Imaginarium Index du Forum

Chez Vaan Adiel
Aller à la page: <  1, 2, 36, 7, 812, 13, 14  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mar 11 Sep 2012 - 16:38    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Indécis, il ne savait pas trop non-plu combien de temps ça prendrait. Le livre ne disait rien de plus sur les mastics à appliquer sur les plantes ou les arbres, pas de donné réelle pour le jardinage, du moins, pas celui-là

-Je ne sais pas, le livre ne me dit rien en particulier, je crois qu’ils le laissent là et le vérifie régulièrement. Malheureusement, Perséphone ne peut pas garder indéfiniment un mastic sur elle, peut-être pourrions-nous nous baser sur la durée de guérisons d’un humain? Comme un pansement normal mais pour une personne?

Suite à ces explications, il prit en main la carte dressé par Roxanne et l’assimila. Voilà que le temps avançait et bientôt il leur fausserait compagnie pour aller faire sa sombre besogne puis revenir. Il leva finalement les yeux vers eux, le regard plutôt préoccupé malgré tout et continua.

-ID pourra jeter un coup d’oeil éventuellement, peut-être que ce serait une idée.

Et voilà, c’était dis. On parlait du loup lui-même. Roxanne allait peut-être rencontré plus vite qu’elle ne le croyait “le” criminel le plus énigmatique que Metropolis ai porté. Après son bras droit, aka le clone à la tête brûlé, voici le grand chef.

-Je vais y aller, je reviens dans un moment. Peut-être au petit matin, tout dépendant comment les choses se présente et surtout ne pas ramener la police ici. Dans l’idéal, je ne serai parti que quelques heures, je ne resterai pas pendant tout le vol, je prends l’eau et je pars, en gros. Le reste ferons ce qu’ils veulent et s’occuperont du saccage s’il y a en à avoir. Bonne chance avec Perséphone, à toute à l’heure.

Collant son combiné à l’oreille, il sortit après les avoirs salué de la main, discutant de sortie de bar avec une tonne de double sens que Roxanne et Vaan pouvait déduire.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 11 Sep 2012 - 16:38    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mar 11 Sep 2012 - 17:16    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Jack avait à peine prononcé le nom pseudonyme d'Intoccabile que Roxanne semblait sauter sur place, prête à cracher toutes ses questions. Et voila que Jack partait, me laissant avec elle. Je lui répondis d'un signe de main et à peine la porte fut-elle claquée que Roxanne sauta sur l'occasion pour m'assaillir de question.

- ID ! s'exclama-t-elle. Tu es avec ID et non avec les rebelles ! Tu es un... un... un rebelle de première classe !

- Oui, je suis avec ID, répondis-je tout en soignant Perséphone. Et ne cris pas trop, pense à cette pauvre Perséphone.

Roxanne fit un signe de tête et continua :

- Mais pourquoi ? Non... comment ? Si pourquoi !?

Son agitation me faisait sourire.

- ID est de ma famille. Et on aide sa famille quand celle-ci est une bonne famille. Et je le suis pour aider à mettre fin au règne du Président. Pour que chacun retrouve sa liberté. Pour que chacun soit considéré comme un humain, même ceux qui au premier abord, peuvent ne pas en être.

Ce n'était pas tout à fait la vérité concernant la famille. Mais après tout, les Stricosus était une grande famille. Particulière, certes. Mais une famille quand même. Je me disais que reprendre les termes de Roxanne allait mieux l'aider à assimiler le pourquoi.

- Quant au comment... et bien tu le vois par toi-même. J'aide en soignant. Je suis le médecin. Mais tu connais déjà un membre de ma petite famille. Je me trompe ?

- Oui tu te trompes, s'empressa de répondre Roxanne et en essayant d'éviter mon regard.

- A vraiment ? Et le monsieur muscle, qui a les mêmes yeux que moi et qui sert de messager, que tu as recueilli la nuit dernière après avoir tenté de le tuer ? Même si je doute qu'il n'ait eu la moindre sensation de danger chez lui ! Peut-être de la peur...

