jour 2
Matinée 


Lola ouvrit un oeil, puis l'autre. L'aube n'était pas encore levé. Bon, donc, elle avait encore le temps. Ce n'était maintenant qu'elle devait se lever. Elle referma donc les yeux et se rendormit. Lorsqu'elle les rouvrit, le soleil illuminait la pièce. Flûte, elle était en retard ! Vite, elle sortit de son "lit" et se dirigea vers la salle de bain. Pas le temps de prendre une douche, elle ouvrit donc le lavabo et se gicla le visage de liquide nettoyant. Elle passa rapidement ses mains dans ses cheveux, renforçant les cheveux déjà en pétards du matin. Un petit brossage rapide avec les mains et hop, c'était bon pour sa coiffure à elle. Elle sortit de la salle de bain et fonça vers la malle qui comportait ses affaires. Elle choisit aujourd'hui un petit haut noir et un mini-short. A peine ses baskets misent que l'on toqua à sa porte. Ce devait sûrement être le voisin qui venait lui annoncer les nouvelles qu'il avait entendu. Elle alla ouvrir et, malgré sa grande fatigue, se força à faire un grand sourire.

-Ah, tiens, bonjour ! Alors, quels sont les nouvelles aujourd'hui ? demanda-t-elle en se forçant à paraître heureuse de le voir.

-Ma chère voisine, on a vu Id sur sa moto avec quelqu'un derrière lui ! Puis, il s'approcha pour parler à voix basse. On dit aussi que ce serait un clone défectueux, tu sais, un M je ne sais plus trop quoi... enfin, les mecs en costumes... Il se redressa et lui sourit de ses dents déjà gâtées.

Lola le remercia et ferma la porte en soupirant. En regardant dehors, elle s'était aperçue qu'elle était un peu (trop) en avance. En vérité, elle avait encore le temps. Elle s'éloigna donc et jeta un coup d'oeil à la rue par sa fenêtre. Elle avait rendez-vous dans l'après-midi pour son boulot, mais elle devait passer voir quelqu'un d'abord. On toqua de nouveau à sa porte. Lola fronça les sourcils. Bizarre, ce n'était pourtant pas dans les habitudes des voisins. Un tantinet inquiète, elle alla rouvrir la porte, s'attendant à tout.


-Oui ?
Revenir en haut
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mar 17 Juil 2012 - 14:57    Sujet du message: Appartement de Lola Répondre en citant

Le matin était frais, Rosamunde marchait les rues avec un air préoccupé. Certaines de ses protégées qui avaient fondé un orphelinat étaient dans le trouble, des enfants avaient besoin de soin, d’attention et de comprimé alimentaire. Les filles ne pouvaient pas s’en sortir sans un petit coup de baguette et elle le savait : elle-même, elle n’avait rien à leur donner cette fois. Comment faire, qui appeler à l’aide? Elle avait bien un nom à Miracle dans son carnet, sauf qu’elle ne voulait pas abuser de sa bonne intention, ID ne refusait jamais, ou presque, un service. Si celui-ci était pour le bien de gens innocent, le délinquant bravait bien le Gouvernement lui-même s’il fallait pour ramener le nécessaire. S’humectant les lèvres, indécise, elle releva les yeux vers l’autre coté de la rue où était l’orphelinat. Le regard luisant et affamé de l’enfant qui la regardait par la fenêtre eu raison d’elle. Un peu vivement, elle prit son téléphone portable et s’envoya un message électronique à elle-même, ID savait regarder comment hacker son compte et il restait attentif à ce genre de manœuvre, c’étais leur signal. Le message fût comme suis :

« Cher journal, j’ai besoin d’aide, les enfants ont faim et deux d’entre eux sont malade. »

Elle referma son téléphone portable et attendit, attendit. Une demi heure passa après quoi son appareil sonna. Portant celui-ci à son oreille, ne répondant pas, elle entendit une voix artificielle lui dire :

"Même place que d’habitude, dans une heure."

C’étais tout, la voix artificielle avait raccroché, ID avait raccroché.

Le cœur se remplissant soudainement de soulagement, elle entra dans l’Orphelinat pour avertir les filles qu’ID passerait peut-être leur faire un don, qu’elle avait reçu un message. Elles ignoraient alors qu’une caméra caché étaient sous surveillance et que l’armée allait se préparer à cause de ces mots dit dans l’Orphelinat.

Suite à ça, elle se mit en route vers la demeure à Lola pour y cogner, la petite répondit relativement rapidement. Baissant son regard vert de gris dans la direction de sa protégé, Rosa sourit simplement à celle-ci.


