Imaginarium Index du Forum

Grattons le sol, à la recherche des derniers morts...
Aller à la page: <  1, 2
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mer 27 Juin 2012 - 07:44    Sujet du message: Grattons le sol, à la recherche des derniers morts... Répondre en citant

Je l'écoutais attentivement. Buvais chacune de ses paroles.

*Les éduquer pour obéir aux ordres alors qu'ils leur implantent une puce pour les contrôler ? contradictoire tout ça* songeai-je.

Puis, le clone parla de Mikael. Ou du moins, disait le peu qu'il savait de lui. L'Organisation utiliserait donc des composants congelés, qui dateraient de longtemps ?


*Longtemps... mais longtemps comment ? mois ? années ? décennies ?....... siècles ?* me demandai-je.*probablement siècles ou décennies, pour que les clones aient la possibilité d'avoir mes yeux*

L'arrivée de Marshall me fit sursauter. Toujours à genoux près du clone, je détourna mon regard de l'être agonisant et l'orienta vers mon coéquipier.

- Il est vivant  ! m'exclamai-je d'étonnement. Il dois pas être si défectueux que ça... Tu crois que c'est une bourdes ? On fait quoi ? Parce que des bourdes... ils n'en font jamais...

Marshall parla d'étoile. Je ne put retenir un sourire. Oui... les êtres comme lui et moi, nous avions une bonne étoile. Enfin... plus comme moi que comme lui, puisqu'il était un clone, et sur le point de mourir d'ailleurs !

- Il est vivant ? répéta Marshall en s’accroupissant à mes côtés.

Subitement, le "vide" devint de nouveau vide.


- Il l'était, dis-je finalement.

Je me retournai de nouveau vers le clone aux yeux bleus et j'eus confirmation de ce que j'avançais. Je les vis toujours, ces yeux bleus azur. Mais la lueur qui les animaient avait disparu. Je ne me trompais pas. Il venait de rendre l'âme, enfin... si il en avait une. Disons plutôt son dernier souffle.

Décidément, ce "vide" ne faisait jamais d'erreur." Plein" quand l'un des miens vit près de moi, "creux" quand celui-ci meurt. Marshall fit le tour du clone et observa sa plaie.


- Pas beau tout ça... Hé Bro...  Aller, relève-toi, on file. Il n'y a plus rien de vivant ici, donc notre place n'est plus là. En revenant te chercher, j'ai reçu un appel du central. Il n'y a plus rien dans ce niveau.

Je me relevai lentement tout en fixant ses yeux bleus. Je voulus me baisser pour lui fermer les paupières, mais Marshall n'aurait pas compris ce geste de respect pour un clone. Alors je m'abstins. Il valait mieux ne pas inquiéter davantage mon ami. Le coup du badge de la fille passait encore, mais mon attention pour un clone allait faire limite.

- J'ai vraiment besoin de repos...
lâchai-je.

- De repos ? Tu ne dors pas assez bien dans ta résidence clinquante et sécurisée du niveau 6 ? me demanda-t-il en raillant. C'est pas toi qui m'a dit "c'est le calme assuré ! c'est le prix à payer pour dormir correctement, sans bruit, ni insécurité".

- C'est pas la résidence le problème, c'est moi. Je suis sur les rotules.

- On l'est tous, acquiesça Marshall. Heureusement que tout ce surplus de travail se termine ce soir !

Et l'air heureux, Marshall regagna le camion.

*mouais... c'est pas les jours de repos le problème.... c'est ELLE*

Je rejoignis Marshall et monta à ma place.

- On n'attend pas les derniers camions de la morgue avant de partir ? ou est-ce qu'on a été appelé ailleurs ?

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 27 Juin 2012 - 07:44    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mer 27 Juin 2012 - 11:14    Sujet du message: Grattons le sol, à la recherche des derniers morts... Répondre en citant

M-1021 avait effectivement rendu l’âme et bien qu’il avait en lui cette force combattive hors du commun digne de son ancêtre, la discussion sans premier soin, sans stopper l’hémorragie avait duré trop longtemps pour qu’il l’endosse. Un grondement de moto résonnait au loin sans pour autant que qui que ce soit y porte attention.