Roxanne ne disait rien.

- Michellotto, cela ne te dit rien ?
insistai-je.

- Je sais pas, mentit-elle.

- Oh mais moi je sais ! Tu as essayé de rattraper ce monsieur muscle, tu l'as poursuivi avec ton arme, puis je ne sais comment, il s'est retrouvé chez toi. Il y avait son sang chez toi.

- Tu ne peux pas savoir tu n'as rien vu chez moi !
répliqua-t-elle.

- Pas besoin de voir, je le savais, c'est tout.

Le stimuli m'avait bien renseigné.

- J'ai fais une promesse et j'ai déjà brisé cette promesse. Je veux pas faire plus de bêtise,
marmonna-t-elle.

- Tu as promis quoi à Mich ? De m'empêcher de tout deviner ? C'est raté !

- Je lui ai promis de ne pas lui dire qu'il était chez moi et je l'ai déçu ! De ne pas lui dire qu'il m'a tout...

- Tout quoi ? Déçu ? Tu sembles bien l'apprécié... notre ami commun... au point d'être embêtée te sentir mal ! Bha, rassure-toi, il ne t'en tiendra pas rigueur si je le lui fais comprendre. De toute façon, je m'en doutais.

- Comment ?

- Je ne te le dirai pas. Ce n'est pas à moi de décider de cette réponse. Il y a des choses qu'il faut que tu assimiles avant d'en savoir d'autre. Comme par exemple, que je ne prends pas les décisions et je ne peux pas décider de ce qui doit être révélé. Ensuite, que le Président que tu chéries tant n'est pas...

- Chérissais,
rectifia-t-elle. Il ment. Il torture des gens. J'ai vu les tortures. Michellotto m'a juste ouvert les yeux sur une chose que je ne voulais pas voir. Il m'a écouté, prêté un peu d'attention.

- Il est bien plus humain que des humains nés normalement, dis-je en lui souriant. Et je suis content de voir que tu as enfin commencé à tisser un vrai lien d'amitié. Et pas un semblant d'amitié comme avec l'autre folle de Amy !

- Mais j'ai déjà un vrai lien avec toi idiot ! Tu te souviens de la femme qui avait caché un mutant chez elle ? Moi je te cacherai toi et Michellotto s'il le faut ! Et même Perséphone.

- Et pourquoi pas ID tant que tu y es ?

- Mais oui !
s'exclama-t-elle avec une conviction sans faille. ID aussi ! ne comprends-tu donc pas que je ne compte pas aller contre ce que tu fais !

Elle n'avait pas conscience de ce qu'elle disait. Je ne voyais pas ce qui la motivait tant à être empressée à ce point de tout savoir.

- Pourquoi tant de changement depuis peu ? D'abord tu te révèles enfin telle que tu es, ensuite tu décides de t'embarquer dans la rébellion... pourquoi ?

- Pour deux raisons. D'abord parce que depuis que j'ai pris cette décision, d'être moi, je me sens bien. Et ensuite...


Elle me fixait avec de grands yeux. Elle refusa de me répondre en totalité, prétextant que c'était pas à elle de le dire mais à moi de le deviner.

- Ensuite je suis pas prête à te le dire. Moi aussi j'ai droit à un droit de véto dans mes réponses. Et je compte plutôt te le faire comprendre. Mais pour ça, va falloir que tu t'habitues à ma décision de suivre ta voie.

