Imaginarium Index du Forum

Chez Vaan Adiel
Aller à la page: <  1, 2, 3 … , 12, 13, 14  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 4 Oct 2012 - 17:25    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Mangeant et buvant, se rassérénant au maximum de l’instant présent et de ce milieu si paisible, Perséphone tenta de répondre de manière juste. Si d’un part Roxanne percevait son innocence mutante pour les choses simples de la vie, Perséphone percevait l’innocence de Roxanne, (ou ce qui en reste) pour les horreurs de Metropolis. Se grattant un peu la tête, elle répondit :

-J’ai vue le jour dans un endroit où on n’attache pas beaucoup d’importance à la vie et où on tue facilement. J’ai évolué dans un milieu où on m’a fait comprendre que l’agression, le viol ou la tuerie était notre quotidien. Je ne dirais pas qu’on s’y habitue, je suis inquiète pour les miens, mais j’accepte la fatalité. Nous ne pouvons pas changer, nous ne pouvons pas ni ne pourrons jamais intégrer la société actuelle. Je n’ai pas le choix d’accepter, tu comprends? Je crois que.. J’essais juste d’avoir confiance en eux et me dire qu’ils reviendront, qu’ils ne me laisseront pas sans ma famille, qu’ils se battront pour revenir. Oui, je penses que c’est ce à quoi je m’accroche le plus.

Le film pour fille commença et à la vue du beau jeune homme qui jouait le héros, Perséphone se redressa un peu pour mieux voir en laissant échapper un : « Ohhhhh » admiratif.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 4 Oct 2012 - 17:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Jeu 4 Oct 2012 - 17:34    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Perséphone avait raison. Il fallait avoir confiance en eux. J'avais déjà confiance en eux. Je devais juste me faire à l'idée que le positivisme était mieux que mon attitude pessimiste.

- Oui, ils vont rentrer. Vaan et Mich ne me laisseraient pas toute seule. Ils s'en voudraient de mourir et de me laisser seule. Je crois que je vais faire comme t...


Je fus interrompue par l'enthousiasme de Perséphone. Elle n'avait pas tord, il était canon. La bouche à moitié ouverte, le sourire aux lèvres, je regardai la télé, la tête un peu penchée sur le côté.

- Il a de belles...

Je me pinçai les lèvres et regardai Perséphone. Bha, pourquoi me censurer ! Elle découvrait le monde des filles alors autant lui montrer ce que font les filles face à un film pour fille ! Baver devant les beaux acteurs en faisait partit et il ne fallait pas en avoir honte.

- Fesses ! Oui ! Et pas que de belles fesses ! Dans un autre film, on le voit torse nu et je peux te dire qu'il n'a pas que les fesses de bien faites ! Néanmoins... il n'atteint pas le charme de Vaan. Certes Vaan n'est pas aussi carré d'épaule, mais il a un regard qui me laisse complètement gaga...

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mar 9 Oct 2012 - 16:26    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Jour 6
Début Après Midi


Après du délire, des rires et de l’extase devant les films de fille, Perséphone avait le regard bien brillant et rêveur. Bon, certes, elle ne pouvait pas tellement espérer une histoire du genre avec un bel humain. Il ne fallait pas la juger! Elle trouvait les humains très beau, très différent et exotique dans leur simplicité. De plus, les mutants ont tous leur lot de malheur sur le cœur, elle avait envie d’aimer une personne avec qui la vie pourrait être simple, où la vie ne lui rappellerait pas sans cesse l’horreur de sa propre existence. Elle adorait Eagle, vraiment, mais comme un frère. Il avait tant de noirceur et de chose horrible en lui, volontaire ou imposé par le Gouvernement, elle ne pouvait se résoudre à l’aimer en retour pour tomber encore plus profond dans la tristesse mutante. De plus, Eagle avait besoin de trouver chaussure à son pied, une personne plus insouciante, moins comme elle-même. Oui, ils s’aimaient beaucoup mais ils ne pouvaient pas se rendre heureux.

C’est alors qu’elle pensait au loup, ou plutôt à l’aigle, qu’il se présenta. Il cogna un ou deux petit coup à la porte puis entra, la serrure ayant un petit bruit particulier. Perséphone posa une main sur cette de Roxanne pour la rassurer.


-C’est Eagle, il crochète toujours les portes. Il déteste attendre dehors et courir le risque de rester en attente dans les niveaux dangereux. Ne t’en fait pas, ça ne brise pas, il a des doigts de fée pour ça.