-Bon matin mon poussin, comment vas-tu?

S’invitant dans le logement, elle fit un pas ou deux et regarda le bordel autour d’elle.

-J’aurai peut-être besoin de l’endroit pour discuter avec deux contacts, est-ce que cela te dérange?
Revenir en haut
Daïa


Hors ligne





MessagePosté le: Mar 17 Juil 2012 - 15:40    Sujet du message: Appartement de Lola Répondre en citant

C'était Rosa. Un sourire, un vrai, illumina le visage de Lola. Elle ouvrit grand la porte et la laissa entrer en l'écoutant. Elle jeta un regard dans son appartement. Il y aurait du rangement.

-Bien sur ! Juste le temps de ranger deux-trois trucs... Si tu vois ce que je veux dire.

Elle referma la porte et repensa aux nouvelles de son voisin. Est-ce du pur hasard ? Son voisin lui annonce que Id a été vu avec quelqu'un, ensuite, Rosa vient lui demander son appartement. Pur hasard ou coïncidences qui ne présageaient rien de bon ? Quoi qu'il en soit, Lola était prête à aider Rosa. Elle se tourna vers elle en souriant.

-Dis-moi, devrais-je participer à ta réunion ? Vu que je suis libre ce matin... Enfin bon, j'arrête de parler et je range.

Elle commença en premier par son lit qui était vraiment n'importe comment. Son rendez-vous n'était pas avant deux ou trois heures sûrement, voir plus. Enfin, si Rosa était venue la voir, c'était pour une bonne raison.

Son lit étant fait, elle se redressa et sourit à Rosa.
Revenir en haut
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mar 17 Juil 2012 - 17:49    Sujet du message: Appartement de Lola Répondre en citant

Rosamunde mettant la main à la pâte pour l’aider à ranger le peu de possession de sa protégée, elle observa celle-ci avec un air pensif. Souriant en coin, elle laissa finalement tomber :

-Tu peux rester, Lola, mais ce que tu vas voir ici doit impérativement rester en ces murs. J’ai invité une personne spéciale, je ne peux pas me permettre de lui faire faux bond. De plus, je pourrais gravement être en danger.

La matriarche parler d’une personne de la gente masculine avec autant de confiance, c’était nouveau. Pas qu’elle était une féministe frustrée ou peu importe, mais elle avait de la misère à donner sa confiance facilement si la personne n’était pas un autre rebelle. Dans le cas précis, et vue le secret de la situation, cela devait probablement s’avérer une personne que l’Organisation n’aime pas.

-Plus que tu en sais, moins je pourrai te préserver des affaires plus dangereuses. Mais si tu veux t’impliquer, Lola, ça me fera plaisir de t’initier. On en reparlera, si ça t’intéresse.

Elle regarda l’heure sur son téléphone et soupira un peu.

-Je dois aller les chercher à un endroit particulier, je préfère que tu restes ici et te prépare à ouvrir la porte en vitesse, je vais cogner trois fois à rythme régulier. D’accord?
Revenir en haut
Daïa


Hors ligne





MessagePosté le: Mar 17 Juil 2012 - 18:25    Sujet du message: Appartement de Lola Répondre en citant

Lola fronça les sourcils. Gravement en danger ? Etait-ce si important que cela ? Apparemment oui. Rosa avait l'air réellement inquiète, peu rassurée.

-Ne t'inqiuète pas, je serais muette comme une carpe répondit-elle en faisant le mouvement que l'on fait quand on ferme sa fermeture éclaire, mais au niveau de ses lèvres. Pas comme mon voisin d'à côté, en tout cas. Mouvement du pouce pour montrer l'appartement d'à côté. Très bien, je ne bougerais pas de mon appartement

Lola lui sourit et regarda Rosa partir chercher. Elle a dit trois coups régulier et ouvrir rapidemment la porte. Elle se tapota la tempe avec l'index, signe qu'elle était en train de mémoriser. Elle alla à sa salle de bain et jeta un coup d'oeil à son reflet. Elle alla prendre sa petite boîte et mit un collier avec une croix, un symbole qui lui était inconnu. Bien, elle semblait mieux comme ça. Elle alla poser sa boîte sur sa malle et regarda à la fenêtre, en attendant Rosa.

