Imaginarium Index du Forum

Chez Vaan Adiel
Aller à la page: <  1, 2, 310, 11, 12, 13, 14  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Lun 17 Sep 2012 - 17:07    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Devant le large éventail de choix, Perséphone se mit à méditer. Elle observa en premier les différentes textures, elle trouvait que chacunes pouvaient apporter à la fleur un sens qui lui parlerait à elle. Il y avait dans cette fleur une signification très originelle pour son être. Elle saisit donc en premier un crayon avex lequel elle coloria le centre de la fleur, le coeur, un rose très pâle entouré d'un blanc cassé nommé “blanc os” qui était à peine cassé de la couleur initiale de la page blanche. Ses yeux se plissèrent un brin après lequel elle prit une pastelle grasse afin de rajouter un peu de matière à son centre rosé, une touche plus foncé au rose vers le centre. Levant les yeux vers Roxanne puis Eagle, elle continua dans un silence presque religieux le coloriage. Sa main se dirrigeant sans hésitation vers un rouge carmine dans la gamme de couleur grasse elle fit le centre de la fleur entourant la partie osseuse d’un très “chair crue”, voir très sanguin. Une fois cette chaire installé sur la fleur elle termina la couleur de celle-ci en passant une fine couche de vert pâle, tirant sur la lime avec le pastelle sèche. C’est un peu comme si à travers cette fleur elle dessinait une conception animale, vivante. La tige et les feuilles, elles, furent colorié avec des alternances de vert et de rosé ainsi que de tâches qui pouvaient rappeler celles qui ornaient l’être entier de Perséphone.

De son coté, Eagle se décida à tenter le coup aussi. Pour sa part, le médium choisit fût immédiatement un pastel gras noir. Son regard se perdit dans le vague un moment pour ensuite se reporter sur la feuille. Le dessin sembla lui demander beaucoup de mémoire, il désirait reproduire une chose déjà vue. Ses paupières papillottaient rapidement pendant le processus de réflexion. De sa main sortie la représensation maladroite d’une symbole criminel, ceux que l’on apelle tout simplement les “esclavagistes”. Ce groupuscule et encore plus leur symbole avait parfois passé à la télévision quelques années plus tôt lorsqu’il y avait eu une grosse vague de kidnapping d’enfant. L’Organisation mettait en garde les gens de la haute de ne surtout pas descendre en bas du niveaux 5 pour éviter tout malheur à leur enfant. Ça n’avait pas été la première fois, il arrivait périodiquement que cela arrive au fils des ans. Eagle était-il un humain qui avait été rendu mutant? Un de ces fameux enfants de bas-âge que l’on arrache à leur famille plus bas? C’était à se questionner.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 17 Sep 2012 - 17:07    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Lun 17 Sep 2012 - 17:26    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Je pris à mon tour mon calepin et me mis à griffonner. Rien de bien beau. C'était pour me vider l'esprit. Alors comme chaque fois, c'était abstrait. Des formes humaines sombres, qui regardait trois personnes ayant une main liée et l'autre libre. C'était ma manière de représenter la l’affranchissement des clones lors des tests, pour mieux les tuer. Parmi les ombres sombres, une était au dessus de tout. Une silhouette noire, aux yeux rouges et grands. Diabolique. Les trois personnes à moitié libre avaient le visage tordus par la douleur. Ils mourraient.

Voila. C'était dessiné. J'avais maintenant besoin de me faire plaisir. Alors je dessinai Vaan. En noir et blanc, comme d'habitude. Il n'y avait que ça qui lui allait. Aucun bleu n'égalait celui de ses yeux.

Ensuite, je m'attaquai à Eagle. Le côté protecteur et un peu grognon ressortait. Mais il y avait tout de même quelque chose de doux dans mon dessin. Et une tendresse frappante. Celle que j'avais vu dans son attention sur Perséphone. Bizarrement, il ne semblait pas si mutant que cela sur mon dessin. J'arrivai pas à mettre en avant son coté mutant. Je n'arrivai pas. Je ne le percevais pas.

