Imaginarium Index du Forum

Chez Vaan Adiel
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 512, 13, 14  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Ven 31 Aoû 2012 - 13:29    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Jack baissa les yeux sur la photo un instant puis les releva vers Vaan. Ceci était une excellente question et bien que son propre père lui ait mainte fois passé le savoir orale de cette photo, il était certain que cette photo et ces 5 militaires cachaient bien plus derrière leur sourire humain.

-Je ne sais pas exactement mais contrairement au 3 autres lieutenant, l’histoire est un peu plus étoffé. Il paraîtrait qu’à un certain moment il s’est mit à disparaître et fermer sa radio de communication. Il était introuvable. On dit aussi qu’il serait tombé au front une fois, lorsque le double jeu de leur régiment fût clair. Il avait été atteint d’une manière que l’on ne se remet pas et deux femmes Stricosus sont venu le chercher et l’embarquer. Il n’était pas possible qu’il ai eu une liaison avec l’une d’elles, mais va savoir, il faudrait demander à Mich lui-même. Je ne détiens que les histoires proches de mon ancêtre et un peu de ses bras droits. Mais ce qui a marqué mon arrière, arrière grand-père est surtout qu’il est éventuellement revenu vivant devant lui avec la couleur de ses yeux changés. Il avait été entièrement adopté par ceux que son régiment aidait.

Un autre moment de réflexion suivit, pendant lequel Jack observa un peu l’état de Perséphone. Il termina ainsi :

-Pour le moment actuel, je ne pense pas qu’il soit en paix, peut-être a-t-il une impression d’œuvre inachevé ou un retour au cauchemar. Je n’imagine pas la sensation de se réveiller plusieurs siècles plus tard alors que l’on sait tout ce que l’on aime, notre ville, détruite. Mais ce n’est que de la spéculation, sa mémoire semble partielle. Mon visage lui a sonné quelque chose, mais sans plus. Peut-être reconnaissait-il indirectement ma ressemblance.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 31 Aoû 2012 - 13:29    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Ven 31 Aoû 2012 - 13:41    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Il était donc revenu avec les yeux Stricosus... Il avait été accepté, génétiquement modifié, et aujourd'hui, il continuait à agir pour ceux qui l'avaient accepté et qu'il protégeait.

- Il se cherche. C'est normal. Moi-même.... j'ai longtemps cherché. Pour nous, les Stricosus, je me demande même si ce n'est pas un passage obligé dans notre évolution. Michellotto s'est surement cherché et s'est trouvé en obtenant notre petit truc. Aujourd'hui, je n'ose imaginer ce qu'il doit traverser. Devoir se rechercher de nouveau, alors que quelque part, sa mémoire sait qu'il s'est déjà trouvé lui-même. J'en viens à me demander si le différencier de son lui originel est une bonne chose. Est-ce bon pour son équilibre ?

Puis je m'approchai de Perséphone et pris son pouls.

*Dépêche-toi Roxanne... dépêche-toi*.

- Pour ce qui est de son havre de paix, il le trouvera bien un jour... en tant qu'ami et frère, c'est aussi un peu notre devoir de l'y aider. Oui... c'est quelque chose d'important... pour son propre équilibre et pour les autres.


"Faites ce que je dis mais pas ce que je fais"... c'était qui déjà ? Qui faisait passer son job et les autres avant soi ?

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mar 4 Sep 2012 - 15:41    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Le chef des voyous regarda un moment le descendant des Stricosus, peut-être avec une touche de respect même si jusqu’à preuve du contraire, son héritage était strictement génétique. Être Stricosus pourtant relève à plus qu’une paire de yeux bleus azurs, c’est aussi être le descendant d’un groupe qui a été exterminé pour le droit de la liberté. Enfin, c’est ce qu’il savait, il n’en savait pas d’avantage, le bouche à oreille avait ses limites et son ancêtre qui avait été à la tête d’une armée s’en était sortie avec une exécution publique en bonne et dut forme. Sa copine de l’époque était enceinte, leur liaison non-officiel, c’est ainsi que sa propre lignée avait survécue, elle avait fuit, le cœur remplit de rancune et s’était promise de donner lieu aux générations futures. Elle avait eux un fils, qui avait aussi eu une descendance. Certes, leur moyen aisé de l’époque, de sa famille, s’était instantanément envolé avec l’exécution de son ancêtre, mais vivre en bas n’était pas plus mal avec un peu de savoir faire.

