Imaginarium Index du Forum

Chez Vaan Adiel
Aller à la page: <  1, 2, 3, 412, 13, 14  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mer 15 Aoû 2012 - 13:19    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Intoccabile utilisait mon propre mail pour m'envoyer un mail ? Astucieux ! J'allais couper mon ordinateur quand je reçus un nouveau mail. C'était un flash des journaux télévisés. Je m'y étais abonné pour savoir ce qui se passait sans avoir besoin de regarder la télévision. Quelle fut ma surprise quand je vis la vidéo de Mikael en train de faire une chute mortelle !

Je restai bouche bée devant ça. Mort jusqu'à preuve du contraire. Oui ! Pas de panique sans preuve. Je respirai donc un bon coup, laissai finalement l'ordinateur allumé, au cas où Id m'envoyait un mail, voire Mikael ! Puis je quittai l'appartement.

Sur le pallier, j'espérai croiser Roxanne. Mais elle suivait mes instructions à la lettre. J'aimais bien son nouveau "elle". Ou plutôt son vrai "elle", qu'elle m'avait caché pour je ne savais plus quelles raisons idiotes.
Bref, je redescendais en voiture. Une fois dedans, je dis :


- Alors Jack Smith ? Acceptez-vous de me dire plus en détail ce que vous attendez de moi ?

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 15 Aoû 2012 - 13:19    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mer 15 Aoû 2012 - 13:51    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Lorsque Vaan et Roxanne avaient quitté la voiture, Jack s’était retourné vers Ed.

-Je comptais gagner un peu d’argent subtilement dans la zone pour financer le groupe mais le Marche-Vent m’a dit qu’il y allait bientôt avoir du grabuge. Tu as fais du bon boulot pour retrouver Vaan Adiel, il s’est montré coopératif?

Le téléphone de celui-ci sonna, un e-mail des nouvelles de l’heure lui parvenant. Il regarda la vidéo en compagnie de son amie, l’air soucieux.

-C’est bon, ID est sortie, il faut voir ensuite si son ami survivra. Je crois qu’ils avaient un plan au cas que les choses tournent mal. En un sens, ils feront peut-être un pierre deux coups en le passant pour mort s’il ne l’est pas. Les recherches à son propos arrêteront.

Il fut interrompu par la venu de Vaan, de retour de son escapade en haut. La voiture repartie et Jack sembla plus à l’aise une fois Roxanne absente.

-Pardonnez le léger silence, je ne tenais pas spécialement à rentrer une inconnue dans l’histoire ou vous mettre sur la touche sans le vouloir. Je suis effectivement Jack Smith, dit-il en lui serrant chaleureusement la main. J’imagine qu’une tonne de question se bouscule sur vous et à juger le bras de Ed, elle a opté pour la technique exotique aujourd’hui. Mais je savais qu’elle vous trouverait, elle est ma meilleure.

Il fit un sourire amical, moqueur à son amie, aimant bien la taquiner sous ses airs bourrus. Il laissa tomber le fait de la taquiner d’avantage devant Vaan pour passer aux choses sérieuses.

-Nous avons un cas lourd sur les bras, une mutante qui semble issue de substance vivante ancienne appelé « plante ». Nous n’arrivons pas à la soigner. Elle a plusieurs blessures qui refusent de fermer ou de cesser complètement de saigner sous ses vêtements, nous pensons qu’elle n’a pas été spécialement battue mais qu’elle s’est glissé dans un endroit coupant pour se cacher. Son... sang est translucide. Il sent étrange, elle n’est pas du tout un type commun. ID m’a référé à vous, je tente de ne pas trop utiliser sa gentillesse, mais je n’avais pas d’autre option. Elle dépassait toutes nos compétences. Son nom est Perséphone et ce serait réellement un drame de perdre un être aussi merveilleux qu’elle. Je vous assure, elle ne ressemble pas à l’idée que l’on se fait de mutants. ID m’a fait savoir que des points de suture adroit et votre intelligence naturelle en viendrait à bout. J’ai une foi complète en lui et en ses hommes de confiance. Je pourrais vous décrire mieux ses blessures, mais je crois que le voir sera la meilleure option.