Nous dessinions toute la matinée. C'était agréable ! Je n'avais pas passé autant d'heure à dessiner. Je ne pouvais plus trop le faire. Avec les parents qui m’oppressaient et surveillaient mes comptes. Ho ! La surveillance de mes comptes. J'allais me prendre un savon pour l'argile. Tant pis. J'allais créer une petite chose avec le reste afin de n'éveiller aucun soupçon. Et fort à parier qu'il prendrait plaisir à casser la création en argile.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Lun 17 Sep 2012 - 21:26    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Jours 5
Après Midi

    


Après un cours de dessin et un déjeuner, toujours dans la chambre de Vaan, je décidai de ranger un peu l'appartement. Avec Perséphone et Eagle, nous nous étions mis à nos aises dans la chambre. Quel bazar ! Des miettes de notre repas du midi, des papiers chiffonnés jetés un peu partout... un vrai foutoir. Vaan qui était si à cheval sur l'hygiène -déformation professionnelle ça- n'allait pas aimer. Alors je décidai d'abandonner Perséphone et Eagle le temps d'un brin de ménage dans le salon, avant de m'attaquer à leur chambre.

- Je vais ranger de l'autre côté. Je reviens nettoyer ici après. Je vous laisse un instant.

Je me levai et m'attelai au ménage. Tout allait bien jusqu'à ce que le téléphone fixe de Vaan se mit à sonner. Paniquée, je me précipitai vers le téléphone du salon. Je restai figée à le regarder sonner. Et ne voulant pas que celui de la chambre ne dérange les deux invités, je décrochai.

- Oui... allo ? dis-je timidement.

- C'est moi ! s'exclama la voix.

C'était celle de Vaan.

- Tu en as mis du temps pour décrocher !

- Haaaa ! m'écriai-je. J'ai eu peur que...

- Je suis devant une boutique de vêtement pour femme là. Il y a un beau manteau rouge renforcé aux épaules pour plus de sécurité qui ressemble beaucoup à celui que tu portais quand tu jouais ton rôle de petite peste rouge, m'interrompit-il.

- Hein !? m'étonnai-je.

De quoi parlait-il ?! Une boutique pour femme ? Mais il devait être avec ID. Manteau sécurité ? Peste rouge ? Vaan ne se serait pas permis de me dire ça au téléphone. Non. De me dire ça tout court avec tant de gentillesse dans sa voix. Il me le reprochait toujours en grognant. Il n'avait pas pour habitude aussi de me parler vêtement. Vêtement sécurisé en plus. Puis... si il était sensé être avec ID, il l'était peut-être. Alors pourquoi me parler si bizarrement. Comme si il... oui, c'était ça !

- Je croyais que tu... ha !

Je venais de comprendre.

- Cette boutique. Hé ! Ne dis plus que j'étais une peste, ordonnai-je en me forçant d'être le plus naturelle possible. Sinon tu retrouveras ton appartement redécoré à ma manière.

- Je t'appelle pas pour tes services de décoratrice mais pour ton talent d'artiste. Je voulais t'acheter de l'argile pour faire quelque chose mais il me semble que tu as une sculpture en cours non ?


Je restai silencieuse. Quel sous-entendu faisait-il ? Argile ? Perséphone.

- Oui ma poupée d'argile est en court et elle avance bien.

- Cela se passe bien le passage de la peinture à la sculpture ?

- Cela va t'étonner mais après un début délicat ce matin avant le petit-déjeuner avec le film de protection de ma boite d'argile, je dirais que là, tout de suite, cela va plutôt bien.
J'ai pas essayé d'en faire trop. Je commence doucement. Mais le soleil aide bien à sécher la terre de mon mannequin d'argile. Et résultat, mon travail se porte bien mieux qu'hier et ressemble plus à ce qui était prévu par l'artiste que je suis !

- Bien bien. Et... toi ? me demanda-t-il. Mieux dormis ?