-Je ne pourrais dire, même si je me sens très proche de mon ancêtre, que je partage avec lui beaucoup de trait physique et on m’a même flatté de me dire que je lui ressemblais mentalement, ce qui est un grand honneur, je ne pourrais pas savoir l’effet que ressent Mich. J’imagine qu’il aspire à retrouver son passé? Que ce soit volontairement ou involontairement. Va savoir si les deux parts de la personnalité son jointe ou c’est simplement un personne qui a les souvenirs d’une autre.

Jack regarda ensuite sa montre, il espérait que la jeune femme n’ai pas eu de soucis à trouver le nécessaire pour soigner la mutante.


-C'est une personne de confiance, du moins pour toi, alors je te fais confiance. Mais j'avoue que je suis un peu inquiet.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mar 4 Sep 2012 - 15:49    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Instinctivement, je secouai positivement la tête.

- Oui je lui fais confiance. Mais un conseil, quand cela concerne Roxanne, il faut éviter de commencer à s'inquiéter, que ce soit pour elle ou pour ce qu'elle fait. Par expérience, croyez-moi... on finit même par s'inquiéter d'un tout petit rien, dis-je en souriant.

Il était vrai que je m'étais toujours un peu soucié de Roxanne. Mais en voyant de plus en plus sa vraie personne, je m'inquiétais davantage. C'était plus fort que moi. Quelque chose me disait qu'il fallait que je garde un œil sur elle et sa gaucherie.


- Elle ne devrait plus tarder, ajoutai-je en regardant ma montre. Envoyer Roxanne dans un magasin d'art, c'est comme mettre un gourmand dans une boutique de confiserie. Je paris qu'elle va revenir avec plus de chose que prévu ! déclarai-je, un sourire jusqu'aux oreilles en imaginant Roxanne complètement excitée dans le magasin. Mais elle fera vite...

Du moins je l'espérai.

Je me penchai au dessus de Perséphone.


*Magne-toi Roxanne...*

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mar 4 Sep 2012 - 16:03    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant


Dans l’attente, Jack fini par s’asseoir au bord du lit pour prendre le pouls au poignet de la mutante. Il était si bas, on aurait dit l’effleurement d’un cil. Il était anxieux, terriblement anxieux. Bon, à vrai dire, rien ne suait de lui, mais Ed pouvait le savoir. C’étais évident, elle le connaissait assez pour remarquer le très léger pli de front, ce petit regard plissé d’une certaine manière, cette mâchoire un peu plus serrée que d’habitude. Il se devait de faire bonne figure, d’être une figure de proue, de courage pour ses troupes, mais ce n’était pas toujours facile. Il avait une franche admiration pour les mutants du genre « merveilleux », ces êtres qui sont monstrueux, certes, mais qui font songer à des êtres surnaturel tout droit sortie des contes. La plupart des spécimens plus « merveilleux » étaient aussi d’une grande fragilité contrairement à leurs homologues affreux qui s’avéraient pratiquement invincible. Étrange balance, comme si la beauté ne pouvais plus survivre à cet univers. D’une main absente il remonta vaguement une manche pour tâter une cicatrice. L’apparence de cette cicatrice était dérangeante : la forme de dent humaine, une morsure qui avait probablement été très violente pour ainsi laisser sa trace. Le souvenir d’un mutant monstrueux, ces mangeurs de chaire, ces destructeurs.