À bord du camion, Marshall activa celui-ci sans partir, son ami avait raison, il fallait attendre la morgue.

-Oui, on va attendre ici un moment, si on n’attend pas, ils vont nous reprocher d’avoir laissé les cadavres seuls et on sait tous qu’ils risqueraient de se faire voler, bien entendu. Tout le monde rêve d’une clone empaillé à la maison, c’est classique.

Plissant le nez à ces mots, trouvant toujours stupide de surveiller les cadavres, Marshall s’appuya le coude contre le rebord de la fenêtre. Quand tout à coup….

-BORDEL! S’écria Marshall en voyant une moto surgir comme une bête féroce de là ruelle où ils étaient il y a peu.

L’impression de « vide » de Vaan fût probablement bouleversée par la nouvelle présence, bien que l’impression ait de quoi de… un petit quelque chose de différent que l’habitude. Sur le dos du bolide, ID, héros du peuple et Hacker de génie, ses faisait la malle avec le corps d’un clone emballé dans une couverture bien serré. La blessure sur la nuque ne mentit pas sur l’identité du dit clone alors que le révolutionnaire prit une rue trop étroite pour l’ambulance et disparu comme il était venu.

-T’as vue!? C’était lui! Je ne l’avais jamais vue d’aussi proche! Moi qui disais que personne ne volait jamais les corps des clones, j’ai l’air d’un con là! Mais qu’est-ce qu’il fiche??? Tu penses qu’il trafique quoi?

Les interrogations de Marshall, aussi excité qu’un enfant devant son super héros, se turent à l’arriver du camion de morgue. Soudainement d’une calme complet, il laissa tomber.

-Bah… pas besoin de le mentionner, sinon on va se prendre un savon, d’accord?

Que ce soit la peur ou le fait que Marshall se relève être du coté d’ID, c’était à déterminer, mais il était vrai que cet incident, bien que surprenant, n’était pas obligé d’être rapporté s’ils ne voulaient pas être puni. Marshall indiqua d’un signe de main où se trouvait les cadavres puis remonter pour se mettre en route vers l’hôpital.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mer 27 Juin 2012 - 11:52    Sujet du message: Grattons le sol, à la recherche des derniers morts... Répondre en citant

J'avais regardé ID passer, sans bouger. Le "vide" se réveillait à nouveau. Et dire qu'en 30 ans, il ne m'avait titillé qu'une fois. Et là, deux fois en une journée. Chapeau !
Mais cette fois-ci, c'était différent. En plus de la sensation de remplissage, j'avais envie de vomir, mon cœur s’accélérait, et je n'avais qu'un besoin : sauter hors du camion pour courir après la moto.
Je me devais de résister. Alors je restais figé sur mon siège, la tête haute pour fixer un point au loin; un point éloigné de ID. Le gadget suspendu au rétroviseur intérieur fit l'affaire.



- Vaan ? hé ho ! Bro ?!

Marshall me donna un léger coup de poings dans l'épaule.

- Hé ! protestai-je.

- La vache, t'es pâle...

La tête me tournait. Les gars de la morgue avait besoin d'aide. Marshall quitta le véhicule le premier. Moi, avec lenteur, j'ouvris la portière. Au premier pied au sol, je rendis mon déjeuner. La sensation provoquée par ID fut trop forte, le haut-le-cœur venait de gagner. Les gars de la morgue me sommèrent de rester dans le véhicule. Marshall était inquiet, je le voyais bien. Moi, tout ce que je voyais, c'était le "vide", qui se creusait de nouveau. ID devait être loin maintenant...

*j'y comprends plus rien... un clone et ensuite ID ?*

Les collègues firent le travail sans moi. Et quand vint l'heure de remonter en voiture, Marshall déclara qu'il allait parler de ce malaise au central. J'allais être mis sur la touche pour le reste de la journée voire jusqu'au lendemain soir. Tant mieux. Moi, j'allais avoir du repos !

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:21    Sujet du message: Grattons le sol, à la recherche des derniers morts...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
© Design et Contexte général : Siana - crédits
Toutes reproductions (intégrales ou en partie) du contenu et du code sont interdites.