- Moi ? Oui. Et toi ? Tu n'as pas été trop gêné cette nuit ?

- Hmmh non. J'ai très bien dormis. Malgré la couverture chauffante qui me comprimait le cou avec ses petits bras de peintre.


J'éclatai de rire.

- Je dois te laisser, j'ai pas fini ce que j'avais prévu. Si jamais tu as besoin d'argile, appelle-moi avant que je ne sois plus proche des magasins. A ce soir mais je sais pas quelle heure. Ne m'attends pas pour manger.

- Ha... bon... d'accord. A ce soir alors.

Je raccrochais le combiné. Il avait appelé pour me prévenir qu'il rentrerait tard ou pour Perséphone ? Les deux ? Pour qui avait-il appelé ? J'allai dans la chambre, balai en main.

- C'était Vaan, dis-je pour rassurer les deux mutants. Il voulait de vos nouvelles.

Et sans dire un mot de plus, je fis le rangement de la chambre. Puis je dis à Eagle que j'allais chercher quelque chose chez moi et que je retaperai deux fois. Je fis le même manège et allai chercher des vêtements à mon appartement. De retour chez Vaan, je pris une douche.

- Que voulez-vous faire cet après-midi ? demandai-je finalement en sortant de la salle de bain de Vaan. Repos peut-être ? La matinée a été bien mouvementée !

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mar 18 Sep 2012 - 13:31    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Curieuse, alors que Roxanne faisait le message, elle avait demandé à Eagle de sortir sa petite radio pour prendre des nouvelles des bas niveaux. Bientôt, ils entendirent une voix affolée d’annonceur dire qu’il y avait des mutants aux niveaux dépotoir. Bon, ce n’était pas si surprenant, mais il y en avait quelques uns qui se promenaient en meute. Cette nouvelle, banale pour la majorité de Metropolis, prirent au trippe de Perséphone et Eagle. Silencieux, écoutant religieusement les mises à jours sur la situation en directe de la part de l’homme, Perséphone étaient stoïque. Quand Roxanne arriva pour leur demander ce qu’ils avaient envie de faire, Eale se leva et donna la petite radio à Perséphone. Celle-ci, inquiète qu’Eagle décide de descendre pour aller aider les leurs, tenta de le retenir. Malheureusement, son emprise n’était plus en fonction dans ce genre de situation plus critique. Il était un des éléments combatif de leur clan, il était important qu’il aille les rejoindre et si les mutants s’étaient propagés, le clan allait peut-être mal.

-Tu restes sage ici, dit-il de sa grosse voix. Moi j’y vais, pas le choix, fini-t-il en tournant son regard jaune vers Roxanne, un avertissement sourd de ne pas se mettre en son chemin, visiblement.

En silence, sous les yeux inquiet et implorant de Perséphone, il mit ses verres fumés qu’il avait à l’intérieur de son manteau et s’encapuchonna. Son allure mutante l’avait quitté ainsi caché de ses artifices.

-Au revoir, prenez soin d’elle, maugréa-t-il, retrouvant son caractère plus hostile. Pourtant, elle pouvait sentir que ce n’était pas contre elle, c’était la suite de la situation et l’inquiétude qui le rendait de mauvaise « plume ».
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mar 18 Sep 2012 - 13:47    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

J'avais à peine posé ma question que Eagle se levai d'un bond. Retour de la belle et la bête en direct. Eagle retrouvait sa rage. Je restai ébahie. Il semblait tout différent tout d'un coup. Comme à son arrivée. Mais, pas avec la méchanceté, juste son autorité et son air bourru. Il semblait loin du Eagle mutant quand il mettait ses lunettes et son manteau. Je savais qu'il allait rentrer sans souci, mais pourquoi laissait-il Perséphone ? Il paraissait tellement attaché au fait de la surveiller lui-même.

- Vous voulez prendre un petit quelque chose pour le chemin du retour ?
demandai-je avant qu'il ne fut en mouvement et trop élancé pour le rattraper.