Un peu dans la lune, comme s’il avait oublié la présence des autres, il se demandait où la douce Perséphone et cette abomination qui lui avait laissé cette marque se liaient? Il savait, plus que quiconque, que l’on enlève des enfants pour en faire des mutants. Parfois ça se termine bien, parfois ça se termine mal. Claudia Smith n’avait pas eu la chance de bien s’en sortir et sa cadette n’avait pas non-plu reconnu son frère à travers les yeux de son visage déformé, elle l’avait mordu pour le dévorer, une enveloppe vidée de sa vitalité pour la remplir de peur, de violence et de rage.

Jack pâlit vaguement suite à ces pensées, son visage se ferma et il se releva pour s’éloigner du lit, il s’installa sous le puits de lumière, espérant y trouver des forces et se tint en silence.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mar 4 Sep 2012 - 16:17    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Je restais silencieux. Je n'avais rien d'autre à ajouter. Je me levai pour proposer à boire à Jack et Ed. Mais ce fut à ce moment là que la sonnette retentit.
Sur mes gardes, je me dirigeai vers la porte et regardai à travers le judas. Là, je vis un gros plan sur un œil. C'était Roxanne. Elle était sur la pointe des pieds et regardait par l'autre bout du judas.
J'ouvris brusquement la porte et elle manqua de tomber en avant. Je la rattrapai de justesse mais le sac en plastique qu'elle tenait tomba.


- Et zut j'ai encore failli... commença-t-elle en se baissant pour ramasser le sac.

- Tomber, complétai-je en me baissant à mon tour.

Tomber oui, mais j'y étais pour quelque chose cette fois. J'avais ouvert la porte sans lui demander de se pousser.

Je me baissai donc. Mais elle se releva pile à ce moment et se cogna le derrière de la tête dans mon front. Grognement commun de douleur.


- Désolée ! s'exclama-t-elle en se frottant derrière la tête tout en grimaçant.

Je la fis entrer et refermai la porte. Elle serrait contre elle le sac contenant l'argile et rien que l'argile.

- J'ai fais aussi vite que j'ai pu mais avec ce qui c'est passé au festival, c'est pas trop évidement d'aller et venir comme on veut...

Elle n'avait rien acheté d'autre. Elle avait vraiment concentré toute son attention sur l'argile. situation délicate. Que faire maintenant... garder Roxanne ici et l'écouter ensuite ? Ou la renvoyer chez elle et aller la voir seulement quand je le pourrais ? Mais si elle voyait, elle pourrait garder Perséphone pendant que je serait au travail... Ah ! mais non... Roxanne travaille elle aussi maintenant. Surveiller Perséphone. Voila un point que je n'avais pas abordé. Peut-être que Jack accepterait de me laisser quelqu'un pour surveiller Perséphone pendant mes heures de travail...

- Jack ! m'exclamai-je tout en fixant Roxanne, qui m'observait aussi. Voila l'argile !

Nous nous regardions, les yeux dans les yeux. Qui allait s'imposer ou imposer à l'autre sa volonté ? Moi qui forcerai Roxanne à attendre encore ? Ou Roxanne qui ferait du forcing ?
Je n'osais pas la mettre dehors, au risque de la vexer et de faire naitre en elle une réaction spontanée pouvant nuire à notre secret.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mar 4 Sep 2012 - 16:57    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Sortant de sa transe négative, Jack observa le drôle de duo involontairement se mutiler la tête entre eux. Comme ça, la maladresse ne semblait pas venir de Roxanne uniquement, mais bien de Vaan un peu aussi. Voyant la situation de tension, et habitué quand même à gérer les crises de groupe, Jack approcha et prit l’argile. Il tourna un regard gentil vers Roxanne, lui sourit de manière sincère puis regarda Vaan.

-Allons, ne la laisse pas sur le pas de la porte comme ca, invite-là à rentrer. Elle a bien le mérite de voir tout le bien qu’elle apporte non? Merci pour votre aide Roxanne, c’est réellement apprécié.

