Imaginarium Index du Forum

La curiosité, un sale défaut !
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Jeu 12 Juil 2012 - 17:50    Sujet du message: La curiosité, un sale défaut ! Répondre en citant

Notre "poignée de bras" déclencha une réaction étrange autour de nous. Comme si nous venions de nous "connecter" et que cette connexion avait libéré une onde de choc. Les rebelles réagirent bizarrement à notre "poignée de bras". J'enfilai le trench coat un peu -beaucoup- sale. Je le considérai furtivement en tendant mes bras en avant. Je l'ajustai et retenus une réflexion concernant la propreté du vêtement, qui aurait pu être fort déplacée.

*Je me demande quand il a été lavé pour la dernière fois* me dis-je.

Puis, j'aidai un des rebelles à soutenir M-1012. Je l'avais enfin retrouvé, je ne comptais pas le lâcher d'une semelle, pas tant qu'il n'était pas en sécurité. Je fis passer un de ses bras autour de mon cou et le soutenus. Nous nous regardâmes et je lui souris chaleureusement. Malgré la situation, j'avais le sourire.

- Ma curiosité vient de me mettre dans une sacré situation,
lui dis-je en riant joyeusement.

Rire bien naïf, vu les dangers.

- Mais bon... les "frères" en valent la peine.

Je détachai mon regard du sien et fixai la rue, droit devant, à l'ouest. Tout le groupe prit cette direction, du moins, je suivais le groupe...

[Par conséquent : le groupe entier (rebelle + les deux Stricosus) se déplace de 3 cases vers l'ouest]

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 12 Juil 2012 - 17:50    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 12 Juil 2012 - 18:15    Sujet du message: La curiosité, un sale défaut ! Répondre en citant

Le déplacement du groupe se déroula bien, les rues encore vide. Vers l'est, encore aucune menace n'était visible à l'horizon ni bruit suspect dans les rues. Les clones devaient être en train de se position à des endroits stratégiques. De leur coté, les rebelles étaient prêt à tout bien qu'ils ignoraient ce qui se présentaient à eux. L'un d'eux dit:

-Je pourrais aller voir à l'avant, on avancerait plus vite, non? Même si on prend un temps de repos, on ferait bien le double de distance si on connait ce qui nous attend.

Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Jeu 12 Juil 2012 - 22:14    Sujet du message: La curiosité, un sale défaut ! Répondre en citant

Je dévisageai alors les rebelles un à un. Je repensai ensuite à ce qu'avait dit Nina. Que les gens de la "haute" ne savait pas tout ce qui se passait. Être aux côtés de ces personnes allaient pouvoir m'aider à en savoir plus. De toute façon, j'avais envie d'en savoir plus. Sur les gens de la "basse". Sur les rebelles. Sur mes deux "frères".

- Depuis combien de temps ce conflit dure-t-il réellement ? demandai-je à M-1012.

ID devait surement l'avoir mis au parfum.

- Je veux dire... depuis combien de temps les rebelles agissent-ils réellement ? Car la rébellion contre l'Organisation, cela fait un moment que cela dure, cela a presque toujours existé. Il n'y a qu'à nous voir nous... ou du moins, les Stricosus de notre passé... nos ancêtres...

Je baissai les yeux et regardai mes pieds, un peu honteux.

- Et dire que cela se passe peut-être depuis longtemps. Depuis plus longtemps que mes parents croyaient... et que je n'ai rien fais d'autre qu'espérer revoir un des miens, sans rien faire pour les retrouver...

*peut-être que ma vie tranquille me rend aveugle...* me dis-je.

J'embêtai M-1012 avec toutes ces questions. Il avait autre chose à penser. Alors je relevai les yeux et je le regardai. Son état était stationnaire, tout du moins, je l'espérai car son statut de clone changeait la donne. J'ignorais complètement comment il allait réagir à ses blessures. Un rebelle fit alors une remarque intéressante.

- Doubler la distance ? répétai-je en faisant les derniers mètres qui menaient au bout de la rue. Ce serait vraiment bien, il a besoin d'arriver au plus vite. Je vous laisse décider, après tout, je ne suis qu'un boulet de plus pour vous.

[Action : 1 Éclaireur va faire : 2 cases nord, 2 cases ouest, 1 cases sud, 1 case nord, 6 cases ouest]

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Ven 13 Juil 2012 - 05:13    Sujet du message: La curiosité, un sale défaut ! Répondre en citant

Appuyé d’un coté par Vaan, il lui était plus facile de s’exprimer ou de discuter avec lui à voix basse malgré la situation plutôt délicate.