Je jetai un coup d’œil à Perséphone. Elle l'implorait et était inquiète. Pauvre Perséphone.


- Vous reviendrez chercher Perséphone avec Jack ?
ajoutai-je.

Soudainement, j'eus peur pour notre sécurité. Qui allait nous protéger si Eagle sortait. J'avais envie d'appeler Vaan pour le tenir au courant. Ou Mich. Ou Jack, mais sans numéro, cela allait être difficile.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mar 18 Sep 2012 - 14:29    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Le mutant n’avait rien dis en premier lieu, mais quand elle mentionna la redescente de Perséphone, il s’arrêta et se retourna un brin pour lâcher :

-Moi ou les autres. C’est urgent. Pas le temps de parler.

Et là-dessus, il parti.

De son coté, Perséphone écoutait la radio avec cette mine inquiète qui ne la quittait pas. Que se passait-il parmi les siens? Allaient-ils bien? Elle ne pouvait pas le savoir. Soudainement prise de fatigue et de trop d’angoisse, elle se recoucha en silence pour fermer les yeux et se reposer. Valait mieux dormir qu’angoisser, plus vite elle guérissait, plus vite elle pourrait redescendre auprès des siens pour les aider. Elle était particulièrement efficace contre les mutants monstrueux qui ne sentaient pas en elle l’odeur de la chaire et donc, aucune agressivité. Si elle avait pu être en bas, elle aurait été en mesure de protéger les siens. Pourtant, elle ne le pouvait pas.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mar 18 Sep 2012 - 19:13    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Je suivis Eagle jusque dans l'entrée. Puis, je retournai vers Perséphone. Elle se reposait. Que leur étaient-il arrivés ? Pourquoi ce départ précipité ? Je ne savais pas pourquoi. Mais quelque chose me tracassait. Une chose dans mon ventre se mit à se tordre. J'avais une boule au ventre oui. J'étais inquiète. J'avais peur. Pour Perséphone et moi. Pour Vaan. Même pour Eagle. Quelque chose ne tournait pas rond. Je m'assis près de Perséphone et attrapai une bouteille d'eau. Je ne voulais pas la déranger mais j'avais pour mission de m'occuper d'elle.

- Vous avez soif ? lui demandai-je en ouvrant la bouteille.

Je vis la petite radio. Des questions me tuaient les lèvres.

- A quoi sert cette radio ? Qu'est-ce qui est arrivé à Eagle ? Les autres qui ? Que se passe-t-il ?

Je songeai à Vaan qui était dehors. Mais Perséphone semblait fatiguée. Elle n'allait surement pas répondre. Alors je n'insistai pas avec mes questions. Juste avec l'eau.

- Vous voulez un verre ou vous avez besoin d'aide ? Je regarderai vos plâtres tout à l'heure, avant que vous ne soyez trop fatiguée pour rester assise. Je peux pas vous soulever.


_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mar 18 Sep 2012 - 19:21    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Le regard épuisé de Perséphone s'ouvrit vaguement à elle, comment lui dire se qui se passait alors qu'elle même se vautrait dans l'incertitude et surtout l'inquiétude pour les siens. D'une signe positif de tête, elle accepta de prendre un peu d'eau avec l'aide de Roxanne. Son regard se tourna vers la fenêtre et puis elle lui tendit la petite radio duquel un son qui ressemblait presquement à un banal sillement sortait. Mais non.. ce n'était pas un sillement si on approchait l'oreille, c'était le son de l'alarme quand il y a une brèche de mutant.