Sur cette phrase, il planta les deux là pour retourner immédiatement au chevet de Perséphone. Il retira son manteau à l’effigie de scorpion pour le déposer sur une chaise. Ne portant qu’une simple camisole blanche en dessous, il n’eut pas besoin à remonter ses manches avant de tâter la matière et la déposer sur une table. Le livre pas loin sous son nez, il étudiait le procéder oublié. Il était le temps de rendre la mixture à la bonne consistance pour placer l’argile.

-Ed, tu peux me filer un coup de main pour étendre le papier plastique sur la table?

De son coté, Perséphone était toujours aussi immobile, comme si elle avait coulé dans un genre de coma.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mar 4 Sep 2012 - 17:44    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Jack avait clairement réglé le problème et tourné la situation à l'avantage de Roxanne. Celle-ci avait fait un pas à l'intérieur de l'appartement et refermé la porte. Mais elle ne me lâchait pas des yeux. Et moi non plus. Même si nous ne nous regardions plus dans le blanc des yeux, nous ne cessions de nous épier.

- Besoin d'aide ? demanda-t-elle.

- Cela ira Roxanne. Merci. Mais tu en as déjà fais beaucoup pour cette première fois, dis-je subitement.

Elle s'approcha de la table et s'assit.


- Vous allez en faire quoi ? demanda-t-elle à Jack.

- Roxanne, tu en as déjà fais beaucoup. Tu ne veux pas attendre...

Elle se tourna vers moi mais cette fois son regard était loin d'être agréable. Elle me fusillait des yeux.

- Attendre ? encore et toujours attendre. Cela devient presque lassant. Je ne compte pas attendre chez moi... Vaan. Si je dois encore attendre, ce sera ici.

- Si je te dis ça c'est pour ton bien.

- Et moi si j'insiste c'est pour le tien !
s'exclama Roxanne. Et si tu persistes, j'appelle un ami commun qui lui au moins, comprend mon besoin de le faire ! Ne crois pas que tu vas encore esquiver notre discussion, ajouta-t-elle en secouant un doigt accusateur vers moi. Tu t'en es plutôt bien tiré je trouve ! Je partirai pas sans que cela soit fait. Quitte à ce que je campe ici.

Elle se tourna de nouveau vers Jack et lui dit :

- J'ai envie de me rendre utile. Que puis-je faire ? Parce que si j'attends après Vaan, ça va encore être, "soit prudente", "c'est pour ton bien", "fais attention à ce que tu fais" et gnagnagna...

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mar 4 Sep 2012 - 18:18    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Une nouvelle recrue du haut, il fallait dire qu’il ne s’attendait pas trop à ça, mais pourquoi ne pas lui offrir une chance? Jack avait la porte ouverte si la personne était de confiance et visiblement, celui qui prenait sur son cas la confiance de celle-ci s’avérait un type protecteur. La vie de rebelle était une vie dangereuse, il devait s’y faire! Beaucoup de rebelle étaient en premier temps sans famille et sans relation trop sérieuse si ce n’est avec une autre personne d’expérience, encore là, la peur que l’Organisation se venge sur les proches était éminente. La plupart des rebelles avaient des enfants dans un âge plus avancée et déposait la chemise dans un tel cas. Le rejeton rejoignait les rangs une quinzaine d’année plus tard ou un peu plus. Ainsi allait la vie.

-Nous aurions besoin d’eau pure, approche, je vais te montrer pourquoi. Vaan, ce serait très pratique que vous fassiez la manipulation de l’argile je ne crois pas avoir la main aussi habile que vous pour ce genre de chose.

Invitant d’une main Roxanne à approcher, Jack avait ce genre d’énergie ou d’impression qu’un grand frère donne quand il montre des mystères de la vie à son cadet. Cette impression se dégageait de lui, c’était une chose qui faisait de lui un bon chef.