-Quelques centaines d’années bien que je n’ai pas de souvenir très précis de mon premier corps. Seulement des fragments floues au fur et à mesure que le temps et la liberté d’esprit m’aide.

Ces premiers mots étaient relativement éloquents face à ce que Mikael considérait ou était. Au lieu de parler à la troisième personne de celui qui avait influencé son gène, il en parlait maintenant à la première personne.

-Ça l’a commencé avec nous, mais je vais préférer t’en parler en privée, si nous nous sortons de cette emmerde. Je ne serais pas si inquiet à propos de la situation si je ne partageais pas également les souvenirs de ma vie de Clone Dominé. Ils ne lâcheront pas, ils n’ont pas le choix, pas l’inhibition comme nous de se reposer…Non, ils pourraient bien travailler jusqu’à mort s’en suive. De plus, la personne qui pourra réellement t’en dire plus est ID, mais pour le moment, il en sureté entre les mains de celui qui se fait surnommer Ithaqua. Le groupe qui et venue descendre les clones pendant l’assaut de l’Orphelinat est celui d’Ithaqua. ID ne m’a rien dit de précis sur eux, je sais simplement qu’ils ont une dette morale, comme bien des gens, envers ID. Cependant, ils sont mieux organisés et mieux équipé que beaucoup d’autres aussi.

Parler lui demandait un effort et bien qu’il grimaçait de douleur de temps à autre, ces gênes l’aidaient énormément à tenir le coup.

Le pointillé jaune est le chemin fait par l'éclaireur histoire de bien le visualiser
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Ven 13 Juil 2012 - 12:00    Sujet du message: La curiosité, un sale défaut ! Répondre en citant

J'écoutai attentivement mon "frère". Quand il eut terminé, je restai silencieux quelques minutes. Je voyais bien qu'il ne pouvait pas se maintenir sur ses pieds et me parler en même temps. Cependant, les questions s'accumulaient dans mon esprit. Cela me démangeait.

L'éclaireur revint quand Mikael eut terminé ses révélations. Il nous informa qu'un clone était au deuxième croisement. Mais qu'il n'y avait personne à l'entrée du premier croisement ni au début de cette petite rue.

Un rebelle voulut nous entrainer dans cette rue mais je refusai.

- Nous ne sommes pas certain de ce qu'il y a au bout de cette ruelle. Il serait préférable d'aller y voir jusqu'au bout et un peu plus si possible, dis-je avec fermeté.Il est blessé, on ne prend pas de risque. Je l'ai perdu une fois. Pas deux.

Mais ce rebelle, qui voulait avancer, était vraiment têtu. Et moi, pauvre petit bourgeois qui débarquait dans leur manège, je n'avais pas eu le dernier mot. Et ils avancèrent donc. Ils étaient pressés. Le rebelle voulut me remplacer sous l'épaule de Mikael. il fut accueilli par mon plus beau regard de "sympathie".
Il me fixa, je le regardai toujours avec fermeté.


- Je ne bougerai pas, dis-je sèchement, en posant sur lui un regard déterminé et tout en tenant plus fermement le poignet du clone.

Le rebelle poursuivit un peu plus en avant, visiblement vexé.


- Id sait-il que j'existe ?
murmurai-je à l'oreille de Mikael.

Cette question me turlupinait depuis un moment.




[Action : Le groupe entier va faire : 2 cases au nord, 2 cases ouest, 2 cases sud = 6 cases en zone connue]

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Ven 13 Juil 2012 - 15:02    Sujet du message: La curiosité, un sale défaut ! Répondre en citant

S’engageant dans la ruelle, M-1012 marchait tant bien que mal avec les appuies, la fatigue se faisait ressentir de temps à autre, mais ils n’avaient pas trop le choix non plus : ils étaient comme dans une grande cage qui se referme doucement sur eux. Son comparse de la même descendance de lui, (si on pouvait dire que ses gênes qui avaient survécu le clonage agressif était une descendance) avait fermement tenu à continuer de lui prêter appuie. Ce genre d’obstination ramenait en lui un souvenir enfouie, lointain, un déjà-vu qu’il ne faisait que Ressentir. Les images et les détails précis coulaient dans son esprit comme du sable au fond s’une marre. La question de Vaan le ramena à la réalité, peut-être divaguait-il un peu à cause du manque de sang et la fatigue.