Et là, nous cessions de parler. Perséphone revenait au centre de notre attention.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mar 11 Sep 2012 - 17:46    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Jour 4
Passé Minuit
 


Le soirée passa jusqu’à la fin de la nuit. Minuit passé, de petits cognement retentirent à la porte. Perséphone gisait depuis environ deux heures dans un état des plus critique. Le manque d’eau était pressant, sa tension artérielle avait dangereusement baissé et la surface de sa peau semblait s’être un peu asséché. Son rythme cardiaque lui, bien que faible, battait à la chamade comme un petit animal qui semble se débattre contre une force supérieure à la sienne. Lorsque la porte ouvrit, un Jack à l’oeil au beurre noir apparût. Derrière lui se tenait une autre personne encapuchonné dont l’odeur végétale lui collait également à la peau. Une paire de yeux jaune inhumain luisaient dans l’ombre de la capuche bien que le visage n’était pas visible distinctement. Jack s’approcha un peu de Vaan, lui tendant l’énorme sac contenant une douzaine de bouteille d’eau pure, une quantité largement suffisante. À ce geste, il chuchota à l’oreille de Vaan.

-C’est Eagle, il voulait la voir juste un petit peu. Si ça ne dérange pas, il panique vaguement, il exige de voir Perséphone. Je l’ai calmé a mon mieux, mais je crois que ce serait cruel de lui refuser ça. Il a déja pris beaucoup de risque en me suivant jusqu’ici. Juste lui tenir la main un moment, et il promet de repartir.

Il omit de dire que ses blessures au visage était de la part de l’homme aigle qui, en premier lieu, s’était fait refuser l’accès à Perséphone. Bon, ce n’était qu’un détail après tout. De son coté, Eagle ou plutôt ces yeux jaune et fauve qui fixaient l’urgentiste intensément, ne broncha pas une seule miette, ne clignant même pas des yeux.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mar 11 Sep 2012 - 17:55    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

- Ne faites pas de bruit, Roxanne dort sur le canapé. Et Perséphone a besoin de calme.

J'ouvris ma porte plus grand pour laisser entrer les deux hommes. Puis je refermai aussitôt. Et en effet, ils purent voir que, enroulée dans une couverture, Roxanne dormait sur le canapé déplié. Pas d'un sommeil des plus calmes car elle se tournait et retournait. Elle venait pourtant de s'endormir. Normal que son sommeil fut agité, avec ce qu'elle venait de vivre.

- La présence de son ami ne pourra que l'aider à aller mieux. Entrez Eagle. Elle se trouve dans ma chambre. Si vous le souhaitez, vous pourriez m'aider à lui donner l'eau, ce serait bien pour elle.

Puis je m'adressai à Jack :

- Venez que je soigne vos blessures. Et vous allez me dire si ça a fonctionné. Roxanne sera heureuse de savoir qu'elle a été utile en vous donnant le tuyaux de l'eau.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mar 11 Sep 2012 - 18:06    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

À cette invitation, Eagle aquiesça silencieusement de la tête pour rentrer, de là, il observa un moment Roxanne et ses alentours, sur ses gardes un peu puis vit la porte. Sans hésiter, il traversa l’endroit en quelques pas léger, silencieux, agile. Son but était clair: Perséphone. Arrivé dans la pièce où la femme plante se reposait, il retira sa capuche, découvrant ce visage grave orné d’yeux hors du règne humain. Son expression devînt douloureuse en voyant la prunelle de ses yeux dans un tel état et il se précipita presque pour prendre sa main, rongé de culpabilité. S’il avait trouvé celle-ci à temps dans les débris! Ah! Elle n’en serait pas là, allait-elle mourrir? Non, il ne le fallait pas. Pressant une main dans la sienne, il la lova à son visage avec une larme amer. Un mutant ne peut pas se qualifier d’avoir beaucoup d’être précieux dans sa vie si ce n’est son clan. Perséphone n’était pas simplement une membre de son clan, Persépone était sa vie et toute sa joie de vivre. La vie n’avait pas le droit de lui faire autant de mal.

De son coté, Jack suivit Vaan et lui fit signe de la main de laisser un peu de temps à Eagle, sur le coup, pour le laisser décompresser.


-Attendons qu’il relève la tête, il est en train de s’appaiser lui-même, dit-il en voyant du coin de l’oeil le Eagle en question tenir à deux mains la main molasse de Perséphone, son visage sauvage rivé contre les doigts fins et innanimé.