Se levant, allant décidément vraiment mieux, Perséphone alla à la rencontre de son ami. Celui-ci allait bien, il avait le coté du visage un peu blessé mais les griffures avaient séché et cicatrisé.

-Le chemin est libre… Tu peux descendre?


Perséphone sembla pensive puis elle souleva un peu la glaise pour regarder son état. Tout semblait impeccable, son état était très prometteur. Elle savait pourquoi Eagle était pressé, dans le cas de brèche, il pouvait y avoir des descentes de mutant, des investigations de toute sorte. Il fallait fuir dans les égouts, il fallait que le clan se retranche dans la « tanière », puis Acropolis. Le clan n’était pas assez fort pour survivre et leur QG avait été découvert la dernière fois.


-Oui, mais j’aimerais aller voir mon ami avant.

Eagle sembla réellement jaloux sur le coup mais sortie de son sac une burka. Ce vieux vêtement dont l’usage premier avait été oublié était surtout utilisé pour les femmes de bas niveau qui avaient peur d’exposer leur charme physique au risque de se faire remarquer par un proxénète yakuza ou encore les malades contagieux. Ils n’avaient pas beaucoup de temps, ou du moins le plus vite était le mieux. Avec calme, Perséphone se retourna vers Roxanne.


-Je dois y aller, c’est important. Je vais assez bien, je vais terminer de guérir en bas. Je sais que votre ami aurait probablement préféré m’inspecter à son retour, mais rester revient plus dangereux que de rester. Puis-je apporter le reste de l’eau avec moi dans un sac à dos?

Suite à ces mots, elle enfilait déjà le vêtement qui la recouvrait au complet, le grillage préservant les gens de remarquer l’étrangeté de ses yeux. Pour sa part Eagle se contentait d’une paire de verre fumé et d’un manteau trench coat pour cacher les plumes. Le manteau avait un col fait avec ses propres plumes pour mieux faire l’illusion, tout le monde pensait évidemment que les plumes étaient synthétique. Ça lui donne presque un air plus fortuné/punk : une bonne chose pour échapper à la curiosité. Il se glissait dans la société comme s’il était un des énièmes gosse de riche qui se donne un air rebelle pour le look.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mer 10 Oct 2012 - 15:03    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Heureusement que Perséphone me prévint pour le bruit, sinon j'aurai paniqué. Enfin, plus que je ne le faisais déjà. Eagle revenait chercher Perséphone. Comment allais-je l'annoncer à Vaan ? Je ne pouvais pas le déranger avec ça. Il avait autre chose à faire.

- Vous allez mieux au moins ? demandai-je, au cas où...

Apparemment, oui. A en juger par le dessous du plâtre. Eagle était blessé. Mais où emmenait-il Perséphone ? Et si elle se blessait de nouveau ? Malheureusement, je ne pouvais rien faire et je ne voulais pas vexer Eagle ni le mettre en colère. Perséphone me demanda pour l'eau.

- Bien sur que oui, elle est à vous.

J'allais chercher le sac préparé avec les crayons et papier.

- N'oubliez pas ça. Je vous l'ai offert.

Je tortillai mes doigts. Anxieuse. Qu'allaient penser Jack et Vaan ?

- On se reverra quand même hein ?

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mer 17 Oct 2012 - 05:45    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Jour 6
Après midi



Lors de son départ, Perséphone s’était contentée d’une réponse rassurante, un simple « oui ». Pourtant, l’avenir ne révélait encore rien de partculier pour Roxanne, se doutait-elle du détour qu’allait bientôt prendre sa vie? La journée avait avancé et les nouvelles avaient défilé. La chute des membres avaient été révélé par les médias ou encore les chaînes pirates, l’un condamnant et l’autre gratifiant. Finalement, tous étaient tombé et Vaan le dernié, simplement assommé. ID s’était emparé de lui et avait laissé le robot terminer le travail, pas question de laisser un homme sur le terrain. Les sirènes avaient cessé de faire échoe dans la cité, le calme était de retour.

Alors que rien ne laissait présager la suite, un texto indiqua à Roxanne de débarrer la porte, il venait de Mich, il était là, tout proche, ils devaient parler.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mer 17 Oct 2012 - 05:59    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Scotchée devant la télévision de Vaan, j'avais tout vu dans les informations. J'étais inquiète sans vraiment l'être. ID était là et avait sortit Vaan des ennuis.