-Oui, ID sait qui tu es et t’observe de loin. J’imagine qu’il viendra un moment où ID te tendra la main et ce sera un choix à prendre, un non-retour. Le temps a bien passé, comme tu le dis, nous ne pouvons plus savoir qui a gardé dans le cœur la cause après toutes ces générations. Il faut être prudent. Mais ces gens, les générations opprimées, regarde leur nouvel espoir. ID ramène ce que nous avions construit jadis: l’espérance. L’aspiration à se libérer, que tout ça en finisse pour de bon. C’est pourquoi nous sommes aidé en ce moment, ils n’ont pas nos gênes, Vaan, mais ils ont dans le cœur ce que nous avions : le désir de les vaincre. Tant de choses m'échappent cependant, je ne suis pas en mesure de tout t'expliquer et certaines choses ne sont pas bonne à être dite dans les rues.

Le regard du clone brillait avec un certain éclat patriotique, un vieux feu qui dormait sous la cendre et qui se réveille momentanément. Il eu ensuite un tique de douleur à l’abdomen qui comprima son expression pour la faire disparaître. Peut-être que lui donner quelques soins pendant la prochaine étape d’éclaireur ne pouvait pas lui faire de mal.

Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Ven 13 Juil 2012 - 16:27    Sujet du message: La curiosité, un sale défaut ! Répondre en citant

Je souris aux paroles de Mikael. J'étais heureux. ID ne m'ignorait pas.

- Je l'attendrai, promis-je à Mikael. Cela fait des générations que les Adiel attendent ça. Depuis quelques générations, après un moment à désespérer, à croire que tout était fini pour les Stricosus, les Adiel ont commencé à former leur descendance à préparer la nouvelle génération. Mon grand-père a éduqué mon père pour pouvoir faire revenir l'espérance si les nôtres se retrouvaient enfin. Il a fait de même avec moi. Malheureusement, il est mort avant de m'avoir tout transmis. Alors pendant 20 ans, j'ai pensé ne servir à rien d'autre qu'à transmettre le peu de savoir qui m'a été donné. Je n'aurai jamais cru que j'allais peut-être être cette génération...

Je me tus et préférai garder le reste pour moi. Après tout, les rebelles n'avaient pas à savoir que j'avais en ma possession, certain document que je tenais de mes ancêtres, dont l'un avait contribué à construire notre "repaire" dans la ville. Et Mikael originel n'était peut-être pas tout à fait de retour dans l'esprit du clone pour savoir tout cela.

Je fus sortis de mes pensées par un très léger tremblement de Mikael. Je le retenus comme je pus quand sa pointe de douleur monta.

Quand nous furent au milieu de la ruelle, je dis brusquement :


- Stop !

Les rebelles, étonnés, s'arrêtèrent et se tournèrent vers moi.

- Nous devons faire une petite pause, ajoutai-je en regardant Mikael, dont le corps s'était de nouveau détendu. Ce serait bien si quelqu'un pouvait en profiter pour voir si le bout de la ruelle est libre...

Les rebelles hésitèrent.

- C'était pas juste une suggestion, conclus-je en fronçant les sourcils.

Les rebelles se regardèrent avec étonnement. Le petit bourgeois se mettait à donner des ordres déguisés ? Que fallait-il faire ? L'écouter car il était du côté de "Belle Gueule" ? Ou simplement car ils ne savaient pas comment réagir face à ce type qui pouvait donner le frisson rien qu'en serrant une main à Mikael ?

Quoi qu'il en fusse, un rebelle obtempéra et s'élança au bout de la ruelle. Le temps n'était pas à la réflexion mais à l'action.


[Action : éclaireur = 5 cases sud, 2 cases est, 5 cases ouest]

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Ven 13 Juil 2012 - 18:38    Sujet du message: La curiosité, un sale défaut ! Répondre en citant

Evan, le chef du groupuscule rebelle, se retourna vers ses hommes un instant pendant la pause.

-Monsieur Propre semble s’y connaître pour les soins, laissez-lui son truc et contentez-vous de cogner fort si les clones arrivent ou de les attirer au loin.

Le jeune homme en question croisa les bras et jaugea M-1012 ainsi que Vaan.

-Restez alerte les filles, le pire est à venir, je sens l’odeur de désinfectant des armures clones, le district se fait envahir.

Après qu’Evan se soit un peu éloigné, laissant M-1012 et Vaan à leur affaire, le clone affranchit reprit.