Sans se faire prié, il s’assit, laissant Vaan lui soigner quelques coupures, voir pseudo griffure au visage doublé de bleu.

Le recueillement d’Eagle ne fut pas très long, l’empressement du moment était de toute manière évident. Reposant la main, il se leva vivement pour aller à l’encontre des hommes. Avant même qu’il arrive à eux, Jack pointa de manière impérative le sac qui contenait de l’eau. Aucun mot ne fut échangé, que des regars qui se pèsent, se juge, s’observe. Eagle semblait beaucoup plus impulsif et animal que son amie qui, en soit, s’avérait un monticule d’humanité, de douceur et de compréhension. Le mutant prit une bouteille et retourna immédiatement auprès de Perséphone pour la soulever, très, très lentement afin de l’appuyer sur son épaule et la faire boire avec une patience inouïe. À croire que, la patience d’Eagle était sélective.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mar 11 Sep 2012 - 18:17    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Je m'occupais de Jack. Eagle se chargeait de Perséphone. En le voyant la faire boire, je sus que je pouvais prendre mon temps avec Jack. Qu'elle ne craignait rien avec Eagle. Qu'il était même d'une délicatesse inouïe.

- Je reviens, dis-je à Jack.

Je me dirigeai dans ma chambre. Et sans attendre un regard de Eagle, je déclarai :


- Si cela ne vous dérange pas, je vais vous laisser la faire boire. Vous n'avez pas besoin de moi mais elle, elle a besoin de vous. Donc... je vais m'occuper de Jack et de Roxanne. Je vous laisse Perséphone le temps qu'il vous faudra pour la faire boire et la rassurer. Si vous avez besoin de quelque chose, je suis à côté. Et ma cuisine est au fond, de l'autre côté du salon. Si vous avez envie de manger quelque chose, servez-vous.


J'espérai mettre Eagle dans une situation de confiance. Ou au moins le calmer un peu. Puis je retournai de l'autre côté. J'allai en cuisine pour mettre la cafetière en marche. Je tournai au café pour rester éveillé. Ensuite, retour auprès de Jack, après avoir jeter un œil à Roxanne et ses sursauts.


- Dites-moi qu'elle n'aura pas besoin d'aller travailler demain matin et au moins quelques jours, quémandai-je à Jack. Le casse a été un succès à en croire les bouteilles.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mar 11 Sep 2012 - 18:30    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Jack avait levé les yeux un peu vers lui, avec ce regard incertain d’un animal qui se questionne sur la nature d’une chose: danger ou ami? Son regard jaune cligna un peu puis il asquiesca de nouveau. Ce n’était pas le type le plus loquace, mais au moins il savait ce qu’il faisait semble-t-il. Perséphone continua à être soigné sous sa garde, reprenant peu à peu le volume d’eau qui lui manquait. De temps à autre, il donnait une pause à celle-ci, lui caressant les cheveux et la berçant contre lui en silence. La femme plante semblait enfouie dans son abîme pour le moment, il lui fallait un peu plus que ça pour refaire surface mais surtout, du temps.
De son coté, Jack, fatigué, aquiesca à la réponse de Vaan.


-Je ne suis pas resté tout au long, mais elle ne pourra pas travailler avant un moment. J’ai sélectionné avec minutie quelques éléments que j’ai connaissance mais qui ne sont pas de mon groupe, ils sont le genre à faire la casse et la casse pas à moitié. Je leur ai interdit de mettre le feu cependant, ils auraient pu le faire, ils sont assez crinqué pour ça. Bref, elle aura congé demain et quelques jours ensuite au moins, j’en suis certain.

Grimaçant de temps à autre quand Vaan désinfectait ou soignait, Jack parru relativement fatigué.

-Lorsque tu auras fini, je vais redescendre le plus vite possible, les enfants doivent s’inquiéter. Je ferai sortir Eagle avant de partir, si tu le veux, ce sera peut-être préférable. Négocier avec lui est plutôt ardu. Si tu crois sa présence positive, je peux partir sans le ramener, c'est à ta guise.