Qu'allais-je faire de sa journée ? Plus de Perséphone à surveiller. Plus de toile pour peindre. Je décidai de suivre le conseil de Vaan et de me trouver de l'occupation avec le contenu de la boite rangée sous le lit. Je la tirai et l'ouvris. Dedans, une barre de fer. Je la sortis et la gardai contre moi. De quoi se défendre ! Puis, une multitude de boite à chaussure. Je regardai leur contenu. Des vieux jouets pour enfant, la plupart légèrement brûlés. Il y avait des petites voitures, des figurines, beaucoup de figurines médecins. Cela me fit sourire. C'était les jouets d'enfant de Vaan. Dans une autre boite, il y avait des photos. L'une d'elle m'était familière, c'était celle de sa mère. Il me l'avait déjà montré. Mais cette fois-ci, je pouvais voir des annotations dans le bas de la photo, comme "Mort dans l'incendie" et "incendie criminel". Je mettais les deux pieds dans la vie très privée de Vaan. Jamais il ne m'avait parlé d'incendie criminel. Je préférai finalement ranger la photo parmi les autres. S'il voulait m'en parler, il le ferait. Et si il tardait, je l'y inciterai. Je continuai ma fouille et ne trouvai que des jeux masculins ou devant se jouer à plusieurs. Vaan n'avait surement pas songé que Perséphone et Eagle partiraient, lorsqu'il m'a proposé ce genre d'activité. Résignée à m'embêter, je me dirigeai vers la télévision, pour regarder un film. Ce n'était pas mon activité favorite, mais c'était mieux que de me lamenter sur le retour de Vaan et sur sa mésaventure.

Avachie dans le canapé, la télécommande en main pour zapper, je fus sortie de mon ennui par un sms de Mich. Il venait ? Alors son état ne devait pas être si grave pour faire le déplacement !

Je fis ce qu'il me demanda. Et, la barre de fer en main, je retournai à ce feuilleton bidon. Mon carnet à croquis sur les genoux, je peaufinai la caricature de Mich et Vaan (avec le frigo et les seringues explosives), tout en suivant le fil de l'histoire du film. C'était tout ce que je pouvais faire, en attendant l'arrivée de mon ami.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mer 17 Oct 2012 - 14:49    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Après un instant de silence, la porte ouvrit et Mich entre avec un sac assez imposant sur le dos. Sa mine incliné vers l’avant trahissait sa fatigue, il avait eu le temps de se reposer, mais quand même! Pourtant, il était le seul en équipe avec ID à pouvoir faire fonctionner le plan qu’ils aillaient faire. Lui-même dans un manteau long, un foulard et une chapeau, il avait caché ses traits à son mieux pour monter jusqu’en haut. La personne qui le suivait semblait un motocycliste normal. Cependant, l’apparence de cuire synthétique et de bande rouge et blanche disparurent bientôt pour laisser démontrer la tenue d’ID.

-Bonjour Roxanne, commença Mich, j’ai une personne un peu spéciale à te présenter.

Il referma la porte d’une main, ID observait celle-ci calmement. Sa voix artificielle dit finalement :

-Je crois que je n’ai pas spécialement besoin de me présenter, je te connais un peu Roxanne Butler, tu as deux bon ami qui m’ont parlé de toi. Connaissant Mich, il a dût vendre la mèche en partie pour ma venue. J’imagine que tu te demandes ce que je suis venue te parler? Rassures-toi pour Vaan, il va bien, juste une bosse sur la tête.

ID se tourna vers Mich.

-Va chercher ce qu’il faut pour le sac, mais ménage tes bras un peu.

Michellotto passa proche de Roxanne et déposa une main encourageante sur son épaule pour ensuite la laisser seul avec le héros du peuple.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mer 17 Oct 2012 - 14:57    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

J'avais entendu la porte s'ouvrir. Moi, j'étais allongée sur le ventre, un crayon en main et un dans la bouche. Je griffonnai sur mon calepin. Mich entra, suivit par quelqu'un. Je me dressai comme un i sur le canapé, le sourire aux lèvres tout en tenant fermement le crayon entre mes dents. Puis, quand je vis Id, j'ouvris la bouche et le crayon roula sur le canapé. Je suivais ID des yeux, sans dire un mot. Seul un "hmmh", sortit lorsque le héros du peuple me rassura pour Vaan.