-Peut-être seras-tu étonné de savoir que certains ont même changé le fusil d’épaule. Cependant, leur savoir s’est perdu dans leur famille. Orphelin, individu en détresse. Certains même ont été capturés pendant qu’ils étaient enfant pour servir de matériel Mutant. Oui, Vaan, nous ne sommes pas différents du reste pour l’Organisation. Un humain reste un gibier, un outil, du matériel vivant pour eux comme tout être en cette ville. Peut-être un jour nous aurons la déplaisante expérience de trouver l’un des notre dans les yeux d’un monstre qui n’a plus sa pensée. Ceux… qui rampe en bas… J’en ai tant combattu lorsque j’étais dominé, le souvenir de leur transfiguration, déformation, je dois l’avouer, me poursuit la nuit. Ça ne serait pas impossible qu’une part de notre descendance aie atteint même ces émisphères sordide de l’humanité. Le plus grand cadeau que nous pouvons leur faire, pour ceux qui ne méritent même plus le nom d’humain, que des bêtes agressives sans intelligence morale, c’est d’achever leur souffrance. Si nous trouvons un jour un mutant doté d’intelligence qui porte notre cadeau génétique, il faudra l’accueillir comme un frère. C’est ce qu’Elle aurait voulue. Je ne me souviens plus ce qui a fait que nous puissions nous retrouver ainsi, ce bagage génétique qui survie les siècles… Mais je crois que c’est Elle qui l’a fabriqué. J’en suis pratiquement certain bien que ça reste d’avantage une intuition qu’un souvenir précis. La technologie dont je suis faite a été inventée par elle, abusé par l’Organisation. Les clones ne sont pas une atrocité, ils le sont devenu sous la main de l'Organisation.

À ces mots, sa voix s’était presque éteinte en l’évoquant, celle qui hante. L’adoration était palpable mais pas uniquement comme on adore un chef ou un modèle, il y avait autre chose, de plus fort, un peu comme on aime une mère modèle ou admire une sainte pour la qualité de son âme.

Pendant ce temps, un des éclaireurs disponible qui était avec le groupe regarda un de ses moniteurs et s'exclama:

-On dirait bien qu'un groupe de clone se déplace pour patrouiller, on va se faire pousser dans le derrière si on ne joue pas finement les gars.

Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Ven 13 Juil 2012 - 19:06    Sujet du message: La curiosité, un sale défaut ! Répondre en citant

Je souris quand il me parla d'Elle.

- Oui, cela ne peut être que son œuvre,
dit-je. Je l'admire énormément, elle est une véritable étoile du berger pour moi... pour nous. Je la considère un peu comme une mère, et l'aime comme telle, même si je ne sais d'elle que ce qu'on m'a raconté. Ma mère me narrait son histoire pour dormir le soir. Il m'arrive de rêver d'Elle... ou du moins du visage qu'elle a sur la seule photo que j'ai pu voir. Je la vois dans des souvenirs d'enfances, mais à la place de ma propre mère. C'est... effrayant, elle devient presque une obsession. Limite si je n'espère pas faire un rêve relatant un souvenir d'enfance, rien que pour la voir,ajoutai-je en riant.

Nous furent tiré de notre conversation par les rebelles.


- En effet, les soins, c'est mon domaine... on a ça dans le sang, chez les Adiel,
déclarai-je en lançant un clin d’œil à Mikael.

Puis l'annonce de l'éclaireur fit réagir le groupe.


- Quelle poisse, grognai-je en entendant parler des clones de l'Organisation.

Le groupe se hâta. Moi, j'empoignai encore plus fermement Mikael. Du côté où je le portai, je le soulevai tellement que son pied touchait à peine le sol.


[action = le groupe descend de 5 cases au sud et tourne d'une case à l'ouest]

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Ven 13 Juil 2012 - 21:17    Sujet du message: La curiosité, un sale défaut ! Répondre en citant

Pressé par l’avancé d’un groupe clone, les rebelles accompagné des deux Stricosus se mirent en marche sans tardé. Essouflé par l’effort mais encore de ce monde, Mikael approuva un peu du chef aux mots de Vaan.

-Nous c’étais le génie mécanique ou technologique, je crois, mais ça ne me revient pas encore tout à fait. Hfff hfff je crois que je vais me concentrer un moment sur ma respiration.

Les yeux à demi fermé, le clone semblait mettre tout son effort du moment pour faire cette avancée express.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:18    Sujet du message: La curiosité, un sale défaut !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 2 sur 6

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
© Design et Contexte général : Siana - crédits
Toutes reproductions (intégrales ou en partie) du contenu et du code sont interdites.