Il sourit en coin puis ajouta :

-Evan, un autre chef rebelle, m’a aussi parlé de vous il y a un moment. Vos talents ont déjà fait leur preuve auprès de nous. C’est soulageant qu’il y a des gens avec des capacités bienfaitrice qui veulent bien nous aider, c’est ce qu’il y a de plus précieux.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mer 15 Aoû 2012 - 14:04    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

- Roxanne n'est pas une mauvaise fille, dis-je pour les rassurer. Elle est juste... disons que j'en fais ce que je veux.

Puis j'écoutai tout ce qu'il avait à me dire.

- Je vois... enfin je pense.

Je me frottai le menton. Je réfléchissais.

- Hmmh... Une mutante ayant des gènes de l'ancien temps ? Des gènes de plantes...

Gène de l'ancien temps. C'était familier pour moi. Je me souvins des paroles de Intoccabile, concernant la résistance des plantes faces à la brume de rouille.

- Je vais essayer de la soigner normalement, comme j'ai pu le faire pour une connaissance commune, en aidant Evan,
ajoutai-je en hésitant de dire le nom de Mikael. Mais... chaque mutant est un être à part. Ce qui peut être banal pour un ne l'est pas forcément pour les autres. Vous Ed, vous êtes unique à votre manière, vous aussi Jack. Tout comme chaque être humain est unique, chaque mutant l'est à sa manière. Alors, si.. Perséphone c'est ça ? Si elle sent la plante de l'ancien temps, c'est juste sa particularité à elle, qui permet de faire d'elle un être unique. C'est ainsi que je vois la chose. Nous sommes tous un et pourtant, nous sommes un tout.

Puis une idée farfelue me vint !


- Et si il fallait davantage la soigner comme un être végétal, plutôt que comme un être animal ? Pourquoi ne la soigner comme un humain ne lui faisait rien ? Si lui donner des soins médicaux humains ne font pas effet, il serait judicieux de songer à la soigner comme une plante.

Je ne savais pas si j'étais très clair dans mes propos, il fallait dire que mes pensées allaient à 100 à l'heure. Je réfléchissais, je ne faisais que ça.

- Tant que je n'essaye pas et que je ne vois pas son état, je ne peux faire que des suppositions. Mais si je ne me trompe pas, il va falloir trouver de vieux ouvrages botaniques afin que je les lise et que je la soigne. Une simple lecture de ces ouvrages me suffirait pour m'occuper d'elle. Mais ça, c'est si je ne me trompe pas. Après tout, je ne fais que spéculer et fabuler.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mer 15 Aoû 2012 - 15:05    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant


La tête appuyé contre la vitre anti-balle, Jack songeait à ces mots. Il n’était pas un expert de la médecine, mais il était très cultivé. Il avait à son actif plusieurs escapades très douteuses dans des endroits que bien des gens ignoraient, escapade qu’il gardait comme son petit secret. Celles-ci lui avaient permis de récurer nombre de livre et de bien. Il avait dût faire très attention pour ne pas ramener de l’Oxy-toxine. Où avait trainé Jack dans sa jeunesse plus téméraire? Va savoir, il avait toujours évadé le sujet astucieusement ou fait mourir celui-ci.


-J’ai quelques livres à ma disposition dans ma bibliothèque personnelle, je pourrai vous donner accès à ceux-ci. Pour ce qui est de son traitement, peut-être un mélange des deux? Si elle reprend conscience, elle pourra même vous parler de sa condition. Nous l’avons reçu dans le coma pour notre part.