Ça sonnait un peu comme un père de famille, à savoir qu’ils étaient tous adoptif et un peu trop vieux pour être les siens! Quand même, il ne voulait pas que ses protégés se morfondent sans leur chef à l’appel.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mar 11 Sep 2012 - 19:27    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Je fus soulagé de savoir que Roxanne n'allait pas devoir sortir toute la matinée et qu'il allait y avoir au moins une paire d'yeux sur Perséphone. Puis, quand Jack me parla de Eagle et de savoir s'il devait rester ou non, une idée me vint.

- Je pense que je vais voir ça directement avec lui.

Je ne savais pas comment pouvait réagir Eagle mais je partais du principe que j'avais un avantage génétique que Jack n'avait pas. Un avantage qui imposait généralement le respect des plus rebelles les plus indomptables, ou méfiant, comme ceux rencontrés à l'orphelinat.

- Je vais aller le voir de suite. Il est auprès de Perséphone, alors je pense que c'est le moment idéal.

Je posais le dernier pansement et quittai le salon, laissant Jack et Roxanne qui dormait encore, mais plutôt d'un œil. J'entrai dans la chambre et m'assis sur le bord du lit. J'observai Eagle.

- Je me sens presque inutile en vous voyant la faire boire, lui dis-je en souriant. Je vous demanderai juste une chose quand vous la soutenez. C'est de faire attention au plâtre qui recouvre ses plaies. Il ne faudrait pas faire tomber ce précieux mélange. Roxanne a pris le risque de sortir pour en acheter. En parlant de Roxanne, je vous demanderai qu'une chose, c'est d'être patient avec elle. Elle entre tout juste dans le mouvement. Elle a très bien accepté Michellotto et Perséphone. Mais vous voir peut faire beaucoup en si peu de temps. Alors demain matin, lorsqu'elle sera réveillée et si je suis parti avant son réveil, j'aimerai que vous soyez à son écoute. Elle jacasse tout le temps. Ho et, elle sait que Perséphone a une âme protectrice qui veille sur elle, et que cet ange gardien répond au nom d'Eagle. Alors présentez-vous avant qu'elle ne vous saute dessous pour être auprès de notre malade. Roxanne semble prendre sa mission de garde malade très à coeur.

Je me levai du lit après ma longue tirade et ajoutai :

- Si je vous dis cela, c'est parce que je vous autorise à rester ici jusqu'à ce que Perséphone soit en état de repartir auprès des siens. Néanmoins, j'attends de vous un respect des règles de ma maison et de toutes personnes s'y trouvant. Vous êtes ici chez vous. Mais mon travail de médecin pour notre hacker préféré passe avant tout. Et Perséphone est ma patiente. Si je dis qu'il faut lui faire quelque chose, j'attends de vous votre soutien et non votre refus. Si cela ne vous convient pas, je ne pourrai vous laisser ici durant les jours à venir. Si vous êtes d'accord, il vous suffira de me le dire. Je serai de l'autre côté.


J'abandonnai Eagle, surement interloqué par mon intervention. Puis je retournai au salon et m'assis sur la chaise à côté de celle de Jack.

- Un café avant de partir ? Cela laissera le temps à Eagle de réfléchir.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mar 11 Sep 2012 - 19:43    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Les yeux jaunes le fixèrent longuement alors qu’il déballait sa tirade. Eagle ne sourcillait pas, ni ne souriait, à vrai dire un sourire de sa part semblait plus ou moins une chose qui lui arrive souvent. Mais il écoutait et dans cette lueur animal passa un moment une onde un peu plus agressive qui fût rapidement réprimé. Il détourna le regard, mais visiblement toujours alerte aux mots de celui-ci, il observait sa fleur. Lorsue Vaanq quitta la pièce, le silence entourait toujours celui-ci.