Lola somnolait un peu, le bruit de la rue la berçant, quand on toqua trois fois de suite à sa porte. Cela la réveilla complétement et elle courut presque pour aller ouvrir la porte.
Revenir en haut
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mar 17 Juil 2012 - 18:51    Sujet du message: Appartement de Lola Répondre en citant

Rosamunde fit entrer deux hommes recouvert de larges manteau noir, encapuchonné, dans la chambre et referma la porte à sa suite. Au passage, elle s’était assuré que le voisin ne soit pas dans les parages avant de passer avec eux. Tout était beau, ils étaient passé comme des ombres. Le premier d’entre eux retira son haut, laissant voir un casque qui faisait la une depuis un moment déjà : ID. Le deuxième baissa la capuche aussi, les traits d’un clone de type « M » classique immergeant de l’ombre. Celui-ci, cependant, avait les yeux d’un bleu hypnotique, couleur plutôt rarissime, pratiquement surréelle. Un large bandage dépassant de sa nuque de chaque coté ainsi qu’aux mains, il devait s’être battu violemment il y a peu. Le clone en question adressa un simple sourire amicale à l’encontre de Lola, reconnaissant en elle une autre clone affranchit.

ID prit une pause décontracté et s’adressa à Rosamunde, sa visière fumée s’étant attardé sur Lola un instant avant.


-Tu veux de mon aide pour l’Orphelinat, Rosamunde Freudenthal? Je peux t’offrir. M ais j’aurais peut-être un service à te demander en retour, pour une fois, si tu l’acceptes.

-Quoi donc, ID? Répondit-elle, perplexe. Qu’est-ce que ID pouvait bien avoir de besoin?

-Mon ami ici présent aura besoin de repos dans les prochains jours, je ne pourrai m’offrir le luxe de le garder avec moi entièrement. De plus, si je m’absente, je ne lui ai pas encore trouvé un endroit pour se cacher. Je sais que tu n’aimes que des femmes habituellement, mais Mikael mérite de l’aide. Il a le cœur à la bonne place, il est protecteur aussi.

-Je le ferai, dans ce cas. Je ne peux pas te refuser une faveur si minime, non, pas après tout ce que tu fais.

Le délinquant notoire acquiesçant lentement, le marché semblait fait entre les deux. M-1012, pour sa part, regardait autour de lui de manière prudente. Le teint encore un peu pâle, il manquait peut-être d’un brin d’énergie ou d’air. Le faisant s’appuyer contre le mur, ID lui injecta une seringue prise dans un compartiment de sa jambe. Le clone était presque parfaitement sur pied, il lui fallait encore une heure ou deux.

-Si ta protégée pouvait mener Mikael au toit un moment, pendant que nous terminons l’entente, je serais reconnaissant. Il a subit des blessures grave hier, il lui faut des espaces ouverts.

Rosamunde se tourna vers Lola avec un regard interrogatif, cela la dérangeait-elle?
Revenir en haut
Daïa


Hors ligne





MessagePosté le: Mar 17 Juil 2012 - 20:51    Sujet du message: Appartement de Lola Répondre en citant

Lola s'était mise en retrait quand tout le monde était entré. Ses yeux s'étaient agrandis quand Id s'était découvert, et encore plus quand ce fut le tour au clone de se découvrir. Son voisin ne s'était donc pas trompé, pour une fois. La seule chose qui intriguait Lola, c'était les yeux bleus du clone qui, habituellement, étaient verts. Il devait être défectueux, vu qu'il fit tout de suite un sourire amical à Lola. Cette dernière avait un peu sursauté et avait sourit elle aussi, gênée. Elle le fût encore plus quand Id sembla la regarder. Et bien ! Elle baissa légèrement la tête. La discussion entre Rosa et Id ne la regardait pas.

Lola releva la tête quand, indirectement, Id lui demanda quelque chose. Elle jeta un coup d'oeil au clone qui était bien pâle.


-Très bien répondit-elle en hochant la tête.

Elle sourit à Mikael, un peu plus rassurée. Quand Rosa lui avait dit qu'elle voulait rencontrer quelqu'un, elle ne s'attendait pas du tout à Id, et encore moins à un clone qui semble affranchit. Le plus perturbant, c'est que son voisin lui avait donné une information comme celle-ci, peu avant. Cela ne la dérangeait pas du tout que Id l'éloigne. Au contraire. Ce dernier l'impressionnait quand même un peu.

Elle avança vers la porte, l'entrouvrit pour voir si il n'y avait personne avant de sortir avec le clone qui avait, entre-temps, remit sa capuche. Dans son immeuble, la discrétion était de prime. Certaines personnes croyaient dur comme du fer que l'Organisation allait les aider. D'autre, comme son voisin de palier, était pour les Rebelles, mais ne s'empêchait pas de raconter tous les ragots qu'ils avaient entendu. Elle se retourna vers le clone.