Le reste du déplacement se fit sans encombre vers le niveau 4 où ils furent transférés dans une vieille voiture. De là, ils descendirent jusqu’au niveau 3 et le reste se fit dans ses chemins subtils, passage et ruelle jusqu’au QG des enfants de la liberté.
Revenir en haut
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Ven 24 Aoû 2012 - 18:16    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Jour 4
Après Midi





Suite à leur pause dans la colonne, Perséphone avait été placée dans la fausse génératrice. Jack et Ed s’étaient séparés pour entrer par une autre entré du bâtiment, une entrée réservée à la manutention du bâtiment. Vaan avait pu monter à son logement tranquillement alors qu’Ed et Jack avait suivit de peu. Subtilement, ou tentant d’être subtil, ils avaient ensuite cogné à porte de celui-ci en poussant la fausse génératrice jusqu’à devant sa porte. Le seuil semblait désert pour le moment ainsi que le palier. Avait-il eu sa conversation dans le délai d’une quinzaine de minutes qu’ils avaient laissé? Ils ne pouvaient pas savoir où était la fameuse Roxanne en question.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Ven 24 Aoû 2012 - 18:48    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

J'avais peu de temps avant l'arrivée de Jack et Ed. Après leur avoir indiqué l'étage et le numéro d'appartement, je m'étais précipité chez moi pour poser mon sac. Puis, je retournai sur le palier pour frapper chez Roxanne. Personne ne répondit. Je réitérai et après plusieurs tentatives, Roxanne ouvrit sa porte. Elle était toute décoiffée. Ses vêtements étaient tout de travers. Elle fut même surprise de me voir. Moi, ce qui me surpris, ce fut sa dégaine. Je ne pus m'empêcher de demander subitement :

- Tu as un copain chez toi ?

-Non, répondit-elle en baillant. Je faisais une sieste...

- Désolé, lui dis-je en remettant une de ses mèches de sa frange qui faisait comme un palmier sur le front. Tu préfères qu'on parle plus tard ? Quand tu seras bien réveillée ? Personnellement, je préfère avoir toute ton attention.

- Hmmh... si tu me promets de ne pas t'esquiver et de répondre à une seule question tout de suite... pourquoi pas.

Je lui souris et lâcha un petit ricanement.

- Vas-y, fais-toi plaisir.

Roxanne me rendit mon sourire et m'attrapa par le bras pour m'obliger à me baisser un peu. Puis, elle s'agrippa à mon cou et me murmura quelque chose à l'oreille. C'était sa question. Que de précaution ! Et vu la question, je ne pouvais que l'en remercier. Je lui répondis que oui, et elle en fut totalement comblée ! Elle était réjouie. Elle avait cette expression de joie intense qu'elle avait avant, quand elle me cachait sa véritable personnalité. Finalement, elle ne devait pas me cacher grand chose. Elle posa un index sur sa bouche.


- Motus et bouche cousue, mais quand tu auras fini, viens me voir pour le reste de tes questions.

Elle allait refermer la porte mais je la retenus.

- Attends... tu n'as pas de la glaise ? Tu sais, pour les poteries ? J'en ai absolument besoin.

- Heu... Vaan... tu sais bien je suis peins. Je ne sculpte pas. Tu en as besoin pour tes..

Je mis mon index devant ma bouche, afin de lui faire comprendre moi aussi qu'il ne valait mieux pas finir sa phrase. Elle ne termina pas sa phrase. Elle se tourna vers le miroir de son entrée, s'arrangea devant, attrapa son sac et dit :

- Je vais aller t'en acheter.

- Quoi ? tout de suite ?! m'étonnai-je alors qu'elle se dirigeait vers l'escalier.

Elle se tourna vers moi et avec un sérieux qui me laissa sans voix, elle me dit :


- Évidement ! Tu dis en avoir absolument besoin, et bien je vais t'en acheter. J'ai une carte client. J'ai des bons prix.