Presque pour me cacher, je me rassis sur le canapé, les jambes ramenées contre moi, le calepin coincé entre mon buste et mes genoux.


- Alors... heu... vous... ai-je fais quelque chose de mal avec Vaan et Mich ?

Je détournai la tête pour voir où Mich était partit. Puis je me tournai de nouveau vers ID.

- Que se passe-t-il ?

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mer 17 Oct 2012 - 15:11    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Un signe négatif de la tête répondit en premier à Roxanne suite à cette question.

-Non Roxanne, simplement, je voulais discuter d’une chose avec toi.

Marchant quelques pas, le héros du peuple s’appuya sur un mur pour trouver les mots juste.

-Je voulais te remercier pour Perséphone, en premier lieu. Pour Michellotto aussi. Tu, malgré toi, a bien servit la bonne cause. Vaan m’a parlé de toi, Mich aussi. En restant raisonnable, bien entendu. Mais vois-tu, Vaan va bientôt disparaître pour nous rejoindre, Mich et moi, définitivement. Ils m’ont dit que tu es une personne bien Roxanne et que tu mériterais de joindre notre petite famille. Mais joindre notre famille serait quitter la tienne pour toujours. Ce serait aussi abandonner ces niveaux pour descendre en bas définitivement. Je ne serais pas sincère si je te dis que la suite sera sans danger et sans épreuve. Mais, à défaut de mal te connaître, je veux bien m’appuyer sur le jugement de ces deux êtres de confiance et t’ouvrir les bras. Si tu le veux, aujourd’hui, tu pars et tu disparais avec nous. Mich ramasse les effets personnel de Vaan, ceux important, et si tu nous suis, tu viens avec nous. La descente sera… électrisante, mais nous sommes des pros. On va, comment dire, faire exploser le haut de ce bâtiment, si tu viens, évidemment, et faire un saut vers les bas niveaux pour décamper ni vue ni connu. Ne t'en fais pas pour les locataires de l'étage juste en bas, ils ne seront pas blessé dans l'incident, l'incendie n'aura pas le temps de trop se propager. Il sera seulement indéniable que toi et Vaan, vous êtes mort. Tu serais accrochée à Mich pendant la descente, rien à craindre. Alors Roxanne? Si tu fais le choix de nous suivre, tu en sauras beaucoup plus sur nous et notre mystère, mais sans savoir ton choix, je ne peux pas te dire plus. Si tu restes ici, ne t’en fais pas, tout disparaîtra le plus naturellement du monde et tu n’auras aucun ennuie.

Pendant ce temps Mich était revenue pour déposer un sac remplit auprès d’ID. Il retira son manteau et son attirail pour enfiler sa combine de rebelle par-dessus ses vêtements ses bras étaient couvert de pansement secondé de filet tubulaire. Le soldat ne chômais pas, c’est certain.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mer 17 Oct 2012 - 15:35    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

J'écoutai Id avec énormément d'attention. J'hochai la tête de haut en bas à chacun de ses mots. Quand Id eut terminé et que Mich revenait, je dis :

- Tu as pris les choses les plus importante pour Vaan ? La boite à photo ? les livres de médecine de son père ?

Je me tournai vers ID et tenais fermement mon carnet dans mes mains.

- Normal d'avoir aidé Mich et Perséphone. Ils sont tous deux bien plus agréable que les personnes qui m'entourent. Pour la descente, je n'ai pas peur. Enfin pas trop. Je fais confiance en Mich. J'ai aussi droit à quelque chose dans le sac ?

Ma question voulait tout dire. Évidement que je les suivais ! Je me relevai, dévoilant la barre de fer coincé entre les coussins de l'assise.

- Je veux juste avoir de quoi dessiner. Je ne peux plus peindre. Mais au moins dessiner et...

Je vis les bras de Mich. J'eus mal pour lui. Je voyais en vrai ce que j'avais vu à la télévision.

- Les pansements de Vaan valent largement mieux que les miens ! m'exclamai-je en riant, un peu nerveusement, mais rire faisait du bien.

Je regardai l'appartement de Vaan. J'eus un petit pincement au cœur. Mais mon visage souriait.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:19    Sujet du message: Chez Vaan Adiel

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3 … , 12, 13, 14  >
Page 13 sur 14

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
© Design et Contexte général : Siana - crédits
Toutes reproductions (intégrales ou en partie) du contenu et du code sont interdites.