-Si on veut vraiment aller sur le toit, il va falloir monter des escaliers... est-ce que ça ira ?

Lola entendit alors des pas dans les escaliers. Elle eut un léger tic au sourcil. Elle paniquait légèrement. Qui donc pouvait remonter maintenant. Elle jeta un coup d'oeil en arrière

-Heu hum... on ne devrait pas rester là...
Revenir en haut
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mer 18 Juil 2012 - 02:16    Sujet du message: Appartement de Lola Répondre en citant

Sans rechigner, Lola accepta la requête d’ID. Pour le peu qu’il savait de la personne qui l’avait sauvé, même s’il avait conversé avec celle-ci pratiquement toute la nuit, il pouvait se douter qu’ID désirait parler de quelques détails à l’insu d’eux. Une bonne chose, s’il apprenait des initiatives dangereuses d’ID dans les prochains jours, il aurait toute la misère du monde à ne pas se pointer pour protéger le héros du peuple. Mikael sortie donc de la chambre en la compagnie de Lola, rabattant sa capuche sur sa tête : seul le bas de son visage était visible à autrui. Attentif à son environnement et à la jeune clone devant lui, ne tarda pas à répondre lorsqu’elle l’intima à presser le pas vers une autre location.

-Allons-y, dit-il poliment.

Engagement le chemin en premier, par réflexe protecteur, M-1012 monta les escaliers à bon rythme mais sans se presser. En temps normal, il aurait probablement pu monter le tout 3 par 3, mais modération était le maître mot de l’instant.

-Je me sens un peu léger, mais rien de bien critique, ça ira. Dans une heure ou deux, je serais fin prêt à reprendre l’action. Je crois qu’ID désirait que l’on s’absente pour discuter avec ta protectrice.

Arrivant sur un toit désert, le clone de type Mikael prit une grande respiration. Son regard azur se perdit dans l’immensité de la ville, encore étonné de celle-ci. Tout ce temps à être dominé, à voir sans regarder ou entendre sans réellement écouter, tout semblait si neuf, si frais. Même la laideur de ce titan d’asservissement était capable de refléter une certaine beauté dans cette vision neuve : Il avait retrouvé le pouvoir sur son initiative, le pouvoir de choisir, ressentir.

-Depuis combien de temps êtes-vous affranchit? Laissa-t-il tomber tout bas, ne voulant pas que ces mots tombent dans des oreilles mauvaises. Si la question n’est pas trop indiscrète, évidemment. Moi, je me suis réveillé hier de mon emprise. J’ai l’impression d’être née à nouveau tout en ayant toute une vie derrière moi.

Sa voix baissa en un murmure, probablement pour lui-même en songeant aux tâches sordide que le Gouvernement l'avait dominé à faire.

-Une vie lourde, un livre d'accomplissement très rouge, comme on dit…

Encore contemplatif quelques instant, il fini par se retourner vers Lola. De l’ombre de sa capuche, elle pouvait apercevoir l’éclat du regard bleu hypnotique l’observer.
Revenir en haut
Daïa


Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 19 Juil 2012 - 15:32    Sujet du message: Appartement de Lola Répondre en citant

Lola suivait le clone. Apparemment, il allait assez bien pour monter facilement des escaliers. Le bruit qu'elle avait entendu s'estompait petit à petit. Elle devait rêver, sûrement. Enfin, ils arrivèrent au toit. Lola soupira. La pression qu'elle avait eu en voyant Id était partie. Elle observait la rue quand le clone lui posa une étrange question. Elle le regarda comme si il venait d'une autre planète.

-Pardon ? lâcha-t-elle.Je ne crois pas vous suivre, là... Elle détourna le visage, légèrement perturbée Si vous voulez parler de la sensation que vous venez de décrire... Je ne me souviens plus trop, assez longtemps quand même... Elle le fixa alors non sans gêne. Elle n'avait jamais été forte pour cela.Pourquoi cette question ?

Le clone l'aura comprit, Lola ignorait qu'elle était une clone. Elle l'avait... oublié. Ce gros blanc qu'elle avait, elle en avait prit l'habitude et s'était persuadée qu'il ne valait mieux pas essayer de s'en souvenir. Mais la question du clone avait ravivée sa curiosité sur elle-même. Savait-il des choses sur elle ? Si oui, d'où les tenait-il, comment savait-il ? Pourtant, Lola ne disait rien et fixait le clone.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:58    Sujet du message: Appartement de Lola

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
© Design et Contexte général : Siana - crédits
Toutes reproductions (intégrales ou en partie) du contenu et du code sont interdites.