Et elle partit. Ébahi, je rentrai chez moi pour attendre Jack et Ed, avec notre malade.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Ven 24 Aoû 2012 - 20:27    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Après cet instant d’attente, Jack et Ed étaient rentré avec le colis masqué qui contenait Perséphone. Une foi la porte fermé, il s’empressa d’ouvrir pour sortir Perséphone de là. Il lui avait mit un masque à oxygène pour faciliter la respiration dans cet endroit clos, mais quand même, son état restait grave. La frêle créature, ballotant dans ses bras, il la déposa sur la lit qui était en dessous du puits de lumière. Son état s’était légèrement détérioré, sa respiration avait également ralentit.

-Je songe lui laisser le masque à oxygène, elle a tellement de peine à respirer, je crains que l’air normale ne l’achève par difficulté à la respirer. Tu en penses quoi? Bon sang… Si on réussit à la sauver, je crois que vais croire de nouveau aux miracles.

Les yeux de la mutante étaient maintenant bel et bien clos, son temps de conscience c’était probablement épuisé, il était maintenant temps pour eux de jouer leur jeu finement sinon c’étais la fin.

-Il faudrait de l’eau pure, ses lèvres sont terriblement gercé, ça fait de la peine à voir. Elle est si faible, je ne serais pas étonné qu’elle souffre d’une déshydratation sévère. Comment la nourrir… Essayons le liquide nutritif que vous m’avez montré… À moins de la soigner par tube un moment?

Jack semblait ne pas savoir quoi faire, il jetait de temps à autre un regard suppliant à la mutante comme si ses yeux disaient : allez, accroches-toi encore un peu.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Ven 24 Aoû 2012 - 20:41    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Perséphone était maintenant sur mon lit. Oui... la faire venir ici était une très bonne idée. Mais, qui allait veiller sur elle pendant mes journées de travail ? Roxanne ? Hmmh. Même si elle venait de me demander si j'étais bien un rebelle, je ne pouvais pas lui faire aussitôt confiance. Et pourtant, j'avais envie de lui faire confiance. En fait, bizarrement, je lui faisais confiance et j'étais soulagé qu'elle fusse dans la confidence. Impossible de savoir pourquoi j'avais ces impressions.

- Le soleil va déjà lui être favorable. Et les pansements de glaise aussi, cela évitera à son liquide vital de la quitter. Mais l'eau est primordiale. Il en faut absolument. Je commence à me dire qu'il serait judicieux d'éviter le liquide nutritif. Ce genre de chose est bon pour nous, les humains. Mais elle... elle est plus... une plante qu'un être animal.

Je me penchai au dessus de Perséphone et vérifiai ses signes vitaux.

- Roxanne va revenir avec la glaise. Probablement dans une trentaine de minutes. Grand maximum, décidai-je de prévenir, Ensuite, je vais lui demander de nous trouver de l'eau pure. Elle... disons que... d'une elle ne refusera pas, elle ne ME le refusera pas. Et de deux, elle saura où en trouver. Elle fréquente des lieux que même moi je ne connais pas.

Je songeai au Grand Cocktail et à ce qu'elle m'avait raconté, ce qui l'avait terrorisé.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Ven 31 Aoû 2012 - 01:46    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Jack, pensif, s’installa contre le mur pour réfléchir. Les yeux rivé sur Perséphone, il semblait pratiquement croire que s’il déviait le visage un simple instant, elle allait expirer. Le rebelle baissa finalement les yeux un moment, décrochant de cette idée morbide puis dit :

-Elle est un être à part entière, sans être un docteur ou une personne de ta connaissance, j’ai énormément lu. Mes ouvrages sont pratiquement introuvable, des antiquités qui datent d’avant la Grande Guerre, la guerre civile qui a résulté dans notre exclusion à tous ici, dans Metropolis. Il y avait Decapolis, Cosmopolis ont tombé en premier. L’oxy-toxine avait trouvé de la matière à laquelle se rattacher pour se répandre. Ensuite, Acropolis était préservé par des gens de très grande connaissance de l’oxy-toxine, dit-il avec un regard entendu à Vaan. Mais la guerre les a balayés et la toxine a pris le dessus.