-Cette femme est très blessée et très assoiffée, mais elle est une femme plante. Tu sais, ce qui faisait des fleurs jadis? Elle est une mutante et elle a besoin d’eau et de soleil, c’est comme ça qu’une plante se nourrit. Elle aura aussi besoin de pansement en argile car elle est fragile et son corps n’est pas comme le notre, il ressemble beaucoup à du végétal tout en étant animal. Si on lui donne du nutrilide, elle risque de s’intoxiquer mais regarde ses lèvres gercée, elle a très soif. Pourrais-tu nous trouver de l’eau pure? Je suis certain que lorsqu’elle sera consciente, elle pourra te remercier elle-même, elle est d’ailleurs très douce et gentille, c’est une poisse qu’elle a été battue ainsi. Si tu as de vieux vêtement que tu veux bien lui prêter, ça serait aussi très pratique. Je crois qu'elle aura besoin d'être lavée et ce serait plus adéquat si ce serait toi et Ed qui le ferait ensuite, moins choquant pour l'intimité de celle-ci.

Suite à cette explication, le téléphone de Roxanne sonna pour indiquer la rentrée d’un SMS.

« Trop de policier dans les rues, je ne pourrai pas venir ce soir, je ne sais pas quand je le pourrai. Comme je l’ai dit, je vais venir éventuellement, quand la police se sera calmée et l’armée aussi. Je suis pris dans le bas de la ville, impossible de passer le niveau 5. Ne t’en fait pas, je ne pense pas avoir rien de cassé à bien regarder. Je suis en sureté chez-moi.

Ménage Vaan un peu, tu vas le faire exploser. :P
Mich »
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mar 4 Sep 2012 - 19:08    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Vaan était resté dans le salon, complètement hébété par ce qui venait de se passer. J'étais plutôt bien accueillie par ce Jack. Il m'entraina dans la chambre de Vaan et là, je vis la mutante. Elle était si... mutante... si verte... mais une délicieuse odeur flottait autour d'elle. Elle était aussi plutôt mal en point.

- Je n'ai jamais vu un vert si beau et des verts... j'en ai vu des tonnes, ne pus-je m'empêcher de lâcher.

Jack m'expliqua tout. Mais je n'étais pas sans crainte. Moi ? Laver la mutante ? Et si je lui faisais plus mal qu'autre chose ?


- Vous avez pas peur que je lui fasse encore plus mal ? demandai-je doucement, en espérant que ma crainte ne fut pas entendue.

Puis, le problème de l'eau pure me fut dévoilé. J'allais répondre quand mon téléphone sonna. Je regardai et vit un sms de Michellotto. Je n'avais pas le temps de répondre. Alors je fus brève, du moins je m'y essayais à faire bref !


- Heu... je dois répondre d'abord. C'est important.

"La prudence avant tout ! Rentre chez toi te reposer et te cacher. Et rassure-toi, je ménagerai Vaan et toi aussi, par la même occasion. Je vous le dois à tous les deux, vu les ennuis que je vais vous causer. A bientôt."

J'appuyai sur envoyer et reportai mon attention sur Jack et la mutante florale.

- De l'eau pure... j'ai pas les moyens d'en acheter. Et mon père surveille mes dépenses. Si il voit que j'en achète, il va se poser des questions car j'en achète jamais. Et je pense qu'il est préférable que je ne change pas mes habitudes n'est-ce pas ? Si je veux pas vous attirer des ennuis ? Par contre... au salon de coiffure où on me force à travailler, le patron en offre aux grosses clientes. J'ai vu des bouteilles dans  un placard. Peut-être que je pourrai en chiper une. Cela suffira ? Est-ce qu'elle peut attendre demain matin ?

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:07    Sujet du message: Chez Vaan Adiel

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 512, 13, 14  >
Page 4 sur 14

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
© Design et Contexte général : Siana - crédits
Toutes reproductions (intégrales ou en partie) du contenu et du code sont interdites.