De son coté, Jack accepta volontier une tasse de café. Un peu désinvolte, vraiment fatigué, il endossa sa veste iconique, à l’image du scorpion, qu’il avait avait laissé ici le temps du cambriolage.


-Vraiment, un café ne serait pas de refu. Il est vrai que ces yeux imposent le respect, vous avez les yeux d’ID.

Souriant pour lui-même, il aquiesça avec nostalgie, un souvenir de sa première vrai rencontre avec la
curieuse femme lui revenait. Il baissa dramatiquement le ton pour que seul eux deux soient entendu.


-Ils sont exactement comme on m’avait raconté. Mon ancêtre avait même écris dans son journal qu’ils étaient basé sur la couleur originale des yeux de la fille du président des Stricosus. C’était un message et un symbole pour tous. De première un message d’amour pour sa fille que donner la couleur de ses yeux à tous, mais aussi le message qu’elle était ce qui les râliait tous réellement. La première paire de yeux azur que j’ai vue étaient ceux d’ID.

Il marqua une pause puis continua.

-Tu es une personne avec qui elle va se lier naturellement, du moins, c’est ce que je penses. Nous, les autres, si je puis dire cela ainsi, nous avons chacun notre aventure qui nous lie. Nous lui devons tous beaucoup et dans la plupart des cas, la vie. Moi aussi, je lui dois la vie.

Du silence suivant ces mots s’éleva la voix d’Eagle, l’homme mutant ayant une voix très grave et profonde, quoique douce, ne dit que peu, mais l’essentiel.

-Très bien.

Voilà tout, pas besoin de dire plus.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mar 11 Sep 2012 - 19:54    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Je me levai donc pour apporter deux tasses de cafés. Puis, je me contentais de sourire aux mots de Jack. Oui, nos yeux avaient ce petit quelque chose qui imposait le respect, qui captivait voire hypnotisait. Pour les deux derniers points, je l'avais remarqué à l'adolescence et en tant que jeune adulte auprès des femmes. Mais pour le respect, je ne pus le voir véritablement qu'à l'orphelinat.

- Le lien qui unis les porteurs de ces yeux bleus est particulier. Je pense qu'il faut le vivre pour le comprendre et l'imaginer.


Oui, il fallait sentir le Stimuli pour comprendre l'emprise que nous avions chaque Stricosus sur les autres. Quand Eagle répondit positivement à mes conditions, je ne pus retenir un sourire victorieux et une expression offerte à Jack qui voulait dire "je l'ai fait et il a même parlé !".

Je me levai donc une dernière fois. Je pris le sac d'eau et l'apportai dans la chambre. Puis, je sortis une couverture de l'armoire et la posai sur le lit.


- Ma chambre sera la votre. Je pense que vous allez préférer l'autre côté du lit où Perséphone dort plutôt que le salon. Je ne vous dérange pas plus pour cette nuit. Mais attendez-vous à du passage fréquent dans la chambre. Elle sert d'accès à la salle de bain qui se trouve derrière cette porte,
ajoutai-je en montrant la porte fermée. Je vous laisse l'eau, au cas où cette nuit elle en ait besoin. Bonne nuit Eagle. A demain.

Et je quittai la chambre en laissant la porte entrouverte.


- Voila. C'est réglé. En un sens je suis rassurée de savoir Eagle ici. Non pas que je n'ai pas confiance en Roxanne. Mais avec ses bras de moineau, je la vois mal repousser quelqu'un pour protéger Perséphone. Et comme demain, ma journée va être longue, entre le travail et mon entretien avec ID, je préfère avoir Eagle ici. Pour le retour de Perséphone et Eagle, dois-je voir ça avec vous ?

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:04    Sujet du message: Chez Vaan Adiel

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 36, 7, 812, 13, 14  >
Page 7 sur 14

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
© Design et Contexte général : Siana - crédits
Toutes reproductions (intégrales ou en partie) du contenu et du code sont interdites.