Certes, elles étaient trop haute pour que ce son poignant monte jusqu'à elles, ainsi, toutes portes et fenêtre fermé, mais si Roxanne mettait un pied dehors, si elle ouvrait la porte, elle pourrait entre l'échoe menaçant de cette alarme qui monte des entrailles de Metropolis. Il n'y avait rien à craindre de ça au 6, ils fermeraient probablement le niveau à partir du 5.
Revenir en haut
Siana
Fondatrice


Hors ligne


Inscrit le: 09 Déc 2011
Messages: 2 641
Mon rythme pour mes posts RP est: fort à très moyen selon IRL

MessagePosté le: Mar 18 Sep 2012 - 19:46    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Je fis boire Perséphone. En silence. Ou plutôt, dans l'ambiance du sifflement. Puis, je m'installa à côté d'elle. Adossée comme elle à la tête de lit, les jambes allongées. Je regardai le ciel avec elle. Il était encore plus brillant que le matin. Le soleil tapé fort. Le ciel était encombré par des détritus visuels de l'architecture urbaine.

- J'ai jamais pris la peine de regarder le ciel comme ça,
dis-je à voix basse. C'est un truc à peindre.

Je détachai mon regard du ciel et le détournai vers Perséphone.

- Que signifie ce sifflement ? demandai-je finalement. Rien de bien rassurant, j'en doute pas. Mais quoi exactement ?

Perséphone voulait surement se reposer. Je n'allais pas l'embêter longtemps. J'avais juste besoin de savoir.

- Je veux juste savoir. Je vous laisse dormir après ça.

Je pris la radio et la collai à une oreille. Je voulais imprégner ce son dans mon cerveau. Au cas où... Je la reposai. Cela ne servait à rien de mémoriser ce son. Cela ne ME servirait à rien. Moi, pauvre petite bourgeoise ayant décidé d'aider ID, Vaan et Mich. Que pouvais-je apporter ? Rien à part une paire d'yeux pour les malades de Vaan. Alors ce son n'allait jamais me servir.

_________________________________________________________________
Laure Dubois
Clémence Destrées
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gemini


Hors ligne





MessagePosté le: Mer 26 Sep 2012 - 19:05    Sujet du message: Chez Vaan Adiel Répondre en citant

Perséphone n'avait su répondre d'avantage, ses traits s'étaient relâché après un moment comme si le départ d'Eagle avait coupé son lien avec la surface, le moment présent. Le front plissé, elle semblait un peu torturée dans son sommeil par l'angoisse. Un moment passa après quoi les nouvelles indiquèrent à Roxanne la possible source d'inquiétude de la femme plante:

Nouvelles chocs:
L’alarme de mutant monstrueux faisant écho jusqu’à les niveaux du haut, la télévision l’affichait maintenant clairement : « Attention, brèche de mutant monstrueux, peuple honnête de Metropolis, restez dans les hauts niveaux. »

Plusieurs supposition farfelue vinrent comment si tout ça était l’œuvre d’ID. Bien entendu, on tentait de le ridiculiser à la télévision en faisant entendre qu’il n’avait pas su contrôler les monstres et qu’il s’en prenait maintenant à ses protégés. On montra en premier une séquence où es mutants entrent dans le campement puis les trois Stricosus juste après comme si c’était eux qui avaient poussé les mutant là (alors que le délais entre l’arrivé des mutants et des Stricosus est vraiment long, l’image fait une coupure), ensuite on voyait un méchant Stricosus couper un reste de jambe d’un homme qui pleure pour le torturer (pas le soigner) et finalement ID qui lève les bras comme s’il saluait son œuvre diabolique (alors qu’il tente d’attirer à lui un mutant). D’ailleurs, on vit aussi ID obliger des gens à se prosterner mais un œil avertit pourrait remarquer que la séquence est une peu bizarre, passé rapidement et surtout à l’envers.

Bien entendu, tout ça n’était ni l’ordre ni le sens de la réalité, mais c’était les immondices que les médias voulaient faire croire. Les commentateurs s’inquiétaient aussi qu’ils soient maintenant trois.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:20    Sujet du message: Chez Vaan Adiel

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Imaginarium Index du Forum -> Archives de nos anciens RPG -> Metropolis Everest Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 310, 11, 12, 13, 14  >
Page 11 sur 14

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
© Design et Contexte général : Siana - crédits
Toutes reproductions (intégrales ou en partie) du contenu et du code sont interdites.