Un silence suivit ces mots.

-Un de mes ancêtres était un capitaine d’armée, il avait un régiment et ils ont décidé de virer leur chemise de coté. La rébellion est vieille dans mes veines, bien que je n’aie aucun prestige ou presque, je suis encore très fier de son acte.

Ceci était une dimension différente, un héritage qui n’avait peut-être pas encore apparu aux yeux de Vaan. La population avait jadis eu des héros mais pas seulement chez les Stricosus, les Stricosus avaient eu l’appui du peuple, des gens qui sont resté et qui ont été écrasé par le gouvernement au fil des siècles… Ou pas. Tel que Jack Smith. Celui-ci regarda un moment Ed, cette amie en qui il avait une grande foi, mais avec qui il avait encore bien des secrets et elle aussi. Après tout, tous les gens ont leur propre bagage de vie ou de famille sur l’épaule.

-Nous avons tous, de près ou de loin, notre dent contre eux, conclu-t-il en regardant Ed avec une certaine affection protectrice.

Un moment passa après quoi il relança la discussion.

-Il y a une petite chose que tu serais peut-être curieux de voir, Vaan Adiel. Ça concerne d’ailleurs un de tes amis. Le Lieutenant Mich, de son nouveau nom.

Le blondinet plongea sa main à l’intérieur de son manteau et sortit une sorte de montre de poche d’apparat de genre très moderne. Celle-ci toujours fonctionnelle, elle portait le symbole du triangle avec un cercle à l’intérieur. En l’ouvrant, une photo apparut à eux à l’intérieur. Celle démontrait en avant toute un homme à forte carrure très ressemblant à Jack, à sa droite et sa gauche se tenaient de chaque coté deux hommes, donc 4 lieutenant en tout. Celui à l’extrême droite était Mikael, M-1012. Cheveux rasé, casquette militaire rigide sur la tête et long manteau vert kaki comme son couvre-chef, il portait même quelques médailles à son poitrail. Le plus décoré restait l’ancêtre de Jack Smith, dans son manteau noir, sa casquette rigide noire bordé de laurier or sur la palette et l’emplacement de son cœur couvert de médaille. La photo avait été prise dans un établissement étrange, très blanc avec un peu de noir ici et là mais aucun meuble de couleur.

-Le jour que j’avais réalisé que les clones à son effigie étaient lui, j’avais trouvé cela très choquant. D’autant plus que nous n’avions jamais réussi à en réchapper un vivant. Nous réussissons plus souvent à sauver des clones de plaisance ou de servitude, ceux milliaires meurent la plupart du temps avant que l’on puisse quoique ce soit.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Ven 31 Aoû 2012 - 13:07    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

J’acquiesçai quand il parla d'être à part entière.

- Je suis bien de cet avis. Mais génétiquement parlant, elle me semble plus proche de la flore que de la faune... Ou peut-être à cheval entre les deux, mais penchant plus sur le végétal que l'animal.


Puis je vis la photo de Mikael. Il semblait si différent de celui d’aujourd’hui, et pourtant si identique. J'avais l'impression de voir un parent de Mikael et non Mikael lui-même.

- Lieutenant Mich... répétai-je sur un ton intrigué. Il a toujours baigné là-dedans... et toujours sur le front à ce que je vois. Je comprends mieux pourquoi il me semble si "tête brulée", pourquoi il court presque après ça. Et... il n'avait rien d'autre que le combat ? Il n'avait pas quelque chose d'autre pour guider ses pas ? Être un homme d'action c'est bien, mais il faut savoir se retirer dans espace paisible, calme, où on peut se sentir en paix... N'a-t-il jamais connu cela ?

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:07    Sujet du message: Chez Vaan Adiel

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 412, 13, 14  >
Page 3 sur 14

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
© Design et Contexte général : Siana - crédits
Toutes reproductions (intégrales ou en partie) du contenu et du code sont interdites.